Rejoignez nous !

Anciens

Episode 1 : Que sont devenus les anciens du LOSC ? Nicolas Pépé

Raphael Marcant

Publié

le

Crédit photo : Icon Sport

La trêve internationale est l’occasion pour nous, Le Petit Lillois, de revenir sur les carrières respectives d’anciens joueurs du LOSC avec un premier épisode consacré à Nicolas Pépé.

Supervisé et recruté par le SCO Angers alors qu’il portait encore les couleurs du Stade Poitevin, Nicolas Pépé était une jeune pousse qui ne demandait qu’à éclore. A 18 ans, il débarque en terres angevines avant d’être prêté, deux ans plus tard, à l’US Orléans. Une expérience en National qui lui permettra d’évoluer à tous les niveaux : « Aller en National, ça m’a permis de progresser parce que ce n’est pas un championnat évident. J’ai progressé physiquement et tactiquement », avait-il déclaré à l’époque au micro de RMC Sport. De retour au bord de la Maine, l’international ivoirien prend une importance certaine et finit par éclabousser la Ligue 1 de son talent, à tel point que l’Olympique de Marseille, Lyon et le LOSC affichent leur intérêt. Marcelo Bielsa en personne l’a supervisé avant que les Dogues ne parviennent à le convaincre définitivement.

Si l’histoire entre Lille et Nicolas Pépé avait déjà débuté un 5 novembre 2016, où il avait joué une petite minute, il finit par poser ses valises au Domaine de Luchin en juillet 2017 alors que l’écurie nordiste entame sa métamorphose sous la houlette d’une nouvelle présidence menée par Gerard Lopez. Un transfert dont il se faisait une joie : « Je ressens beaucoup de joie d’avoir signé au LOSC. L’attente a été longue, car j’ai été pas mal sollicité. Et aujourd’hui, je suis certain d’avoir fait le bon choix. La venue de Marcelo Bielsa a été un élément important au moment de prendre ma décision. Je suis désormais très impatient de travailler avec un tel coach. C’est un grand pas en avant dans ma carrière de rejoindre un club comme Lille », avait-il déclaré pour le site officiel du LOSC.

« Tout y est réuni pour qu’il puisse se relancer »

Totalement subjugué par le talent de Nicolas Pépé, Marcelo Bielsa pousse sa direction à débourser 10 millions d’euros, auxquels s’additionnent 15% à la revente, pour l’arracher au SCO. Mais, sous les ordres d’El Loco, l’ancien angevin peine à trouver sa place tant il ne sera pas utilisé à son poste préférentiel les semaines suivantes. En effet, plus buté que jamais, le technicien argentin ne cessera de le positionner dans l’axe de sa ligne offensive. Un problème rapidement balayé par Christophe Galtier, successeur d’un Marcelo Bielsa dont les résultats auront eu la peau. Replacé sur le côté droit, il retrouve toute la folie qui avait poussé les Dogues à parier sur lui. Son passage dans le Nord, qui aura duré deux saisons pleines, aura été marqué par son association détonante avec Jonathan Ikoné et Jonathan Bamba, par ses nombreuses réalisations (37 en 79 rencontres disputées TTC avec le LOSC) ainsi que par ses célébrations iconiques et notamment celle-ci, face à l’Olympique de Marseille, un soir de janvier en 2019.

Trop grand pour rester chez les Dogues, il finit par rejoindre les Gunners en Premier League à la suite d’un transfert record de 80 millions d’euros. Un passage à Londres qui tourne au cauchemar. Pourtant si virevoltant sous les couleurs du LOSC, Nicolas Pépé peine à s’imposer à Arsenal. Il perd peu à peu du crédit et finit par être cantonné au banc. Une lente régression qui aura duré trois longues années avant qu’il ne quitte l’Angleterre pour signer son grand retour en Ligue 1 l’été dernier. Arrivé à l’OGC Nice sous la forme d’un prêt, sans option d’achat, il renaît de ses cendres avec 4 buts et 1 passe décisive à son actif en 12 rencontres de Ligue 1. Un retour sur le devant de la scène décrypté par Adrien, supporter et observateur assidu des Aiglons, qui revient sur l’arrivée de la chaleur du Nord sur la Côte d’Azur.

La parole de l’observateur

Qu’as-tu pensé de l’arrivée de Nicolas Pépé à l’OGC Nice, en toute fin de mercato ?

L’opération ne m’a surpris qu’à moitié car Ineos, par le biais de ses réseaux d’influence, est très bien implanté en Premier League. Son transfert m’a bien évidemment ravi même si on n’a pas pu y inclure une option d’achat. Il va se relancer chez nous mais sûrement poursuivre sa progression ailleurs ce qui est un peu dommageable.

Que penses-tu de son choix de quitter Arsenal pour rejoindre les Aiglons ?

La Ligue 1 est un championnat qu’il connaît bien et où il a déjà performé. A côté, Nice est un club ambitieux qui participe à la Conférence League avec un beau projet et un bel environnement. Tout y est réuni pour qu’il puisse se relancer, je trouve ça plutôt malin et intelligent.

Quel bilan tires-tu de sa première partie de saison à l’OGC Nice ?

Il fait une première partie de saison mitigée mais globalement correcte. Il affiche un bon rendement statistique (4 buts et 1 passe décisive, ndlr). Je pense que quand il aura 90 minutes dans les jambes, il fera très mal. Son adaptation a dû être un peu plus longue le temps qu’il retrouve ses moyens notamment physiques mais le contenu de ses derniers matchs est intéressant. On retrouve le Nicolas Pépé percutant que l’on a connu par le passé (à Lille, ndlr). […] C’est un joueur clé qui peut débloquer un match par ses dribbles ou son sens du but. Son influence est considérable sur notre jeu car nous disposons de peu d’ailiers capables de faire des différences individuelles, dans les dribbles (un contre un) et à la finition.

Comment imagines-tu sa deuxième partie de saison sur la Côte d’Azur ?

J’imagine qu’il fera une seconde partie de saison aboutie statistiquement et qu’il sera un élément fondamental de notre remontée au classement. Je pense qu’il nous aidera à nous hisser dans le top 6 de la Ligue 1, ce qui est plus conforme au standing du club. Si sa deuxième partie de saison est dans la lignée de sa fin de première, j’espère sincèrement qu’Ineos tentera de l’acheter définitivement. Associé à d’autres joueurs talentueux, il pourrait être le leader offensif d’une équipe de Ligue 1 de qualité. Le seul hic est son gros salaire…

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

La perte de Tiago Djalo sur blessure est-elle inquiétante pour la fin de saison ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR