Rejoignez nous !

Formation

N3 – J9 : Le LOSC tombe contre plus fort que soi

Raphael Marcant

Publié

le

Crédit photo : LOSC Médias

A l’occasion de la 9ème journée de National 3, le LOSC accueillait Feignies-Aulnoye au Domaine de Luchin. Une rencontre à sens unique dans laquelle les Dogues n’auront jamais pesé, (1-4).

Lors d’une fin de soirée glacée, la rencontre débute sur un rythme bien plus enflammé. Tour à tour chaque formation développe son jeu et se lance vers l’avant. Les occasions s’enchaînent sans pour autant que les portiers ne soient réellement mis en danger. Une première phase de jeu brusquement coupée par l’ouverture du score. Malmené par le pressing instauré par Feignies-Aulnoye, le bloc lillois recule et le ballon passe d’un défenseur à l’autre. En difficulté, Ouro-Sama tente de servir Raux mais sa passe, trop peu appuyée, et récupérée par un offensif adverse. Vif, le buteur adverse prend la défense lilloise par surprise et trompe nos Dogues à bout portant (10′). Poussés par cette première réalisation, les visiteurs tentent de faire le break dans la foulée mais le LOSC résiste tant bien que mal avant de reprendre possession du jeu. Dominateurs, les hommes de Stéphane Pichot poussent pour revenir au score mais se heurtent à de multiples reprises sur la défense compacte et resserrée alignée par Feignies-Aulnoye. Les seules fois où les Dogues sont parvenus à briser la solidité adverse, ils ont manqué de présence dans la surface. Pour autant, les vagues offensives s’enchaînent et les visiteurs en profitent pour opérer en contre. Particulièrement tranchants, notamment sur les ailes, ils mettent à mal la défense lilloise qui ne rompra pas avant la pause. Nos Dogues rentrent aux vestiaires avec un maigre désavantage, (0-1).

A lire aussi :  Jonathan David après Stade Rennais FC - LOSC : « Ces trois points sont importants pour la suite du championnat »

L’entame de la seconde période est bien plus monotone. De retour des vestiaires, les Dogues poursuivent leur jeu de possession, une possession stérile et inoffensive. Entraînés dans leur propre torpeur, les hommes de Stéphane Pichot se prennent une piqûre d’adrénaline à chaque contre adverse. Secoués après une énorme occasion manquée par les visiteurs (56′), ils prolongent leur sursis de quelques minutes avant de rompre définitivement. Auteur de l’ouverture du score, Vaast plonge dans la surface pour mettre le cuir au fond des filets (60′). Sonné, le LOSC coule et concède un troisième but dans la foulée. Plus en forme que jamais, Vaast s’offre un triplé (66′). Une réalisation qui sonne pourtant la révolte chez les Dogues. Rentré quelques minutes plus tôt, Ferrah tente de faire de premières différences mais se retrouve muselé par l’expérience adverse. Sur son coté, il parvient néanmoins à servir Rezig qui, après un double contact, se retrouve seul face au portier adverse. A bout portant, il déclenche une frappe surpuissante qui se loge juste en dessous de la barre transversale, (74′). Enflammée par cette soudaine réduction du score, la rencontre s’emballe. Dans un dernier quart d’heure débridé, le LOSC s’offre une poignée d’occasions mais se heurte coup sur coup au portier adverse. Des envolées offensives qui finissent par assommer les Dogues, pris à leur propre jeu. Soudainement obsédés par le but, les hommes de Stéphane Pichot manquent de vigilance et encaissent un ultime but (82′). La réalisation de trop pour des locaux secoués de la première à la dernière minute, (1-4). Feignies-Aulnoye était bien supérieur en cette soirée automnale.

A lire aussi :  Benjamin Bourigeaud : « Le LOSC est une belle équipe, c'est toujours plaisant de les jouer »

LOSC 1-4 Feignies-Aulnoye (0-1)

9ème journée, National 3 – Samedi 26 novembre (19h) – Domaine de Luchin

Arbitre : Guillaume Levecque
Avertissements : Baret (86′) pour le LOSC, Grasso (84′) pour Feignies-Aulnoye
Buts :
Rezig (74′) pour le LOSC, Vaast (10′, 60′, 66′) et Stevance (82′) pour Feignies Aulnoye

LOSC : Raux – Ramet, Ousmane, Ouro-Sama, Burlet (Mbamba 78′) – Mabanza (Baret 78′), Makhabe, Lihadji – Bazié (Diedhiou 45′), Rezig, Breslau (Ferrah 67′)
Entraîneur : Stéphane Pichot

Feignies-Aulnoy : Fernand – Marigard, De Sousa, Kouadio, Calderara, Ouattara, Grasso, Traoré (Stevance 71′) Piedanna (Sambou 76′), Vaast (Courtin 83′), Lachaab (De Parmentier 76′)
Entraîneur : Ziecik Krzysztof

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Que pensez-vous du quatrième maillot révélé ce vendredi ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR