Rejoignez nous !

Professionnels

Jonathan David se confie sur ses saisons au LOSC

Gabin Lécrigny

Publié

le

Crédit photo : IconSport

Avant de partir au Qatar pour la Coupe du Monde, Jonathan David est passé au micro du club pour quelques questions tournant autour du foot. Une bonne occasion d’évoquer quelques souvenirs de ses saisons dans le Nord.

Le Canadien a d’abord évoqué ses débuts dans le football, au Canada : « J’ai commencé le football à 10 ans, au Canada. Ce n’était pas vraiment un club c’était plus pour m’occuper pendant l’été. C’est à mes 11 ans que je m’inscris dans une équipe compétitive. Mon père jouait au foot donc à la maison c’était que le foot. »

Jonathan David a ensuite dévoilé comment lui était venu l’envie d’évoluer au poste de buteur : « J’ai commencé 9 et je pense que c’est grâce à mon père. Il jouait aussi à ce poste et il était comme un exemple. Quand on était encore au Canada, on allait jouer souvent au foot en salle avec ses amis et je jouais souvent attaquant. Quand je ratais des occasions, il me disputait donc je pense que ça a joué. »

Le buteur lillois est également revenu sur ses débuts compliqués au LOSC mais avec un titre de champion à la clé : « Lors de ma première saison, j’ai eu des débuts difficiles. Dès mon arrivée je voulais marquer mais je n’y arrivais pas. Je savais que ça allait finir par arriver. Pourtant, on a quand même été champion et contre Paris en plus et je n’oublierai jamais ça. En plus, on avait un groupe assez spécial où nous étions tous soudés. »

Jonathan David est très heureux de dépasser Eden Hazard en termes de buts marqués au 21ème siècle : « Je suis très heureux de devenir le meilleur buteur du LOSC au 21ème siècle car je rentre dans l’histoire du club et ça fait toujours plaisir. Maintenant, je vais chercher le titre de meilleur buteur toutes compétitions et dans toute l’histoire, je n’en suis pas très loin et cela va être mon prochain objectif. »

Buteur décisif du derby, le numéro 9 lillois s’est rappelé son but sur pénalty lors de la victoire face au RC Lens. Une réalisation où il ne s’est pas déconcentré face à Brice Samba : « Il était quand même proche de l’avoir. Même s’il me montre un côté, j’avais déjà choisi le mien bien avant. Je pense qu’il a essayé de jouer un jeu psychologique mais moi je me suis concentré sur où placer et bien placer le ballon et je pense que je l’ai bien fait. Le stade a tremblé, même moi sur la pelouse je l’ai senti, on ressent l’atmosphère et les cris des supporters. »

Enfin, Jonathan David a donné un trio de joueurs qui l’ont marqué lors de son passage au LOSC : « Plusieurs joueurs m’ont marqué au LOSC, et le premier c’est Mike Maignan avec le travail qu’il faisait. Franchement, aujourd’hui c’est l’un des meilleurs gardiens du monde et on lui doit beaucoup. Burak Yilmaz m’a aussi marqué. Il a eu une saison exceptionnelle quand on a gagné le titre donc on ne peut pas l’oublier. Jose Fonte qui est encore là malgré son âge. Il amène le leadership et je pense que ces trois là font un beau trio. »

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Quelle charnière centrale de préférence pour le reste de la saison ? (2 réponses possibles)

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR