Rejoignez nous !

Professionnels

Le résumé de l’actualité de la semaine au LOSC

Raphael Marcant

Publié

le

Crédit photo : IconSport

Rubrique désormais devenue votre habitude hebdomadaire, Le Petit Lillois fait le tour de l’actualité de la semaine écoulée afin de vous assurer que vous n’avez vraiment, mais vraiment rien manqué.

Les Dogues s’invitent à la Coupe du Monde

Le rideau est tombé et la première partie de saison en Ligue 1 laisse désormais place à la Coupe du Monde 2022. Cette dernière, qui se déroule au Qatar et débutera par une première joute entre le Qatar et l’Equateur (Groupe A, 20/11, 17h), sera une terre de jeu pour certains de nos Dogues. Respectivement appelés avec le Canada et les Etats-Unis, Jonathan David et Timothy Weah s’apprêtent à vivre des prochaines semaines particulièrement mouvementées tout comme quelques-uns de leurs coéquipiers. En effet, en plus de Jonathan David et Timothy Weah, trois autres Dogues disputeront des rencontres internationales pendant cette trêve : Rocco Ascone (France U20), Lucas Chevalier (France Espoirs) et Hakim Sahabo (Rwanda). Un programme particulièrement chargé pour nos protégés qui contrastent avec certains espoirs brisés. Candidats à une place en sélection et membres de la pré-sélection de Fernando Santos, Tiago Djalo et José Fonte ne font pas partie du voyage avec le Portugal tout comme Benjamin André, dont le nom ne cesse d’être lié à l’équipe de France ces derniers jours, semaines, mois voire même années.

Alors qu’il disputera la première Coupe du monde de sa jeune carrière, Timothy Weah n’attend plus que le coup d’envoi. Âgé de seulement 22 ans, l’international américain vit un rêve éveillé. Un rendez-vous qui lui donnera l’occasion de s’illustrer et de jouer les trouble-fêtes avec sa sélection.

Du côté des anciens du LOSC, ils seront une pléthore à défendre leurs couleurs respectives. A tel point qu’il serait possible d’aligner un véritable onze d’anciens capable de concurrencer certaines nations…

Un groupe pétri de qualité

Tant dans le vestiaire que sur les plateaux, Rémy Cabella ne semble pas avoir la langue dans sa poche. Particulièrement bavard et sans filtre, il s’est livré avec franchise sur une multitude de sujets dont, notamment, ses rapports avec ses coéquipiers. Âgé de 32 ans, il est un leader technique naturel mais aussi un véritable leader vocal au sein de l’effectif lillois. Fort de riches expériences passées après des passages à Montpellier, Marseille, Newcastle ou encore Krasnodar, le Français a pour autant avoué qu’il était particulièrement impressionné par le talent démontré par l’ensemble du groupe nordiste.

Le LOSC se rappelle aux bons souvenirs d’Eden Hazard

Loin, très loin du LOSC depuis plus d’une dizaine d’années, Eden Hazard a quitté le Real Madrid pour rejoindre les Diables Rouges de Roberto Martinez. Sélectionné avec la Belgique pour la prochaine Coupe du Monde au Qatar, il retrouvera Jonathan David au sein du Groupe F. Une opposition face au Canada qui débutera sa compétition le 23 novembre prochain avant d’affronter le Maroc quatre jours plus tard et de conclure sa phase de poules le 1er décembre face à la Croatie. Plus ambitieux que jamais, il connaît ses adversaires comme sa poche et notamment le buteur phare des Dogues qu’il suit avec assiduité au fil des années. Un duel d’anciens qui pourraient bien faire des étincelles.

Le beau jeu laisse place au succès

Sur deux rencontres consécutives sans succès, le LOSC avait à cœur, face à un adversaire de moindre envergure (sur le papier), de l’emporter pour la dernière de l’année à domicile. Opposés à Angers (20ème, 8 pts), les Dogues étaient dans l’obligation d’empocher les trois points afin de suivre le wagon de tête. Un objectif atteint non sans difficulté par les hommes de Paulo Fonseca (1-0) qui nous avaient habitué à un tout autre niveau de jeu. Une victoire acquise dans la douleur synonyme de trois points glanés sans la manière mais surtout d’un écart creusé sur ses premiers poursuivants. Avec désormais cinq points d’avance sur l’OL, huitième, le LOSC (7ème, 23 pts) est revenu à deux points de la cinquième place occupée par le FC Lorient et synonyme de qualification européenne. Victorieux, les Dogues ont ainsi pu clore l’année 2022 à domicile par un succès, et ce devant plus de 36.000 spectateurs.

A lire aussi :  José Fonte après KV Ostende - LOSC : « Il y a une impatience du championnat parce que c'est ce qu'on aime »

Auteur de son deuxième but de la saison, Tiago Djalo a offert cet important succès aux Dogues. Outre sa réalisation, il a été très bon défensivement avec dix ballons récupérés et cinq dégagements défensifs. Une prestation qui lui permet d’obtenir un 7/10 et de figurer au sein de l’équipe-type de la 15ème journée de Ligue 1 dressée par L’Equipe.

Le début d’une aventure pour Rocco Ascone

Alors qu’il traînait son spleen sur le banc du LOSC, Rocco Ascone s’est envolé sous la forme d’un prêt en direction du Danemark, au FC Nordsjælland, pour y grappiller du temps de jeu. Si ses débuts ont été semés d’embûches, le jeune Lillois de 19 ans commence à faire son trou en Superliga. Titularisé depuis 4 rencontres, il enchaîne les bonnes performances avec, ce week-end, un deuxième but. Opposé à Aalborg, il a participé à la large victoire des siens (5-1) d’un but inscrit juste avant la pause. Prometteur pour le Français appelé avec l’équipe de France U20.

L’as de la récupération et l’homme de tous les dangers

Sur des montagnes russes en termes de résultats depuis le début de la saison, le LOSC peut néanmoins se vanter de pratiquer un jeu léché. Tournés vers l’avant, les hommes de Paulo Fonseca impressionnent. Arrivé il y a moins de six mois à la tête des Dogues, le technicien portugais peut s’appuyer sur deux hommes de confiance : Benjamin André et Rémy Cabella.

Avec trois buts et cinq passes décisives, Rémy Cabella est l’un des joueurs phares du LOSC en ce début de saison. Malgré une blessure qui l’aura écarté des terrains pendant plusieurs semaines, le Français de 32 ans s’est parfaitement adapté au style prôné par Paulo Fonseca et enchaîne désormais les prestations de haute volée. D’après les statistiques compilées par Visual Game, le milieu offensif possède le quatrième meilleur taux de “menace” dans les cinq grands championnats avec environ 0,26 par match. Cette statistique se base sur la participation de chaque joueur aux phases de création et d’aboutissement des actions de son équipe. Plus encore, il est l’un des meilleurs en Europe en termes d’occasions créées avec quasiment 0,4 passe décisive attendue sur 90 minutes. Un total qui le place en cinquième position derrière de véritables phénomènes tels que Lionel Messi, Raphinha, Dejan Kulusevski et Kevin De Bruyne.

De son côté, si Benjamin André n’est pas le milieu le plus technique, il reste néanmoins l’une des valeurs sûres du championnat français. Selon les statistiques recueillies puis dévoilées par L’Equipe, le bulldog des Dogues est le joueur qui remporte le plus de duels par match en Ligue 1 avec une moyenne de 9,75 duels remportés toutes les 90 minutes. A 32 ans, il est également le joueur qui tacle le plus par rencontre (4,9 tacles par match) avec le sixième meilleur taux de réussite (2,44 par match).

Carnet noir

L’arbitrage français est en deuil. Ce mardi 15 novembre, Johan Hamel est décédé à la suite d’un AVC contracté à l’issue d’une séance d’entraînement. Âgé de seulement 42 ans, Johan Hamel avait notamment arbitré le match du LOSC il y a 10 jours face au Stade Rennais. Il arbitrait dans l’élite du football français depuis la saison 2016-2017. Tout au long de sa carrière, il a arbitré 136 matches de Ligue 1 et 85 matches de Ligue 2. Sa toute première apparition dans l’élite remontait au 6 mars 2011 lors d’un OM – LOSC. Un lien particulier existait donc entre Johan Hamel et le LOSC qui a poussé certains Dogues (Zedadka, Fonte, Bamba…) à lui rendre hommage sur les réseaux sociaux.

Le bilan d’Oliver Létang

Présent en zone mixte après la victoire des Dogues face à Angers (1-0), le président lillois, Olivier Létang, a dressé un bilan de ces quinze premières journées disputées par l’équipe de Paulo Fonseca. Entre promesses dans le jeu et frustration comptable, le LOSC poursuit ses ambitions européennes avec 26 points glanés après 15 journées de Ligue 1. Une première satisfaction pour le dirigeant nordiste avant qu’il n’enchaîne sur le cas de Mohamed Bayo.

Les résultats du week-end

N3 : A l’occasion de la huitième journée de National 3, le LOSC se déplaçait sur la pelouse de l’Olympique Marcquois. Un match qui n’a pas pu aller jusqu’à son terme. Alors que la première mi-temps venait de se finir sur un score nul et vierge, le brouillard s’épaississait de plus en plus, ce qui a poussé l’arbitre à définitivement stopper les 22 acteurs de la rencontre. A égalité au terme des 45 premières minutes, l’affrontement entre les deux équipes se rejouera du début et pourrait n’avoir lieu qu’en 2023.

U19 : Battus lourdement le week-end dernier à Montfermeil, les U19 espéraient rebondir à domicile face à la lanterne rouge du championnat, Orléans. Avec trois buts encaissés après 40 minutes de jeu et un score de 3-1 pour les visiteurs à la mi-temps, les choses ne se sont pas passées comme prévu et les Dogues sont rentrés chez les eux la queue entre les jambes.

U17 : Sur deux défaites consécutives contre Reims et Drancy, les U17 ont de nouveau chuté ce week-end, face à Torcy. Comme leurs aînés, la première mi-temps leur aura été fatale avec un score de 3-0 pour les visiteurs après seulement 25 minutes de jeu.

Le point sur les cartons avant la trêve

Entré à l’heure de jeu, Carlos Baleba a été sanctionné d’un carton rouge par Miguel Nogueira pour une semelle appuyée sur le tibia de Nabil Bentaleb, le premier de sa jeune carrière. Ce mercredi 16 novembre, la Commission de Discipline de la LFP a rendu son verdict et sanctionné le Camerounais de 18 ans d’une suspension de trois matchs dont un avec sursis. Il manquera ainsi les deux prochains matchs des Dogues, à savoir le déplacement à Clermont et la réception de Reims. L’occasion pour nous de vous faire un point sur les cartons avant la trêve.

A noter cette semaine, les anniversaires de Djezon Boutoille (09/11), Xeka (10/11), Adam Ounas (11/11), Benoît Pedretti (12/11) et Kim Velfort (15/11).

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Êtes-vous inquiet pour Jonathan David après sa fin d’année compliquée ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR