Rejoignez nous !

Professionnels

Anthony, supporter d’Angers SCO : « Nous sommes au plus mal »

Benjamin Meire

Publié

le

Crédit photo : Le Petit Lillois

Le dernier match avant la Coupe du Monde au Qatar se déroule ce dimanche après-midi pour le LOSC. Mal payé lors de ces dernières rencontres, les Dogues doivent absolument s’imposer pour recoller avec le haut du tableau. En face, les Angevins doivent mettre fin à une série de 6 défaites d’affilée afin de se rapprocher de la 16ème place, synonyme de maintien. Le Petit Lillois s’est rapproché d’Anthony, passionné des noirs et blancs et coadministrateur du site sco1919.com, afin d’avoir son ressenti sur le match à venir. 

Quel est, pour toi, l’état de forme du SCO d’Angers ?

L’état de forme du SCO… On ne va pas se mentir, on est au plus mal. Le moral est dans les chaussettes, physiquement je ne nous trouve pas au point. La différence physique est flagrante avec les autres équipes, surtout en fin de match. On n’est pas capable de mettre de l’intensité et on craque quand on la subit.

En plus, l’infirmerie commence à se remplir entre les blessés de longue date (Eneme-Ella, Diony) et les blessures qui pourraient compromettre la présence pour dimanche de Boufal (mollet), Ounahi (nez cassé), Amadou (hanche), Abdelli (ischios) et Camara (les cinq joueurs sont bel et bien forfaits pour la rencontre, ndlr).

Quels sont les points forts de ton équipe ?

On attend de les voir. Individuellement, on a de bons joueurs de foot, Bentaleb par exemple, mais ce n’est pas le seul. Mais collectivement, ça ne prend pas.

Honnêtement, quand on voit les statistiques de l’équipe depuis le début de saison, je ne sais pas sur quel point fort s’appuyer. On est défaillants dans tous les secteurs et sur toutes les lignes.

A lire aussi :  La rencontre OL - LOSC diffusée sur BeIN Sports 1

Au contraire, si tu devais citer une faiblesse, qu’est-ce que tu pourrais donner ?

La principale faiblesse est celle de ne pas avoir su trouver la clé du renouvellement global de l’équipe à l’intersaison (13 départs, dont des cadres, pour 15 arrivées). La mayonnaise n’a pas pris, le collectif ne s’est pas mis en place et on en est encore à essayer de trouver la bonne formule à chaque match. Certains diront qu’on ajuste, d’autres qu’on bricole. À vrai dire, on n’a pas dû avoir deux ou trois fois de suite la même composition en défense. On fait jouer des milieux défenseurs centraux, on place des joueurs en piston alors que ce n’est pas leur poste de prédilection… Bref, la principale faiblesse, c’est le fait de ne pas avoir encore trouvé notre défense. Nous n’avons pas de socle défensif solide et de ce fait tout l’édifice collectif est chancelant. Individuellement, les recrutements des défenseurs ne donnent pas vraiment, voire pas du tout, satisfaction.

« Le collectif ne prend pas »

Comment appréhendes-tu la rencontre contre le LOSC ?

Mal forcément. On n’en est presque plus à de l’inquiétude mais à de la résignation. En tant que supporter, on y croit toujours avant les matchs. Mais bien souvent on avale le chapeau de nos espérances et on ressort soit frustré, soit blasé. Faut dire que sur l’année 2022, on a bien morflé ! 6 victoires seulement sur 33 matches. Une série record de 7 défaites consécutives la saison dernière et qu’on pourrait bien égaler… Un chemin de croix que de suivre cette équipe et d’avoir le cœur qui bat pour les noirs et blancs…

A lire aussi :  Sondage : quelle charnière centrale de préférence pour le reste de la saison ?

Qui sera le joueur angevin qui va avoir le plus de facilité à s’exprimer dans la rencontre ?

Je l’ai dit, nous avons de bonnes individualités. Parmi ceux qui peuvent jouer, on peut citer Bentaleb, Salama, Hunou. Pourquoi pas Sima qui n’a pas vraiment eu de réussite depuis le début de saison, mais qui a quand même un potentiel à explorer. Cela viendra sans doute d’un exploit individuel, à condition que le collectif ne soit pas trop défaillant.

Pour finir, selon toi, sur quel score se terminera la rencontre ce dimanche ?

D’ordinaire, jamais je ne pronostique contre le SCO. Même contre Paris. Un principe. Mais vu le bouillon pris face à Lens et après avoir regardé le match Lille – Rennes de la semaine passée, je ne vois pas le SCO faire illusion dimanche. Si Lille transforme les occasions qu’il se procure (pas comme contre Rennes), ça fera mal et on pourrait en prendre au moins 3, ce qui est conforme à notre moyenne de buts encaissés depuis le début de saison… Si je me remets en mode supporter indécrottable, un match nul 1-1 serait déjà très bien.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Quelle charnière centrale de préférence pour le reste de la saison ? (2 réponses possibles)

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR