Rejoignez nous !

Match

Zoom sur le Stade Rennais FC : la puissance offensive des Rouge et Noir

Pierre-Louis Clavel

Publié

le

Crédit photo : IconSport

Dans la continuité des prouesses affichées la saison dernière, le Stade Rennais de Bruno Genesio s’est affirmé en tant qu’épouvantail du championnat français. Retour sur une équipe irrésistible offensivement ces dernières journées.

En alternance avec le 4-3-3 depuis la saison passée, le 4-4-2 a définitivement pris le pouvoir au Stade Rennais cette saison. Un choix effectué par Bruno Genesio en début de championnat, après une entame mitigée, et qui a permis l’incorporation des deux buteurs Gouiri et Kalimuendo dans le collectif rennais. Bien organisée défensivement dans ce système, la formation bretonne est montée en puissance collectivement en ne perdant aucun de ses quinze derniers matchs toutes compétitions confondues. L’animation offensive des Rouge et Noir, elle, continue d’impressionner en Ligue 1. Rennes a pu compter sur des joueurs offensifs en pleine forme, à l’image de Martin Terrier (huit buts en Ligue 1) sur l’aile gauche, qui ne sera en revanche pas de la partie ce dimanche à Lille. A la pointe de l’attaque, Gouiri (six buts) et Kalimuendo (deux buts) sont de véritables poisons par leurs appels constants. Auteurs de bons débuts, les deux attaquants libèrent des espaces pour des joueurs à l’aise dans la dernière et l’avant-dernière passe, en l’occurrence Lovro Majer et Benjamin Bourigeaud. Moins décisif que la saison dernière, le dernier joueur cité reste un élément d’équilibre important par son apport défensif. En phase offensive, l’ailier droit du Stade Rennais se positionne en retrait pour exploiter les ballons aux abords de la surface ou lancer le contre-pressing en cas de perte de balle.

A lire aussi :  Ligue 1 - J20 : un LOSC toujours aussi peu efficace et qui ne profite pas de la situation

Avec la blessure de Martin Terrier en Coupe d’Europe cette semaine, le Stade Rennais a sans doute perdu son meilleur joueur depuis le début de la saison, que ce soit par son efficacité ou sa qualité de création. L’ancien lillois ayant débuté les douze derniers matchs des Bretons toutes compétitions confondues, Bruno Genesio devra trouver une solution sur son côté gauche. De cette manière, le 4-3-3 pourrait faire son retour à Lille et ainsi mettre à l’honneur pour la première fois de la saison un milieu à trois composé de Majer, Tait et Xeka, même si le jeune Ugochukwu pourrait prendre la place de l’un des deux premiers pour densifier l’entrejeu. Le Portugais, parti du LOSC cet été, a réussi ses débuts dans l’Ille-et-Vilaine dans une position plus reculée qu’à Lille. Dans un milieu à deux aux côtés de Lovro Majer ou Flavien Tait, la sentinelle portugaise a su répondre présent à la récupération mais également avec ballon pendant les ressorties de balles rennaises.

Lovro Majer, un créateur hors du commun

Après une entame de saison peu convaincante durant laquelle le Croate a cherché son rythme, Lovro Majer a fait son retour à 100% ces dernières semaines avec Rennes. Le milieu créateur du Stade Rennais s’était déjà fait un nom la saison passée par son élégance balle au pied et son sens de la passe. Au delà de son jeu avec ballon, l’ancien joueur du Dinamo Zagreb montre également des qualités athlétiques intéressantes lui permettant d’être un milieu fiable et de participer au pressing collectif de son équipe. Alors qu’il évoluait aux côtés de Flavien Tait la saison dernière, Majer figure désormais en rotation avec l’ancien angevin cette saison. L’international croate a été davantage mis à l’honneur en Europa League, où il a joué un rôle prépondérant pendant la qualification des Bretons pour le prochain tour. Face au Montpellier HSC (victoire 3-0 des Rouge et Noir) le week-end passé, le numéro 21 rennais a enchaîné en championnat en livrant une grosse performance avant d’être à nouveau titularisé jeudi dernier en Coupe d’Europe. Face à l’AEK Larnaca, Bruno Génésio a en effet expérimenté un milieu à deux avec Tait et Majer, deux milieux créateurs. Si les deux Rennais ont maitrisé leur sujet en première mi-temps, le Stade Rennais n’a pris qu’un seul point en étant rejoint par les Chypriotes en seconde mi-temps. Particulièrement en forme, Lovro Majer devrait être à nouveau titulaire à Lille et sera un élément à prendre au sérieux à la Decathlon Arena-Stade Pierre Mauroy.

Lovro MAJER durant Stade Rennais FC – Montpellier HSC. Photo by Eddy Lemaistre/Icon Sport

A l’instar du LOSC ces dernières saisons, le Stade Rennais continue de grandir dans le championnat français. Les Rouge et Noir ont par ailleurs plutôt réussi aux Dogues puisqu’il n’y a eu aucune victoire rennaise face au LOSC pendant les trois dernières saisons.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

La fin du mercato du LOSC vous inquiète ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR