Rejoignez nous !

Professionnels

Édito hebdomadaire : le LOSC doit continuer de s’affirmer parmi les grands 

Pierrick Moniot

Publié

le

Crédit photo : IconSport

On dit souvent qu’une saison de Ligue 1 est un marathon. Chaque kilomètre est différent, l’un est plus facile, l’autre peut l’être moins. Aujourd’hui, au lendemain de la défaite à Lyon, le sentiment prédominant reste la frustration. Le LOSC est capable de beaucoup, mais doit encore progresser pour atteindre ses objectifs. 

Le beau jeu pour régaler tout le monde, le LOSC sait faire cette saison. Outre les supporters, de nombreux observateurs aiment regarder cette équipe évoluer et ils sont, chaque semaine, plus nombreux. Le style évolue peu désormais avec des joueurs sûrs de ce qu’ils doivent faire. Une donnée rassurante avant une rencontre face à un OL qui, lui, n’avait aucune certitude. Lille arrivait en connaissant sa partition et le terrain le montrait dès l’entame de la rencontre. La première période ressemblait à une démonstration, tant les Lillois contrôlaient les Lyonnais. Seul bémol, l’efficacité. Maximale contre l’AS Monaco, elle est restée nulle au Groupama Stadium. Si la méthode Fonseca se met en place tout doucement, ne pas marquer gâche presque un peu tout. Cela ne permet pas aujourd’hui aux Dogues de viser plus haut qu’une place dans le top 8 de Ligue 1. 

A lire aussi :  Les raisons de la tension entre Olivier Létang et Paulo Fonseca avant SRFC - LOSC

S’affirmer parmi les grands de ce championnat, c’est enchaîner les victoires. Pour la première fois, le LOSC l’a fait contre Lens, Strasbourg et Monaco. C’est une première étape synonyme de la progression de cette équipe. Le nouvel objectif reste désormais de savoir gérer des rencontres où cela tourne mal. Comme contre Lyon, ce dimanche soir. Revenus en meilleure forme de leur vestiaire, les hommes du « Président » Laurent Blanc subissaient quand même les meilleures occasions. Angel Gomes était proche de marquer à l’heure de jeu mais Lopes l’empêchait d’aller célébrer un joli bijou. Incapables de marquer, les Lillois connaissaient le scénario. Une occasion concédée, un but. Défaite. Comme dans une partie rageante de Football Manager, la frustration semblait incontrôlable tant la place de gagner ce match était là. Le LOSC croit savoir où aller, mais attention aux accidents. Celui-là intervient comme une piqûre de rappel après trois semaines heureuses. 

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Quelle charnière centrale de préférence pour le reste de la saison ? (2 réponses possibles)

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR