Rejoignez nous !

Professionnels

Daniel Riolo : « Il n’y a rien de catastrophique pour le LOSC »

Joseph Da Rocha

Publié

le

Crédit Photo : Icon Sport

Dans l’After Foot de RMC, Daniel Riolo et Florent Gautreau sont revenus sur le coup de gueule d’Olivier Létang après la rencontre contre Lorient.

Le chroniqueur Daniel Riolo considère que les propos d’Olivier Létang sont compréhensibles au vu du scénario de la rencontre : « Je comprends et je comprends Olivier Létang dans son coup de colère. Franchement Lorient, qu’on félicite chaque semaine, ils font leur plus mauvais match, c’est très très bien payé. A la place de Létang, ce soir j’ai 13 points, et ce match je dois le gagner. Avec 16 points, j’aurais pu coller au cul de Monaco, qui est 5ème, ce qui aurait été tout à fait honorable. On continuerait d’avancer. Dans le parcours de Lille, il y a un ou deux matchs, où ça aurait dû tourner autrement. Ils devraient avoir 3 ou 4 points de plus ce qui te permettrais d’être 5ème. Il y a de la frustration. Dans un championnat où les équipes n’avancent pas, Lille n’a que 2 points de retard sur Rennes, 4 points sur Monaco… il n’y a rien de catastrophique. Il y a peut-être des endroits où ça semble faiblard, mais tu as aussi Rémy Cabella, Jonathan David qui est un bon joueur. C’est pas mal Lille. Dans notre championnat, ce n’est pas ce qu’il y a de pire. »

A lire aussi :  André Gomes de retour lors de KV Ostende - LOSC

Pour Florent Gautreau, les propos du président du LOSC ne sont pas tellement justifiés. Le journaliste de RMC considère ce type d’intervention comme difficilement compréhensible : « J’ai souvent félicité Olivier Létang pour son recrutement ou pour ce qu’il avait pu faire par le passé. Mais cette façon de montrer son énervement, cette façon au match le match de se féliciter puis de s’énerver… Sur un truc ponctuel, d’accord, mais c’est récurrent. On comprend mieux pourquoi ça a été compliqué avec certains entraîneurs. Paulo Fonseca est avec son projet, il propose du jeu, ce qui explique aussi pourquoi ils assument une défaite comme celle contre le PSG. A Lorient, tu dois gagner, certes, et il fait tout pour gagner, mais sur un contre, derrière, tu perds. C’est un coup de pression permanent, c’est un peu le défaut d’Olivier Létang, sauf qu’il n’y a pas de panique. On dirait qu’Olivier Létang avec son porte-flingue, calmez-vous les mecs ! Ils sont trop tendus. Attention à ces réactions permanentes. Si tu veux mettre la pression à ton coach, ne prend pas Fonseca? Il faut qu’il l’accepte Fonseca tel qu’il est. »

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Êtes-vous inquiet pour Jonathan David après sa fin d’année compliquée ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR