Rejoignez nous !

Professionnels

Kévin Diaz (After Foot) : « Le LOSC est un prétendant au premier tiers du classement »

Joseph Da Rocha

Publié

le

Crédit Photo : Icon Sport

Après la victoire lilloise du LOSC face à Toulouse, l’émission de RMC L’After Foot est revenue sur la prestation des Dogues.

Pour l’ancien gardien des Bleus Lionel Charbonnier, les hommes de Paulo Fonseca progressent semaine après semaine. Désormais, le champion du Monde 1998 voit une équipe lilloise plus disciplinée : « Les Lillois ont fait un pressing constant, ils sont montés en rythme. Alors, ce n’est “qu’une” victoire contre Toulouse, même si c’est une très belle équipe. Il y a eu des changements de rythme. Il y a des joueurs qui émergent, notamment Jonathan Bamba. Il a fait un travail défensif qu’il ne faisait plus l’année dernière. J’ai bien aimé aussi la prestation d’Adam Ounas, de Jonathan David qui a mis un vrai but de buteur. Il y a beaucoup plus de solidarité dans cette équipe. Il y a de la discipline dans le jeu. Il y a un léger bémol avec les sorties de balle. Ça amène le premier but mais ça amène aussi l’égalisation toulousaine. Il y a un réel écart entre Ligue 2 et Ligue 1, et il y a cette capacité de projection que Toulouse n’a pas. Il manque cette puissance, ce réalisme à la récupération du ballon. Il y a un peu de précipitation dans le dernier geste. Mais face à d’autres équipes plus relevées, Lille peut s’en prendre plus. »

A lire aussi :  Les tops et les flops de La Voix des Sports et L'Équipe après la défaite du LOSC à Lorient

Lionel Charbonnier est également revenu sur les belles prestations de Lucas Chevalier et Leny Yoro : « J’étais dubitatif après sa prestation à Marseille, même si ce n’est jamais un cadeau. Je l’ai trouvé un peu fébrile. Mais face à Toulouse, il a été très rassurant. Il a su garder la balle, là où beaucoup de gardiens aujourd’hui la relâche trop facilement. Il s’est imposé, il parle à ses joueurs. Et l’attitude des joueurs prouve qu’il est écouté. (sur Leny Yoro) Même s’il y avait José Fonte, il fallait faire attention. J’ai envie de dire que c’est mieux de le lancer contre Toulouse que contre Paris, à la maison qu’à Marseille. Il fait une erreur, certes, mais j’ai envie de dire que l’erreur, sur ce but, elle est pour tout le monde. La relance s’effectue à deux à l’heure. Mais les passes doivent claquer, les Toulousains couraient plus vite que la balle. La circulation doit être rapide. »

L’ancien footballeur professionnel Kévin Diaz a quant à lui insisté sur le virage pris par le LOSC depuis cet été et l’arrivée de Paulo Fonseca. Désormais, les Dogues souhaitent développer un jeu plus offensif, ce qui plaît à Kévin Diaz : « Cette équipe a passé un cap par rapport à l’année dernière. On dit parfois que le temps n’a pas le temps pour le temps. Mais Paulo Fonseca, avec toute son expérience, a remis cette équipe à flots. Ils ont été excellents la saison dernière en Ligue des Champions, mais moyens en Ligue 1. L’apport de Adam Ounas, d’Ismaily, qui connaît parfaitement le système et la méthode de Paulo Fonseca, qui a beaucoup d’expérience. Il a retrouvé pas mal de fraîcheur. Je trouve intéressant Lucas Chevalier. Il prend de la place, tu as l’impression qu’il y a quelqu’un dans le but. Ça se met en place. Lille est un prétendant au premier tiers du classement et c’est une bonne nouvelle. Quand tu as le ballon, quand tu es une équipe qui essaie d’avoir un jeu protagoniste, offensif, spectaculaire, il y a forcément un déséquilibre qui s’installe de l’autre côté. On ne peut pas demander à être une forteresse imprenable avec autant de joueurs qui se projettent. Face à Toulouse, ils n’ont pas été vraiment en difficulté. »

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Qui sera le meilleur buteur de la saison 2022-2023 ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR