Rejoignez nous !

Féminines

D2 Féminines – J2 : Les féminines du LOSC font le show pour leur première à domicile

Raphael Marcant

Publié

le

Crédit photo : LOSC Médias

Pour leur deuxième opposition de la saison, les féminines du LOSC recevaient Orléans à Camphin-en-Pévèle. Une rencontre qu’elles ont dominé de la tête aux pieds, sans trembler (2-0). Un premier succès à domicile de bon augure pour la suite de la saison.

Fortes d’un premier succès acquis sur la pelouse du Stade Brestois (1-2), les féminines du LOSC comptaient bien débuter une première série en enchaînant par une victoire salvatrice à domicile. Un état d’esprit qui s’est parfaitement retranscrit sur la pelouse alors que les joueuses de Rachel Saidi n’ont pas laissé une miette à Orléans lors du premier acte. Au bout de 10 minutes de jeu, elles s’étaient déjà offertes trois occasions franches qui auraient pu faire mouche. Engagé dans une façon de jouer plus verticale que par le passé, le LOSC a fait des étincelles, transperçant de part en part le bloc orléanais, totalement dépassé. Tout aussi efficace sur attaques placées et en transitions que sur phases arrêtées, les Dogues ont dominé tous les compartiments du jeu à une exception près. Les minutes filaient sans pour autant que le tableau d’affichage ne soit modifié. Une inefficacité chronique, qui leur joua une nouvelle fois des tours avec notamment la frustrante présence des montants. A la pause, nos féminines rentraient aux vestiaires avec un goût d’inachevé, tant la rencontre semblait déjà pliée dans sa physionomie.

Déterminées à repartir de plus belle, les Dogues s’engageaient dans un jeu offensif. Tiraillées à l’idée de manquer de nouvelles opportunités, nos féminines s’obstinaient à vouloir forcer le jeu dans la surface. Un blocage balayé par Rabanne qui, malgré son rôle de latéral droit, n’hésitait pas à apporter le surnombre et à frapper aux abords de la surface. Une énergie positive qui finissait par payer alors que d’une reprise de volée sèche, digne de Benjamin Pavard, elle transperçait les filets orléanais (55′). Un but spectaculaire qui lui aura valu les applaudissements spontanés d’un public acquis à sa cause. Réveillé par cette ouverture du score, le bloc lillois se remettait en ordre de bataille et acculait la défense visiteuse. Un état d’esprit payant. Dans la foulée, après une feinte de corps efficace pour éliminer son vis-à-vis, Mouchon filait sur son côté et servait Ribeyra d’un centre à ras de terre. Plus vif que ses adversaires directs, elle envoyait le cuir au fond des filets (63′). Les Lilloises se créaient ensuite plusieurs occasions de clore définitivement les débats mais manquaient le coche et finissaient par reculer instinctivement. Une dynamique nouvelle qui offrait de premières opportunités à Orléans mais, heureusement, Elisa Launay veillait au grain et parvenait à sortir une tentative d’une claquette particulièrement photogénique. Dans les derniers instants, la défense lilloise pliait mais ne rompait pas, enregistrant un premier clean-sheet, objectif fixé par Rachel Saidi en début de rencontre. Enthousiasmantes, les féminines du LOSC empochent donc un premier succès à domicile (2-0), un deuxième en autant de rencontres disputées depuis le début de la saison.

La réaction de Rachel Saidi

Première satisfaite de cette victoire à domicile, Rachel Saidi est apparue tout sourire à l’issue des habituels chants de victoire entonnés par ses joueuses. A notre micro, elle a tenu à dresser un bilan positif de cette rencontre sans pour autant négliger les enseignements à en tirer : « On a été opposées à une équipe d’Orléans bien en place sur la première mi-temps tandis que nous n’avons pas été en réussite offensivement. On s’est créées des occasions sur la première mi-temps que nous n’avons pas réussi à concrétiser et c’est ce que l’on a voulu corriger à la pause. Il a fallu un très beau geste de Rabanne pour nous permettre d’être un peu plus libérées sur cette partie là. J’ai trouvé les filles très concentrées, très à l’écoute en ce qui concerne les consignes et le nouveau système de jeu que nous avons tenté de mettre en place. C’est un bilan positif même si on aurait aimé marquer peut-être encore davantage au vu des situations créées. »

Engagées dans une fin de match plus délicate, Rachel Saidi et ses protégées avaient à cœur d’enregistrer un premier clean-sheet après le but offert à l’adversaire lors de la première journée de D2. Un sentiment de revanche qui les aura inconsciemment poussées à reculer en fin de partie : « Je pense qu’inconsciemment on ne voulait pas encaisser. La semaine dernière on a fait un joli cadeau à Brest et l’année dernière c’était notre plus gros défaut alors on s’est dit que cette année on devait corriger ça et remporter des matchs avec un clean-sheet. C’était la volonté de départ, ne surtout pas encaisser de but pour pleinement savourer notre victoire. »

Enfin, après une première série de deux succès, Rachel Saidi espère bien poursuivre la dynamique amorcée. Une volonté qu’il sera difficile de réaliser alors que nos Lilloises se déplaceront à Nantes pour y affronter un concurrent direct à la montée. Un gros morceau qui focalisera leurs esprits dès demain : « C’était important qu’on gagne les deux premières journées pour aborder dans une bonne position des concurrents directs comme Nantes ou Metz un peu plus tard. Maintenant, on s’attend à un match très difficile et très disputé puisqu’il s’agit de deux équipes de très grande qualité. Malgré tout, c’est bien qu’on puisse les jouer en début de saison, ça nous permet de, peut-être je l’espère, prendre un petit avantage sur elles. On va préparer la semaine dès demain avec beaucoup de sérieux et de concentration mais c’est très bien d’avoir pu enchaîner sur deux succès avant cette rencontre. »

LOSC 2–0 Orléans (0-0)

2ème journée de D2 Féminines  – Etoile Club de Football, Camphin-en-Pévèle

A lire aussi :  Leny Yoro : « Ma volonté est de continuer à gagner ma place au LOSC »

Arbitre : Agathe Kocher
Buts : Rabanne (55′) et Ribeyra (63′) pour le LOSC

LOSC : Launay – Rabanne, El Chad, Devleesschauwer, Salaun – Paprzycki, Bamenga Bofenda (Polito 89′), Ollivier (Pian 85′) – Mouchon (Azzaro 69′), Ribeyra (Lambert 89′), Boucly
Entraîneur : Rachel Saidi

Orléans : Amaro, Noel, Teinturier, Cardoso, Bouzid, Zemzem, Monguillon, Palma, Huet, Belkasmi, Dupupet
Entraîneur : Dominique Morabito

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

José Fonte réitérera-t-il une saison sans manquer une seule minute ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR