Rejoignez nous !

Professionnels

Son dernier coup de gueule, sa dernière absence… José Fonte se confie pour L’Equipe

Rayan Bja

Publié

le

Crédit photo : IconSport

A bientôt 39 ans, José Fonte est devenu un personnage de la Ligue 1 lors des quatre dernières saisons. Dans un entretien à L’Equipe, il est revenu sur différents passages de son aventure lilloise. 

Dans un format particulier sur le thème des dernières fois, l’international portugais a abordé de nombreux sujets, comme son dernier coup de gueule au sein du vestiaire lillois. C’était lors de la 36ème journée de la saison dernière, à l’occasion de la réception de l’AS Monaco (défaite 1-2) : « C’était peut-être à la mi-temps de la défaite à domicile contre Monaco. C’est un match où on sait très clairement ce qu’on a besoin de faire. On a un plan de jeu. Le coach a dit, le plan de jeu est clair, on ne va pas sortir de derrière, on dégage tout le temps et on avance sur le terrain, sur l’adversaire. Une minute avant la mi-temps, Tiago (Djalo) décide de venir jouer tout seul, on a perdu le ballon et il y a eu but. On a tous déclenché les hostilités. »

Malgré son âge, Fonte est un joueur fiable physiquement. La saison dernière, il a participé à l’ensemble des rencontres et l’ensemble des minutes de jeu. Sa dernière absence remonte au 23 mai 2021, à l’occasion du match du titre face à Angers où il était suspendu. Une situation qu’il n’a pas du tout oubliée : « C’est le match le plus difficile que j’aie vécu car tu ne peux rien faire. C’est le match du titre, très difficile à gérer… J’essaie de faire passer ce que je vois depuis la tribune et d’aider mes coéquipiers à gagner. Quelle était la réaction du staff ? Peu importe, j’étais « in the zone » ! »

Si l’ancien joueur de West Ham ou encore Southampton est un joueur respecté, il lui arrive parfois de sortir de ses gonds et de dépasser les limites. C’était notamment le cas lors de sa première saison, lors d’un déplacement à Nîmes en décembre 2018, où il avait été sanctionné d’un carton rouge après des mots envers l’arbitre de touche : « (Il se marre) Je me rappelle très bien (de mon dernier rouge), à Nîmes ! J’ai dit quelque chose dont je pensais que ce n’était pas très, très grave, parce que j’entends tous les jours les mecs dire ça dans le vestiaire. Je ne pense pas que ce soit quelque chose de normal, mais, disons, d’acceptable. Je dis ça à l’arbitre assistant au bout de quinze minutes, et je prends le rouge… »

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Selon vous, à quelle place finira le LOSC en fin de saison ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR