Rejoignez nous !

Professionnels

Edito hebdomadaire : un mercato inspiré et adapté

Pierrick Moniot

Publié

le

Crédit photo : LOSC Médias

Arrivé en décembre 2020, Olivier Létang avait donné l’alerte. Le LOSC est dans une situation financière catastrophique. Son prédécesseur, chassé par ses créanciers, n’a fait que fuir une situation critique avec la menace d’une cessation de paiement proche. La mission d’allier performances financières et sportives est donc la priorité du nouveau board lillois. En enchaînant des mercato cohérents, comme celui de cet été, le LOSC retrouve petit à petit sa santé financière. Mais reste ambitieux sportivement. 

C’était l’interrogation et la peur de tous, l’après Luis Campos. Le conseiller sportif actuel du PSG enchaînait les bonnes pioches et les coups d’éclats avec des noms inespérés comme Renato Sanches ou encore Burak Yilmaz. Le Portugais, le meilleur dans son domaine, possède une aura particulière et une capacité de persuasion inexplicable. Alors, lorsque Luis Campos a abandonné son poste peu à peu, le doute s’est installé. Une autre donnée semble intensifier le doute concernant le LOSC, c’est sa surface financière. Entre dettes et volonté d’économiser le moindre euro, Olivier Létang se doit de ne pas oublier l’aspect sportif et depuis son intronisation, les fenêtres estivales et hivernales ne font pas tâche. 

A lire aussi :  Le programme international du LOSC ce dimanche 25 septembre

Des arrivées cohérentes entre jeunesse et expérience et des départs logiques de joueurs en fin de cycle ou qui rapportent un gros chèque. Parmi ceux-là, Sven Botman, défenseur solide qui commençait à agacer par son attitude et son respect à demi-mesure envers le club. Une quarantaine de millions d’euros qui remplisse les caisses, au même titre qu’Amadou Onana. Apprécié des supporters, et avec une place de titulaire quasi-indiscutable cette saison, le Belge et son entourage ont choisi de céder aux sirènes de la Premier League. Une perte dommageable, mais qui génèrent des revenus importants, presque inespérés.

Au niveau comptable, les arrivées sont également très intéressantes avec des joueurs libres comme Cabella, Ismaily, Martin ou encore Zedadka pour laisser place à quelques investissements qui prouvent le travail en amont du club. Si Mohamed Bayo, attaquant connu des suiveurs de L1, est arrivé pour un montant inférieur à 15 millions d’euros, un défenseur venu de nulle part a posé ses valise dans le Nord. Alexsandro Ribiero Junior, défenseur central de Chaves (D2 Portugaise) vient pour compléter la défense centrale. Ses performances prochaines le prouveront, mais la cellule de recrutement actuelle n’a pas peur de tenter des coups et de faire son marché dans les divisions inférieures, comme à l’ère Campos. Une nouvelle assez rassurante concernant sa qualité, même si elle l’avait déjà prouvée en signant Edon Zhegrova, Gabriel Gudmudsson et Amadou Onana, qui n’ont pas déçu. 

A lire aussi :  Benjamin André une nouvelle fois dans les plus hautes statistiques européennes

Si la cohérence du mercato reste principalement financière, elle est également dans les choix. Avec l’arrivée de Paulo Fonseca, les dirigeants et Olivier Létang n’ont pas empilé les joueurs et ont pris des décisions main dans la main. Le cas de l’attaquant en est le meilleur exemple. Si Ludovic Ajorque était proche de rejoindre le club lillois, Mohamed Bayo, l’autre piste chaude, est finalement arrivé. Le choix a été réalisé par le coach qui a préféré le profil du Guinéen, qu’il considérait comme meilleur pour son système et sa volonté de jeu. Une manière de travailler qui permet au LOSC de réaliser un mercato complet, en attendant les arrivées des derniers joueurs d’ici fin août. En ne restant pas dans le luxe et dans la brillance, le LOSC reste compétitif et économe, ce qui s’apparente comme une mission réussie pour le moment. Réponse définitive le mois prochain. 

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

José Fonte réitérera-t-il une saison sans manquer une seule minute ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR