Rejoignez nous !

Professionnels

Akim Zedadka : « Le groupe vit bien »

Joseph Da Rocha

Publié

le

Crédit photo : IconSport

En conférence de presse d’avant-match, Akim Zedadka est notamment revenu sur la victoire du LOSC face à Auxerre, mais aussi sur son adaptation et son style de jeu.

Présent devant les médias pour aborder le déplacement à Nantes, Akim Zedadka s’est livré sur son ressenti après la belle victoire face à Auxerre : « C’est toujours beaucoup plus agréable après un résultat positif comme on l’a fait. Le groupe vit bien. On s’est vachement focalisé sur le match de Nantes. La clé, c’est d’essayer de garder le même état d’esprit, de jouer comme on a joué, après c’est clair que ce ne sera pas le même adversaire. On verra bien si avec le même état d’esprit, on arrivera à battre cette équipe ou non. Lors de la préparation, on a pris vachement de plaisir, avec un groupe qui a bien vécu lors de ce stage. On a des joueurs qui aiment le ballon, on a une philosophie basée sur le jeu. On a pris beaucoup de plaisir. On va essayer au maximum de prendre du plaisir, de garder ce plaisir collectif partagé. C’est clair qu’on a étudié l’adversaire aussi. On a un projet de jeu. Il y a aussi ce qu’on ressent sur le terrain à l’instant T. On est à la recherche constante de progression. Tout n’a pas été parfait, on a essayé de travailler sur tout ce qui n’a pas été parfait. On a une organisation de base, et on a une animation sur laquelle on travaille plusieurs options. C’est vrai qu’on est ensemble avec Jo David sur le côté mais il change pas mal de zone. »

D’un point de vue personnel, Akim Zedadka se sent bien dans son nouveau club : « Je suis un latéral offensif, le coach me demande de jouer sur mes qualités, je peux contre-attaquer, j’ai vachement de libertés, mais j’essaie de garder un équilibre défensif. Pour l’instant, j’ai cette liberté offensive, je ne sais pas de quoi sera fait la suite mais je pense pouvoir continuer à le faire (…) C’est un coach qui a l’expérience du haut niveau, qui nous corrige parfois sur des détails anodins. Il nous a beaucoup appris sur certaines choses, sur son obsession de toujours tirer vers le haut, de corriger des petits détails, d’avoir toujours cette exigence en semaine et dans le match. Je ne peux pas tout dire, mais il y a certaines phases de jeu qu’il demande où on sent que c’est ce qu’on voit au haut niveau (…) Clermont était un club qui découvrait la Ligue 1. C’était un très bon moment. C’était différent. Dans l’organisation, dans pas mal de choses, Lille est un très grand club. On fait la sieste ici, on prend les repas ensembles, ça a vachement changé pour moi. »

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

José Fonte réitérera-t-il une saison sans manquer une seule minute ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR