Rejoignez nous !

Professionnels

Le bilan individuel des joueurs du LOSC après le stage en Espagne

Rayan Bja

Publié

le

Crédit photo : LOSC Médias

Ce vendredi, les joueurs lillois ont achevé leur stage en Espagne par une victoire 1-0 face à Cadiz. Un troisième match amical qui a permis de voir certains Dogues se distinguer, d’autres moins. Le Petit Lillois dresse un petit bilan individuel de cette dernière dizaine.

Ils ont fait forte impression

Si un joueur semble être ressorti gagnant après ce rassemblement, c’est bien Carlos Baleba. Le milieu camerounais de 18 ans a débuté deux des trois rencontres et a surtout montré des qualités très intéressantes dans le système de Paulo Fonseca. Dans un double-pivot ou en sentinelle, Baleba a fait valoir ses qualités de percussion, sa capacité à résister sous pression mais aussi son abattage défensif. S’il n’a marqué qu’un seul but lors des trois matchs, Jonathan David a paru très affuté et en forme sur le front de l’attaque. Buteur face à Las Palmas, il a souvent participé au jeu, évoluant même avec brio au poste d’ailier droit contre Cadiz.

Les jeunes ont eu du temps de jeu

Ils étaient plusieurs jeunes à avoir participé à ce stage et ils auront eu l’occasion de se montrer. Entre les matchs face à Las Palmas et l’Espanyol de Barcelone, Simon Ramet, Vincent BurletUgo RaghouberMattéo Makhabe et Joffrey Bazié ont pu connaître leurs premiers pas avec le groupe professionnel et n’ont pas démérité. Leny Yoro, déjà entré en jeu en fin de saison dernière face à Nice, est le seul jeune Dogue à avoir participé aux trois rencontres.

Une hiérarchie qui semble être établie au poste de gardien

Juste avant de rallier l’Espagne, Paulo Fonseca avait déclaré qu’il n’avait pas encore choisi son gardien numéro un pour la saison. Les trois matchs amicaux ont, semble-t-il, donné une tendance évidente : Léo Jardim devrait bien garder les cages lilloises face à Auxerre lors de la première journée. Titulaire face à l’Espanyol de Barcelone et contre Cadiz, le gardien brésilien a rassuré sur sa ligne avec plusieurs parades décisives mais également confirmé ses difficultés dans les sorties et au niveau de son jeu au pied. Pour Lucas Chevalier, son principal concurrent, les 70 minutes contre Las Palmas ont permis au gardien formé à Lille d’enchaîner les parades décisives mais aussi de se manquer sur plusieurs interventions, à l’image du but malheureux qu’il inscrit contre son camp. Adam Jakubech n’a disputé que deux bouts de match, signe de sa troisième place dans cette hiérarchie.

A lire aussi :  Les départs de Renato Sanches et d'Amadou Onana n’inquiètent pas les supporters

Des recrues qui s’adaptent

Les cinq recrues étaient présentes pour ce stage et elles ont connu des fortunes diverses. En deux titularisations, Mohamed Bayo a inscrit son premier but sous le maillot lillois et laissé entrevoir de très belles promesses dans sa relation technique avec Jonathan David. Akim Zedadka a eu un bilan plus mitigé, entre difficultés défensives face à l’Espanyol et manque d’inspiration offensive contre Cadiz. Mais il a, à chaque fois, bien réagi en deuxième mi-temps. Alexsandro est l’un des deux seuls joueurs à avoir débuté chacune des rencontres. Il a pu faire admirer sa science du placement, sa force physique mais également sa capacité à être une solution de relance plutôt fiable même si sa complémentarité avec Fonte doit encore être travaillée. De son côté, Jonas Martin a participé aux fins de match face à Las Palmas et Espanyol Barcelone dans un rôle de sentinelle, qu’il a rempli sans fioritures. Enfin, Rémy Cabella s’est rapidement blessé à la cuisse et n’a disputé aucune minute en Espagne.

Des cadres plus ou moins en difficulté

Dans le secteur défensif, le capitaine José Fonte a eu du mal dans sa gestion de la profondeur, se faisant souvent prendre dans son dos. La volonté de Paulo Fonseca de jouer haut combinée à la baisse d’intensité lilloise lors des secondes périodes ont été les principaux facteurs de ses difficultés. Absent des quatre premiers matchs de préparation, Tiago Djalo était titulaire face à Cadiz et a livré une solide prestation malgré sa position hybride de latéral gauche-défenseur central. A gauche, Gabriel Gudmundsson a tenu son rang, que ce soit défensivement contre l’Espanyol et offensivement contre Las Palmas. Dans l’entrejeu, Benjamin André a connu des séquences dans ses rencontres mais son profil est un vrai plus dans l’animation de Fonseca, notamment sans ballon. Amadou Onana a évolué à deux rôles, en relayeur face à Las Palmas et en sentinelle contre l’Espanyol, et a pu montrer sa large palette, même si son avenir est incertain puisqu’il n’était pas sur la feuille de match lors de la dernière rencontre. Angel Gomes est le deuxième joueur, avec Alexsandro, à avoir débuté chaque match. Très utile dans les sorties de balle et toujours aussi juste techniquement, l’anglais doit encore gagner en influence sur la durée d’un match pour définitivement gagner sa place. Yusuf Yazici a bien commencé son stage avec un but dès la première minute du premier amical. Mais la suite a été plus irrégulière dans son positionnement et sa place dans l’animation lilloise. Offensivement, Edon Zhegrova a été très volontaire sur ses apparitions, avec plus ou moins de réussite, et justifiant son statut de joueur percutant et virevoltant dans son couloir droit. Pour Jonathan Bamba et Timothy Weah, partis pour être concurrent sur le côté gauche, ils ont alterné les bons et les mauvais choix, notamment dans le dernier geste même si l’américain a été passeur décisif contre Las Palmas. Du côté des joueurs non utilisés, Renato Sanches, en instance de départ, et Isaac Lihadji, pas dans les plans, n’ont participé à aucune rencontre.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Appréciez-vous le troisième maillot du LOSC ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR