Rejoignez nous !

Anciens

Les Croates au LOSC, des échecs successifs

Emile Simon

Publié

le

Crédit photo : IconSport

Alors que le départ de Domagoj Bradarić vers la Salernitana se précise, force est de constater que les joueurs croates ne sont pas en réussites du côté de la capitale des Flandres…

Quatre joueurs, quatre déceptions

Domagoj Bradarić (2019-2022) : 76 apparitions (4 UCL, 7 UEL, 58 L1, 7 en coupes nationales), 4290 minutes, 1 but, 6 passes décisives

Devenu international A durant son contrat lillois, le latéral gauche est celui qui s’en sort le mieux de notre listing. Son arrivée à l’été 2019, contre 7M€ avait suscitée de l’espoir, après plusieurs saisons sans réel titulaire au poste (Palmieri, Ballo-Touré, Mendyl, Koné…).
Censé alimenter les attaquants grâce à sa qualité de centre (sans débordement), le croate n’aura délivré que 6 passes décisives. Insuffisant d’autant qu’il a vite perdu pied, face à la rigueur défensive d’un Reinildo.

Si l’indemnité versée par le club italien de Salerne est bien de 5M€, son passage aura été un moindre échec pour le club. A titre individuel, il n’est d’ailleurs pas impossible que le défenseur se révèle dans les saisons à venir, dans un autre système de jeu. Car le talent est là…

A lire aussi :  Ex-LOSC : Reinildo battu, Pavard et Payet sur le banc en Ligue des Champions

Ivo Grbic (2021-2022) : 29 matchs, 35 buts encaissés, 5 clean-sheets en 2610 minutes

Arrivé tardivement lors du précédent mercato, Ivo Grbic devait rassurer dans les cages lilloises, après un début de saison compliqué de Léo Jardim. Le CV du gardien croate, alors doublure à l’Atlético Madrid ne sera finalement pas gage de sécurité. Habitués au clean-sheets de Mike Maignan, les supporters n’en verront que cinq, avec Ivo dans les buts. Conséquence, Léo Jardim retrouvera sa place de numéro 1 à l’hiver, et l’option d’achat qu’avait proposée l’Altético (7M€), ne sera évidemment pas étudiée par les dirigeants lillois.

Comme Bradarić, Ivo Grbic aura tout de même honoré ses premières sélections avec les vice-champions du monde en titre… lors de son passage lillois.

A lire aussi :  Ex-LOSC : Reinildo battu, Pavard et Payet sur le banc en Ligue des Champions

Marko Maric (2007-2010) : 6 matchs, 175 minutes

Arrivé pour remplacer Mathieu Bodmer, le milieu aura très vite perdu la confiance de Claude Puel. Son but égalisateur lors de son premier match en Dogue (dans les arrêts de jeu à Metz en août 2007) n’aura été qu’un “feu de paille”.

Gregor Gulišija (2020-2022) : aucune apparition en pro

International U17 avec sa sélection. Le latéral droit s’était engagé avec le club lillois en janvier 2020. Faisant partie de la cinquantaine de contrats professionnels hérités de l’ère Lopez, Gregor Gulisija n’a pas été épargné à l’opération dégraissage d’Olivier Létang. Il évolue depuis février dernier au Zrinjski Mostar (D1 Bosnie), où il a pour l’instant disputé 3 rencontres.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

La sortie médiatique d'Olivier Létang après FC Lorient - LOSC est-elle justifiée ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR