Rejoignez nous !

Professionnels

Paulo Fonseca revient sur son arrivée au LOSC et évoque ses ambitions

Joseph Da Rocha

Publié

le

Crédit photo : IconSport

Pour sa présentation à la presse, Paulo Fonseca s’est longuement exprimé sur son arrivée au LOSC et sur ses capacités d’adaptation.

L’ancien entraîneur de Braga est revenu sur les tragiques événements qui touchent l’Ukraine depuis le début d’année, qu’il a dû fuir avec sa famille, ainsi que sur ses premiers contacts avec les dirigeants lillois : « Évidemment, quand vous devez fuir comme ce qui s’est passé en Ukraine, ça change la façon dont vous voyez la vie. J’ai évidemment vu une situation difficile. Mais ce n’est rien comparé à ce que les gens continuent de subir là-bas. Ma femme est ukrainienne, mon fils aussi. C’est toujours difficile pour tout le monde autour de nous quand on voit ce qui se passe là-bas. C’est une situation tragique pour l’Ukraine. (…) Bien sûr, avant mon arrivée, j’ai parlé à Alessandro Barnaba. J’ai aussi parlé avec Olivier Létang. C’était un processus normal, le club m’a contacté récemment, m’expliquant le projet et l’ambition du club. On a parlé de beaucoup de sujets. Dès le début, j’ai été très motivé et enthousiaste. On a trouvé un accord et aujourd’hui je suis prêt à me mettre au travail. On a eu de très bonnes discussions, en détail. Et je suis très enthousiaste avec la vision du club et ce qu’ils veulent construire ici. Ils m’ont expliqué comment ça fonctionnait au club. J’aimerais être très honnête : je veux construire une équipe ambitieuse, qui a du coeur, c’est la chose la plus importante pour l’instant. On doit transmettre l’esprit de la victoire. Le plus important, c’est de se mettre au travail pour forger cette mentalité. »

A lire aussi :  François Letexier arbitrera le derby LOSC - RC Lens

Paulo Fonseca a également abordé le sujet de sa capacité d’adaptation dans le championnat de France : « J’ai vécu la même situation en Italie ou en Ukraine. En Italie, c’est très relevé aussi, avec des caractéristiques très particulières. J’ai bien perçu les caractéristiques de ce championnat. On peut construire une équipe. On ne va pas gagner tous les matchs, mais on se battra pour gagner sur le terrain. On a une super organisation, un staff disponible, et je vais avoir beaucoup de monde autour de moi pour construire cette équipe. J’ai aussi eu l’opportunité de prendre un café avec José Fonte. C’est le capitaine, il a une forte personnalité. Ce genre de joueurs peut aider le coach et l’équipe. Je peux compter sur lui pour m’aider avec l’équipe. Depuis que je suis arrivé, les gens m’ont dit que les matchs contre Lens sont des matchs avec un enjeu particulier pour les supporters. J’essayerai d’encore mieux m’imprégner de cette ambiance. J’ai pu faire des Roma-Lazio. Ce genre de matchs, c’est ce qu’on aime. Il faut que je comprenne l’importance de ce match, mais ce qui compte, ce sont les trois points, ce qu’on veut, c’est gagner. »

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

La sortie médiatique d'Olivier Létang après FC Lorient - LOSC est-elle justifiée ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR