Rejoignez nous !

Anciens

Le LOSC et les académies africaines

Emile Simon

Publié

le

Crédit photo : IconSport

Sur la phase retour 2021-2022, aucun joueur africain n’a porté le maillot du LOSC, pourtant les joueurs en provenance des académies de ce continent ont souvent performé avec le LOSC.

Moins de joueurs africains depuis la fin de l’ère Seydoux

Sous l’ère Seydoux (2002-2016), de nombreux joueurs formés dans des académies africaines ont brillé sous le maillot du LOSC. On pense spontanément à Jean II Makoun, l’un des premiers étrangers à être arrivé au club en post-formation début 2000.

En tout, une quarantaine de joueurs ayant porté le maillot lillois, ont fait leur début dans un club de quartier en Afrique, puis dans une académie sur place. Certains sont arrivés directement à Lille (Idrissa Gueye, Yves Bissouma pour les plus connus). Mais d’autres avaient d’abord obtenu une première expérience en Europe (Kader Keita, Vincent Enyeama, Aurélien Chedjou, Victor Osimhen, Souleymane Youla…)

Sous l’ère Lopez. On se souvient notamment du choix d’aller jusqu’à déplacer des sections de jeunes lillois sur place (l’équipe U19 notamment), pour mieux comparer et évaluer les potentielles recrues, Luis Campos observant parfois les rencontres perché sur un container, affirmant “il y a de l’or ici ! “.

Toutefois, sous son mandat, seuls quelques espoirs africains avaient signé un contrat pro. Le plus prometteur : Aguibou Camara a obtenu du temps de jeu et marqué, lors d’une unique rencontre de Coupe de France avec les pros, avant de quitter le club pour rejoindre l’Olympiakos. Les autres signataires (Hakim Ouro-Sama, Lubeni Haukongo, El Hadji Arfang Gueye, Alpha Diallo ou Barthélémy Diedhiou) s’apparentent davantage à des erreurs de casting, n’ayant pas le niveau pour prétendre à l’équipe première.

Ainsi, entre 2017 et 2020, seuls Victor Osimhen et Reinildo ont obtenu un temps de jeu significatif avec l’équipe première, après avoir fait leurs débuts dans des clubs africains. Respectivement l’Ultimate Strickers Academy au Nigéria, et le Clube Ferroviário de Beira, au Mozambique.

Depuis 2000, deux académies principales pour le LOSC

Au XXIème siècle, les académies Jean-Marc Guillou et les Diambars sont les académies ayant formé le plus de futurs lillois.

Les académies Jean-Marc Guillou (JMG) : Ancien international français, Jean-Marc Guillou a ouvert de nombreuses écoles de football à travers le monde. Le terme Académie JMG est désormais un label réunissant l’ensemble de ses campus.

  • Gervinho et Salomon Kalou formés au sein de l’école d’Abidjan en Côte d’Ivoire, ne rejoindront le LOSC qu’après plusieurs expériences en Europe (Beveren et Le Mans pour le premier, Rotterdam et Chelsea pour le second)
  • Youssouf Koné, Adama “Noss” Traoré, Yves Bissouma ou Rominigue Kouamé, tous les quatre formés à Bamako au Mali, et ayant intégré la réserve du LOSC, puis l’effectif pro.
  • Enfin, notons que Cheikh Niasse qui possède la nationalité sénégalaise, est arrivé au LOSC en 2016 en provenance de l’Académie Jean-Marc Guillou de Lierse en Belgique, et n’est donc pas à considérer comme un joueur formé sur le continent africain.

L’académie des Diambars : Comme pour les académies JMG, les Diambars ont d’abord développé l’Institut de Saly (au Sénégal), avant d’ouvrir un autre site en Afrique du Sud.

  • Idrissa Gueye, Pape Souaré et Omar Wadé, tous les trois formés à l’Institut de Saly faisaient partie de l’équipe du doublé en 2010/11. Dès l’année suivante, Mour Samb a également signé en provenance de cette académie, avec moins de réussite.
  • Lebo Mothiba, a lui suivi sa formation à l’institut de Johanesbourg, avant de rejoindre le LOSC, alors âgé de 18 ans.

Pour le reste des académies, les transferts directs sont assez rares. Jean II Makoun venait du Tonnerre de Yaoundé (Cameroun), Hamza Mendyl de l’académie Mohammed VI (Maroc).

Un redémarrage grâce à Jean-Michel Vandamme ?

Après les nombreux échecs listés précédemment sous Luis Campos. Cet hiver, deux jeunes africains ont rejoint les Dogues en provenance des académies africaines. Cette fois, c’est Jean-Michel Vandamme qui a réactivé ces réseaux.

Joffrey Bazié international burkinabé qui évolue au poste d’ailier est arrivé en provenance du Salitas FC, quand Carlos  Baleba, milieu camerounais arrive formé de l’École de Football des Brasseries. Ces deux jeunes joueurs sont déjà apparus sur des feuilles de matchs de Jocelyn Gourvennec, et devraient participer à la préparation avec le groupe professionnel en juillet.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Les départs combinés de Renato Sanches et Amadou Onana vous inquiètent-ils ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR