Rejoignez nous !

Professionnels

Loin du LOSC, mais pas trop, les Dogues profitent de leurs vacances

Raphael Marcant

Publié

le

Crédit photo : Icon Sport

Après une saison éreintante tant physiquement que mentalement, les Dogues profitent de leurs vacances. Une période de détente vécue différemment par chacun de nos joueurs.

Le titre de champion de France dans l’armoire à trophées, le LOSC a vécu une saison post sacre particulièrement mouvementée et riche en émotions. De longs mois de sacrifices qui débouchent sur des vacances salvatrices d’autant plus importantes avant d’entamer une année inédite, troublée par le Mondial 2022 au Qatar qui débutera le 21 novembre prochain. Une période de détente que les Dogues vivent différemment avec de multiples activités diverses et variées.

Feu follet des Dogues, Renato Sanches s’est envolé en direction des Emirats Arabes Unis pour vivre des expériences et découvrir un environnement bien différent de celui qu’il connaît si bien dans le nord de la France. A Dubaï, le Portugais de 24 ans profite de son temps libre pour se livrer à des activités insolites sur le sable chaud du Moyen-Orient. Difficile de l’imaginer réaliser les mêmes clichés sur les dunes parsemant les bords de la Mer du Nord.

Du sable chaud à l’eau scintillante, Isaac Lihadji (20 ans) pose dans un tout autre cadre tandis que son expérimenté coéquipier, José Fonte, qui a presque le double de son âge, navigue sur les flots du haut de ses 38 ans. Présent en Espagne, et plus précisément à Fornelis, au côté de sa femme, le défenseur central a laissé ses amis pour sa famille alors qu’il était, il y a une petite semaine, avec Xeka et Jorge Maciel, pour profiter du repos du guerrier. Plus que mérité pour José Fonte qui a disputé toutes les rencontres possibles sous les couleurs du LOSC cette saison toutes compétitions confondues. Une régularité et une hygiène de vie irréprochable pour le vétéran des Dogues. Une santé de fer que partage Marc Cuvelier, kiné à Lille depuis la saison 1993-1994, sous une ambiance festive. Une toute autre perspective pour Jonathan Bamba (26 ans) qui faisait son grand retour sur les pelouses du CAP Charenton, son tout premier club, à l’occasion d’un match caritatif organisé pour l’association “Au Petit Plus”.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Appréciez-vous le troisième maillot du LOSC ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR