Rejoignez nous !

Formation

N3 – J26 : Les hommes de Stéphane Pichot s’offrent un ultime succès

Raphael Marcant

Publié

le

Crédit photo : Le Petit Lillois

A l’occasion de la 26ème et dernière journée de National 3, le LOSC se déplace sur la pelouse du VAFC. Une rencontre sans réel enjeu que les Dogues sont parvenus à remporter avec brio, (2-4). Un match plaisant et prometteur pour l’année prochaine.

Sous une chaleur pesante, les Dogues ont fait belle figure en première période. Profitant d’une grossière erreur adverse, ils obtiennent un penalty précoce que Mpembele transforme sans trembler, (5′). Un début de rencontre idéal pour des Lillois pourtant malmenés. Dans un temps fort depuis l’entame du match, les Valenciennois se montrent moins tranchants, impuissants face au roc Jules Raux. Auteur de plusieurs parades décisives, il ne peut néanmoins que s’incliner sur un penalty, (18′, 1-1). Après des débuts prometteurs en professionnel, Leny Yoro réalise un tacle litigieux dans la surface. Une faute généreuse mais pas illogique qui offre une égalisation méritée aux locaux, plus entreprenants. Dépassé techniquement, dans l’agressivité et dans l’envie, le LOSC reprend le dessus dans les minutes qui suivent. Une réaction d’orgueil à l’impact quasiment immédiat. Lancé dans la profondeur, Amine Messoussa se joue de la défense valenciennoise avant de tromper le portier adverse. Le buteur des Dogues remporte son face à face et permet à Lille de reprendre les devants (26′). Plus tranchants dans leurs offensives, les hommes de Stéphane Pichot semblent pouvoir tripler la mise à tout moment. Un sentiment qui les fait inconsciemment reculer mais, impérial, Raux reste imperturbable dans ses cages avec des arrêts décisifs répétés. Une brise légère accompagne les 22 acteurs aux vestiaires. Malgré une efficacité redoutable, les Dogues doivent se méfier d’un jeu valenciennois plus séduisant.

Encore aux vestiaires, les Dogues et Jules Raux se font surprendre d’entrée avant que l’arbitre n’annule la réalisation valenciennoise pour un hors-jeu. Des débuts poussifs pour le LOSC qui parvient néanmoins à s’offrir deux belles opportunités dans la foulée mais Lachaab puis Mpembele manquent tour à tour leur face à face. Une irrégularité que le premier buteur lillois paie, il est remplacé par Breslau (62′). Dans la foulée, les hommes de Stéphane Pichot craquent et Valenciennes égalise (68′), un score logique à l’heure de jeu. Sur un rythme intense depuis le début de la partie, les locaux accusent le coup et les occasions pour le LOSC s’accumulent. Toujours aussi vifs, les offensifs lillois mettent à mal la défense valenciennoise qui rompt pour la troisième fois. Coaching gagnant pour Stéphane Pichot qui voit Breslau offrir l’avantage aux siens. L’ailier droit profite d’un superbe travail de Baleba puis de Messoussa pour envoyer une frappe croisée puissante au fond des filets, (77′). Sur un nuage, les Dogues enchaînent et maintiennent leurs adversaires sous l’eau. Lachaab fait le break à la suite d’un contre rondement mené, (79′). Un succès se dessine. La fin de la rencontre est maîtrisée par le LOSC qui aurait pu même prendre le large lors des ultimes minutes d’une confrontation riche en buts et en talents.

A lire aussi :  Nouvelle défaite pour l'équipe réserve du LOSC en préparation

Les réactions de Stéphane Pichot

Heureux de la fin de saison de ses hommes, Stéphane Pichot n’a cessé de mentionner la jeunesse de son groupe, point stratégique de la nouvelle politique de formation mise en place par le LOSC. Un détail qui prend tout son sens alors que les jeunes pousses lilloises marquent des points, match après match. Une victoire convaincante face au VAFC qui satisfait le technicien nordiste : « On a joué avec une équipe très jeune, on avait que des U19, U18 et U17. C’est une bonne chose, on prépare la saison prochaine. C’est bien d’avoir gagné même si on a bien vu qu’il nous manquait l’efficacité dans les deux zones si on cherche la perfection. On a eu pas mal d’opportunités, plein d’occasions, on a marqué 4 buts, c’est très bien, les garçons repartent avec une victoire, c’est parfait pour finir la saison. C’était très important pour la confiance et pour lancer déjà une première dynamique pour la saison prochaine. Sur les trois derniers matchs on prend 7 points, ce groupe là a de la qualité même s’il est très jeune. Ils doivent encore travailler mais ils montrent de belles choses. »

Une fin de saison réussie qui lui permet d’avoir déjà de belles certitudes quant à la composition de son groupe l’année prochaine : « Quasiment tous les garçons qui sont là sont sous contrat, mis à part deux donc oui on repartira avec ce même groupe la saison prochaine. » S’il y a des certitudes, il y a également des doutes alors que la concurrence s’accroît au poste de gardien de but. Dans les cages, Tom Negrel semble s’être fait chiper sa place par Jules Raux. Une saine rivalité que commente Stéphane Pichot : « Des bilans ont été faits, ils ont alterné. Jules est très bien depuis trois matchs, on essaie d’être le plus logique possible. J’ai deux gardiens, je compte sur les deux la saison prochaine, ils ne pourront plus jouer en U19 alors c’est à eux d’être le plus performant possible pour gagner leur place. »

Enfin, redescendu en National 3 après avoir décidé de ne pas disputer la National 2, le LOSC figure en troisième ou quatrième position. Un classement qui dépend d’un autre résultat qui n’a pas encore été divulgué mais peu importe, Stéphane Pichot est satisfait de la saison de ses hommes. L’objectif est atteint : « Très sincèrement, on ne pensait pas être là. On a joué très jeune sur la deuxième partie de saison ce qui nous a fait perdre quelques points. C’était l’idée en début de saison. On a plus qu’atteint l’objectif fixé, on gagne déjà du temps. Cette saison m’a permis de rapidement faire jouer des U17, de vite me faire des idées sur les niveaux respectifs. On a manqué de force et de constance en deuxième partie de saison mais c’est très formateur. C’est aussi pour ça qu’on est là », a-t-il déclamé avant de partir le sourire aux lèvres pour une période de repos méritée.

A lire aussi :  Nouvelle défaite pour l'équipe réserve du LOSC en préparation

VAFC 2-4 LOSC

26ème journée de National 3 – Samedi 4 juin – 18h

Buts : Mpembele (5′), Messousa (26′), Breslau (77′) et Lachaab (79′) pour le LOSC, (18′) et (68′) pour le VAFC
Avertissements : Yoro (17′) pour le LOSC et Poha (85′) pour le VAFC

LOSC : Raux – Ramet, Rolland, Yoro, Diallo – Raghouber, Makhabe (Vromant 75′), Baleba – Mpembele (Breslau 62′), Messoussa, Lachaab (Bouleghcha 90′)
Entraîneur : Stéphane Pichot

VAFC : Laurent – Moliner, Mpata, Blancquart, Poha, Diagouraga, Ait Mouhou, Soudani, Fonseca, Bouaone, Martin
Entraîneur : Fievet Loïc

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Pensez-vous que le recrutement d'Alan Virginius est une bonne chose ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR