Rejoignez nous !

Professionnels

Le LOSC et les barrages, une histoire ancienne

Emile Simon

Publié

le

Crédit photo : IconSport

Alors que le récent barrage entre Saint-Etienne et Auxerre s’est conclu aux tirs aux buts et sur une montée de l’AJA. Connaissez-vous l’histoire du LOSC en barrage d’accession-relégation ?

Barrages de 1954-1955 (maintien en D1, contre Rennes)

Alors Champion de France en titre, le Lille OSC termine le championnat de D1 à la 16e place, et doit se défaire du Stade Rennais UC (3e de D2) lors d’une confrontation en aller-retour. Vainqueur à l’aller et au retour (1-0 à Reims, puis 6-1 au Parc des Princes), le LOSC conserve alors sa place en D1. Notons par ailleurs, que quelques semaines plus tôt, les Dogues avaient également sauvé leur saison, en remportant la Coupe de France (5-2 contre Bordeaux fin mai).

Barrages de 1955/56 (relégation en D2, contre Valenciennes)

Un an plus tard, même scénario, les Dogues 16e de D1 se retrouvent de nouveau en barrage, contre le 3e de D2. Cependant, la conclusion face à Valenciennes sera différente… En effet, après une défaite 1-0 à Bollaert, le LOSC comble son retard au Parc des Princes victoire 2-1. Avec un score de 2-2 sur l’ensemble des deux matchs, il faudra jouer un match d’appui. La règle de l’époque veut qu’un match nul suffît aux Lillois pour se maintenir en D1, mais ils seront défaits 4-0. L’US Valenciennes-Anzin envoie le Lille OSC en D2.

Barrages de 1956/57 (promotion en D1, contre Rennes)

Abonnés des barrages depuis trois saisons, le LOSC est alors dans la peau du troisième de D2. Opposés au Stade Rennais UC, les Lillois retrouvent l’élite après trois rencontres (défaite à l’aller 0-2, victoire au retour 3-1, et promotion en match d’appui 2-1).

A lire aussi :  Ligue 1 - J9 : Le LOSC s’incline contre un FC Lorient en forme

Barrages de 1965/66 (maintien en D1, dans une poule à 4)

18e de D1 en 1966, les Dogues sont placés dans une poule de barrage à quatre clubs. Nîmes (le 17e de D1), ainsi que Limoges (3e de D2) et Bastia (4e de D2) l’accompagnent. Un mini championnat de quatre journées débute alors. Mais les clubs de D1 ne rencontrent que les clubs de D2. Après une défaite inaugurale 2-0 contre Bastia, les Dogues sont au plus mal. Mais ils l’emportent contre Limoges (1-0 puis 3-0), avant de battre Bastia au retour. Finalement premier de la poule, Lille se sauve (tout comme Nîmes). Les positions d’avant barrage restent donc inchangées.

Lille n’a plus joué de barrage depuis 1966

Au cours de son histoire, le LOSC n’a disputé que les 12 matchs de barrage cités précédemment. Depuis cette date, bien que le système de barrages exista sur plus de 20 exercices, et bien que les Dogues aient connu quatre relégations (1968, 1972, 1977 et 1997), ils n’y ont plus participé. Le LOSC ne fait rarement les choses à moitié. Tantôt relégué, tantôt promu… sans passer par la case “barrages”.

  • 1959 : relégation en tant que 18e de D1
  • 1964 : promotion en tant que champion de D2
  • 1968 : relégation en tant que 19e de D1
  • 1969 : relégation en CFA, après dissolution de l’équipe professionnelle (pourtant 13e de D2)
  • 1971 : promotion en tant que vainqueur de groupe en D2
  • 1972 : relégation en tant que 18e de D1
  • 1974 : promotion en tant que champion de D2
  • 1977 : relégation en tant que 19e de D1
  • 1978 : promotion en tant que champion de D2
  • 1997 : relégation en tant que 19e de D1
  • 2000 : promotion en tant que champion de D2
A lire aussi :  Ligue 1 – J9 : Le onze de départ pour FC Lorient – LOSC

On se souvient néanmoins de l’épisode 2017-2018. Les Dogues 19e à quelques journées du terme (J35), évitent de peu les barrages finalement disputés par le Toulouse FC, qui se sauve contre l’AC Ajaccio. S’ils ont été réinstaurés de manière durable depuis 2016-2017, les barrages n’auront pas lieu en mai prochain. Puisque le passage de 20 à 18 clubs en Ligue 1 Uber Eats, impose quatre descentes directes à l’issue de la prochaine saison. Le LOSC n’a été absent du TOP10 qu’à trois reprises (2003, 2017 et 2018) depuis le passage de la Ligue 1 à 20 clubs en 2002. Aux dirigeants et aux joueurs de rester vigilants pour éviter le piège à venir.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Qui sera le meilleur buteur de la saison 2022-2023 ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR