Rejoignez nous !

Professionnels

Dix ans au Stade Pierre-Mauroy, une affluence fluctuante

Raphael Marcant

Publié

le

Crédit Photo : Icon Sports

Présents au Stade Pierre Mauroy depuis dix ans déjà, et son ouverture, le 17 août 2012, les Dogues ont vu des milliers de Lillois les supporter en tribunes. Une affluence qui fluctue selon les résultats sportifs du LOSC lors de ces dix dernières années.

Du Stade Jules-Lemaire à l’enceinte Henri-Jooris jusqu’en 1975 avant d’atterrir à Grimonprez-Jooris puis au Stadium, le LOSC a fini par poser ses valises au Stade Pierre Mauroy en 2012. Un projet ambitieux signé Michel Seydoux, fier d’un écrin capable de réunir plus de 50 000 spectateurs en son sein après le doublé réalisé par les Dogues à l’issue de la saison 2010-2011. Si ce 17 août 2012, date de son ouverture, nous paraît si proche, cela fait déjà 10 ans que nos Dogues foulent la pelouse de cette enceinte. Dix ans durant lesquels de multiples supporters se sont succédés dans les gradins.

A lire aussi :  Jonas Martin : « Paulo Fonseca est très minutieux tactiquement »

Les affluences lilloises au Stade Pierre Mauroy

  • 12/13 – 774 698 spectateurs soit une moyenne de 40 774
  • 13/14 – 734 574 spectateurs soit une moyenne de 38 662
  • 14/15 – 694 482 spectateurs soit une moyenne de 36 552
  • 15/16 – 575 097 spectateurs soit une moyenne de 30 268
  • 16/17 – 560 257 spectateurs soit une moyenne de 29 487
  • 17/18 – 597 608 spectateurs soit une moyenne de 31 453
  • 18/19 – 647 508 spectateurs soit une moyenne de 34 079
  • 19/20 – 546 847 spectateurs soit une moyenne de 36 456
  • 20/21 – 12 149 spectateurs soit une moyenne de 639
  • 21/22 – 656 568 spectateurs soit une moyenne de 34 556
A lire aussi :  Antoine Kombouaré tacle le choix sportif de Ludovic Blas

Cette saison, le Stade Pierre Mauroy, avec une affluence moyenne de 34 556 spectateurs, a vu pas moins de 656 568 supporters vivre des moments de joie mais aussi de détresse dans ses travées. Un bilan honorable mais qui peut paraître faible en comparaison avec les premières affluences qu’a connues l’enceinte lilloise post titre avant de constater une décroissance significative suite aux résultats en dents-de-scie du LOSC. Un scénario qui pourrait se reproduire dans les années à venir si la boucle se répète.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Pensez-vous que le recrutement d'Alan Virginius est une bonne chose ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR