Rejoignez nous !

Professionnels

Le LOSC dans le ventre mou de Ligue 1, un événement rare depuis 20 ans

Joseph Da Rocha

Publié

le

Crédit photo : IconSport

Avec 55 points au compteur en 2021-2022, le LOSC est resté englué dans le ventre mou de la Ligue 1. Retour sur ces rares saisons de ventre mou pour le club nordiste.

Le ventre mou peut être considéré comme la zone du classement dans laquelle un club n’a plus rien à jouer. Suffisamment éloigné de la zone de relégation pour se sauver sans forcer, mais trop déclassé pour jouer l’Europe, ce destin d’équipe moyenne a parfois pu être celui du LOSC ces dernières années. Par exemple, comme en 2021-2022, la saison 2006-2007 du club nordiste avait oscillé entre exploit et déception, le LOSC se hissant en huitième de finale de Ligue des Champions, tout en terminant à une bien triste 10ème place en championnat avec 50 points. Un an plus tard, la bande à Claude Puel échouait une nouvelle fois à se qualifier en Coupe d’Europe, terminant 7ème avec toutefois un meilleur bilan comptable que la saison précédente (57 points).

A lire aussi :  West Ham a fait une offre de 23 millions d'euros pour Amadou Onana

Six ans après, en 2014-2015, un LOSC diminué par le départ de son joueur phare Salomon Kalou ponctuait une saison décevante par une 8ème place, avec 56 points. Deux années plus tard, Lille terminait 12ème, avec 46 points, lors de la saison 2016-2017, marquée par le rachat du club par Gérard Lopez. Ces saisons de vache maigre, ponctuées par des performances ni réjouissantes, ni catastrophiques, restent des événements rares dans l’histoire récente du club lillois, qui demeure l’un des plus gros clubs de son championnat au XXIème siècle.

Par ailleurs, ces saisons ratées partagent souvent l’idée d’un contexte délicat : des mercatos compliqués par des difficultés financières, des internationaux épuisés par les compétitions qu’ils viennent de jouer avec leurs sélections, des fins de cycles entamées, des saisons débutées très tôt ou encore la présence de coupe d’Europe couplée à un effectif quantitativement limité pénalisent les Dogues depuis plus de 20 ans.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Que pensez-vous de l’arrivée de Jonas Martin pour remplacer Xeka ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR