Rejoignez nous !

Match

Zoom sur l’adversaire du jour : l’OGC Nice

Pierre-Louis Clavel

Publié

le

Crédit photo : IconSport

Le LOSC joue son avant-dernier match de la saison ce soir à 21h à Nice. Zoom sur des Aiglons dans l’obligation de gagner ce soir face aux Dogues.

Une équipe fragilisée encore dans la course à l’Europe

Une atmosphère particulière plane depuis quelques semaines sur la Côte d’Azur. Après une saison plutôt réussie, l’OGC Nice semble sur un fil dans cette fin de championnat. Les Aiglons n’ont connu qu’un succès entre le J28 et la J33, concédant dans la même période trois défaites contre des concurrents directs : Marseille (2-1), Lens (3-0) et Monaco (1-0). Laissant l’OM filer seul vers la deuxième place, Nice est redescendu dans le peloton du haut de tableau où la course à l’Europe se joue. Lors de la 34ème journée, le but marqué par Khéphren Thuram dans les derniers instants de la rencontre remportée 1-0 face à Troyes a permis au Gym de rester dans la course. S’en sont suivis deux succès obtenus difficilement à Bordeaux (1-0) puis contre Saint-Etienne après avoir été menés 2-0 mercredi dernier. Entre-temps, les Niçois ont vu s’échapper la Coupe de France, partie dans les mains du FC Nantes, vainqueur 1-0 en finale le week-end dernier. Une rencontre manquée par les Niçois et qui n’a pas plu aux supporters azuréens, dans le trouble depuis quelques semaines. L’attitude honteuse affichée par certains d’entre eux contre l’ASSE n’ont par ailleurs fait qu’alourdir une atmosphère pesante au sein du club. Une situation en effet tendue à la laquelle s’ajoutent les récents désaccords entre Christophe Galtier et le directeur du football, Julien Fournier, ainsi que l’incertitude Ineos, propriétaire du club, fortement intéressé par le rachat de Chelsea.

Delort maintien le club à flot, Gouiri est à la peine

Dans une formation en panne offensivement, Andy Delort s’est montré décisif pour sortir Nice de plusieurs situations périlleuses. L’ancien montpellierain compte six buts lors de ses sept derniers matchs de Ligue 1 et a offert trois des quatre derniers succès du Gym dans cette fin de saison. Après avoir inscrit un doublé lors de la victoire contre Lorient 2-1 (J32) puis marqué l’unique but de la rencontre à Bordeaux, le buteur niçois a profité de la bonne entame de seconde mi-temps de son équipe pour claquer un coup-franc surpuissant pour revenir à 2-2 contre Saint-Etienne. Dans la foulée, Andy Delort a donné l’avantage aux Aiglons, finalement vainqueurs 4-2. Mal embarqué face aux Verts, Nice a inversé la tendance en mettant une grosse intensité après la pause. A l’inverse de l’efficacité de Delort, Amine Gouiri traverse une période compliquée. Utilisé excentré gauche pendant plusieurs semaines, l’espoir français n’a plus inscrit le moindre but depuis 12 journées de Ligue 1. Avec la méforme de Kasper Dolberg, muet quant à lui depuis 11 journées, l’ancien lyonnais a retrouvé une place à la pointe de l’attaque contre l’ASSE. Dans une position de faux numéro 9 en phase offensive, Amine Gouiri a peu pesé sur la rencontre mais c’est lui qui a créé le décalage sur le premier but niçois inscrit par le latéral gauche Melvin Bard. A droite, Justin Kluivert, qui ne devrait pas être conservé par Nice cet été, connait lui aussi une période compliquée après un bon démarrage en 2022.

Animation niçoise face à l’AS Saint-Etienne sans (à gauche) et avec (à droite) ballon

Seuls Youcef Atal et Alexis Claude-Maurice manquent à l’appel

Le groupe niçois : Benitez, Bulka, Boulhendi – Amavi, Bard, Daniliuc, Dante, Lotomba, Todibo – Boudaoui, Lemina, Rosario, Thuram – Brahimi, Delort, Dolberg, Gouiri, Guessand, Kluivert, Stengs

En plus de la longue absence d’Alexis Claude-Maurice, l’OGC Nice ne pourra pas compter sur son latéral droit Youcef Atal, à un poste où Jordan Lotomba devrait retrouver sa place ce week-end. Par ailleurs, Christophe Galtier pourra bénéficier de l’intégralité de son groupe avec le retour de suspension de Khéphren Thuram.

Jean-Clair Todibo, la révélation niçoise

Prêté par le FC Barcelone pendant le mercato d’hiver de la saison 2020-2021, Jean-Clair Todibo avait montré de belles promesses pour ses six premiers mois dans la Côte d’Azur. Recruté définitivement par le Gym l’été dernier, l’ancien international français U20 va seulement réaliser sa première saison complète en professionnel à la fin du championnat. Le numéro 26 niçois a confirmé les attentes placées en lui en s’invitant à la table des meilleurs défenseurs de Ligue 1. Défenseur central complet, Jean-Clair Todibo se distingue par une grosse domination physique dans les duels. Cette saison, il forme une charnière centrale complémentaire avec le vétéran et ancien Dogue Dante. Un duo qui s’est montré impressionnant pendant la première partie de saison durant laquelle les Aiglons n’ont encaissé que 16 buts.

La saison est déjà terminée pour le LOSC mais l’occasion de prendre leur revanche contre Nice s’offre aux Dogues ce soir. Pour rappel, les Aiglons avaient lourdement battu (4-0) les Lillois à l’aller au stade Pierre Mauroy.

 

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Le LOSC doit-il prolonger José Fonte pour la saison 2023-2024 ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR