Rejoignez nous !

Mercato

Le point complet sur le mercato du LOSC à venir

Ulysse Hamelin

Publié

le

Crédit photo : IconSport

La fin de saison approche pour le LOSC, tout comme le mercato estival. Une période qui promet d’être animée pour les Dogues avec environ une dizaine de départs et d’arrivées envisagée. Mais quelle est la situation à l’heure actuelle ? Voici un point très précis proposé par Le Petit Lillois.

Ce point mercato vient compléter le premier état des lieux réalisé il y a quelques semaines, où seuls quelques joueurs ont été évoqués. Pour rappel, toutes les informations émanent de nos sources exceptés lorsque le nom d’un média est mentionné.  

Chevalier ou Jardim ? Une tendance se dégage

Ce n’est une surprise pour personne. Après avoir perdu sa place à l’issue de la défaite contre le Paris Saint-Germain, Ivo Grbic ne sera pas retenu par le LOSC en fin de saison. Le portier croate, prêté par l’Atletico Madrid, retournera en Espagne cet été et les dirigeants lillois économiseront 7M€ en n’activant pas l’option d’achat. Malgré un début de saison difficile et une blessure aux cervicales durant quatre mois, Léo Jardim est parvenu à s’imposer dans les buts du LOSC, jusqu’à la fin de la saison au moins. En effet, le gardien brésilien sera mis en concurrence avec Lucas Chevalier durant la préparation estivale. Le jeune Dogue formé au LOSC a épaté à Valenciennes FC. Une première saison dans le monde professionnel qui a été au-dessus des attentes. A tel point que les dirigeants lillois songent sérieusement à lui laisser les clés des buts lillois la saison prochaine. Une décision qui appartiendra au staff technique version 2022-2023 et qui aboutira sur un événement irrévocable : si Léo Jardim est maintenu, Lucas Chevalier sera de nouveau prêté et si l’inverse se produit, Léo Jardim sera à la recherche d’un nouveau challenge, trois ans après son arrivée. Enfin, Adam Jakubech, qui n’a pas convaincu au KV Courtrai durant la saison 2020-2021 se dirige vers une nouvelle saison à Lille comme numéro 2, à moins qu’un club toque à la porte avec un projet intéressant pour l’international slovaque. Son contrat prend fin en 2025. En ce qui concerne Orestis Karnezis, le gardien grec compte honorer sa dernière année de contrat au LOSC. Si le club a proposé une résiliation de contrat l’été dernier, les deux parties ne sont pas parvenues à trouver un accord et l’ancien du SSC Napoli a été relégué au rang de quatrième gardien, en étant sur le banc de l’équipe réserve.

Vers une charnière Fonte – Djalo

Au poste de latéral droit, Jérémy Pied – en fin de contrat – fera ses adieux en fin de saison et laissera sa place à Akim Zedadka (Clermont Foot 63). Ce dernier va signer un contrat de 3 ans en faveur des Dogues le 1er juillet, à l’issue de son contrat avec les Auvergnats. En revanche, la situation pour Zeki Celik sera à suivre durant cette trêve estivale. En fin de contrat en 2023, l’international turc ne devrait plus s’éterniser dans le Nord et le LOSC ne souhaite pas perdre un élément gratuitement. Après deux ans de départ repoussé, le latéral droit devrait se diriger vers d’autres horizons cette année. Le LOSC envisage bien de le remplacer et le profil a déjà été étudié. Il s’agira d’un jeune espoir qui viendrait concurrencer Akim Zedadka.

En défense centrale, le départ de Sven Botman est acté. Fortement courtisé cet hiver, Olivier Letang l’a retenu le plus longtemps possible mais ce ne sera désormais plus possible. L’AC Milan (Italie) tient la corde pour un transfert assez tôt cet été mais Newcastle United FC (Angleterre), qui n’a pas encore fait part de ses ambitions pour cet été, pourrait également revenir à la charge. Un départ qui devrait dépasser les 25M€ et le LOSC prévoit de le remplacer, plusieurs profils sont à l’étude et dépendent également de l’avenir de José Fonte. En effet, ce dernier se trouve dans une situation complexe. Si la chaîne Amazon Prime s’est beaucoup avancée en affirmant qu’une prolongation d’un an était sur la bonne voie, ce n’est pas une certitude à l’heure actuelle. Ses performances et son leadership cette saison ont bien convaincu le LOSC à renouveler sa confiance une saison supplémentaire mais le capitaine lillois n’a pas encore prolongé, et pour plusieurs raisons. Le flou sportif oblige les dirigeants et le joueur de faire un nouveau point à l’issue de la saison et l’éloignement familial est également un paramètre à prendre en compte pour le défenseur de 38 ans. Pour rappel, l’international portugais avait évoqué, cet hiver, au micro de France Bleu Nord, sa volonté de se rapprocher de sa famille. Un problème pris au sérieux par le club qui tente de trouver une solution. En cas de désaccord entre les deux parties, le club prévoit un investissement conséquent pour le remplacer mais l’objectif principal reste de la charnière Fonte – Djalo la saison prochaine.

Tiago DJALO et Jos FONTE – Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport

Du côté des latéraux gauchers, Gabriel Gudmundsson n’est pas amené à bouger. Quant à Domagoj Bradaric, le défenseur croate de 22 ans a refusé plusieurs clubs l’été dernier et cet hiver pour tenter de s’imposer à Lille. Sa situation ne s’est pas améliorée malgré quelques minutes grappillées lors de la deuxième partie de la saison, ce qui laisse songer à un départ cet été pour tenter de rebondir dans un autre club.

A lire aussi :  La situation de Yusuf Yazici se complique du côté du CSKA Moscou

Onana, André et après ?

Au niveau des milieux défensifs, le LOSC compte sur Amadou Onana pour la saison prochaine. Le club souhaite également conserver Benjamin André, en fin de contrat en 2023. Le milieu de terrain de 31 entre dans une année charnière pour son avenir et ne ferme aucune porte. Néanmoins, dans une situation où le LOSC s’apprête à perdre deux de ses quatre milieux de terrain, l’accent sera mis cet été pour conserver le deuxième capitaine de l’équipe. En fin de contrat cet été, Xeka est à la recherche d’un nouveau challenge, un retour dans son pays natal est évoqué mais le milieu portugais ne ferme aucune porte et se décidera en fin de saison. Au LOSC, la réflexion est toujours en cours pour son remplaçant. Il n’est pas exclut que la solution vienne de la formation (voir plus bas) mais le club observe également les opportunités sur le marché. Enfin, le cas Renato Sanches sera également à suivre cet été. Le Portugais, qui a failli rejoindre le FC Barcelone l’été dernier, possède un bon de sortie qu’il devrait activer cette année. Son agent, Jorge Mendes, multiplie les contacts avec plusieurs clubs et aux dernières nouvelles, c’est l’AC Milan le club le plus intéressé. Néanmoins, les exigences salariales du milieu de 24 ans sont un frein selon plusieurs médias italiens. De son côté, le LOSC prépare déjà l’après Renato Sanches et souhaiterait trouver un milieu de terrain possédant déjà un certain bagage. Le nom de Mady Camara (Olympiakos Le Pirée, Grèce) revient avec insistance en interne mais ses derniers mois en dents de scie – probablement à cause de l’intérêt de plusieurs clubs – pourraient refroidir les approches concrètes du LOSC.

Benjamin ANDRE et Amadou ONANA – Photo by Christophe Saidi/FEP/Icon Sport

Une instabilité à régler chez les offensifs

Du côté des offensifs, Edon Zhegrova, arrivé au LOSC cet hiver, fera partie du LOSC version 2022-2023. A moins d’un retournement de situation au cours de la période estivale, Timothy Weah et Angel Gomes sont aussi dans les papiers pour la saison prochaine. En effet, les deux joueurs n’ont pas exprimé la totalité de leur potentiel et le club en a conscience. En fin de contrat en 2023, Isaac Lihadji n’est pas parvenu à s’imposer à Lille et une décision sera prise prochainement. Que faire ? Le prolonger puis le prêter, ou le prolonger puis le conserver ou bien le vendre ? Son cas sera à suivre attentivement cet été mais l’ailier de 20 ans n’a pas eu le temps de jeu attendu cette année. Enfin, concernant Jonathan Bamba, l’ailier gauche est également en fin de contrat en 2023. Le LOSC ne souhaite pas perdre son élément gratuitement mais l’avenir du joueur dépendra surtout de l’intérêt des autres clubs cet été, comme depuis quelques mois désormais. En cas de départ d’un des éléments offensifs, celui-ci sera remplacé numériquement. Plusieurs noms ont été révélés dans la presse mais ce secteur n’est pas la priorité tant que l’opération dégraissage n’a pas été effectuée.

A lire aussi :  La situation de Yusuf Yazici se complique du côté du CSKA Moscou

Objectif un grand attaquant ?

Le premier joueur cité n’est pas forcément celui auquel on pense mais Hatem Ben Arfa ne sera assurément plus Lillois la saison prochaine. De même pour Burak Yilmaz qui intéresse la Série A (Italie), la MLS (Etats-Unis) et la Süper Lig (Turquie). Pour remplacer l’international turc, le LOSC souhaite recruter un autre joueur expérimenté et pas forcément libre de tout contrat. Le plan A est bien Ludovic Ajorque, l’attaquant du RC Strasbourg. Des contacts avec le club et le joueur existent depuis plusieurs semaines. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard que son nom ait été révélé par la presse depuis une source strasbourgeoise. En effet, l’attaquant de 28 ans est intéressé par le LOSC et la direction a tenté d’avancer en sous-marin afin d’éviter la concurrence des autres clubs et peut-être des surenchères impossibles à atteindre. A l’heure actuelle, le club reste confiant mais le mercato n’a pas encore ouvert ses portes et le RCSA n’a pas dit son dernier mot. Pour Jonathan David, la situation reste complexe. Si son agent a annoncé son départ avec certitude l’hiver dernier, la situation n’est plus aussi certaine. Le LOSC ne souhaite pas brader son joueur et n’écarte pas de le conserver une saison supplémentaire, suite aux six derniers mois manqués. La situation dépendra également des approches des autres clubs.

Du mouvement à prévoir dans le staff

Au niveau du staff technique, plusieurs départs sont à prévoir cet été. Comme expliqué depuis plusieurs semaines, l’incertitude plane autour de l’avenir de Jocleyn Gourvennec et par la même occasion son adjoint Kevin Plantet. En effet, Olivier Létang prépare la saison prochaine et observe le marché des entraîneurs, ce qui fragilise fortement le futur du technicien actuel. Une information qui s’est d’ailleurs confirmée ce mardi puisque deux noms qui intéressent le LOSC ont été révélés par la presse : Laurent Batlles (RMC Sport) et surtout David Bettoni (L’Equipe), l’ancien adjoint de Zinédine Zidane. Pour ce dernier, des débuts de contacts ont été évoqués et ont été immédiatement démentis par les deux clans. Une réaction logique puisque l’ancien technicien des Girondins est toujours en poste jusqu’à la fin de la saison au moins.

Jocelyn GOUVERNNEC et Jorge MACIEL – Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport

Adjoint numéro un cette saison, Jorge Maciel n’a pas prolongé son contrat qui arrive à terme cet été. Ce n’est pas le cas pour la cellule d’analyse tactique menée par Diego Perez. Celui qu’on peut apercevoir sur les bancs cette saison a discrètement prolongé son contrat l’été dernier jusqu’en 2024. Enfin, la cellule haute performance, constituée de Martin Buchheit (responsable), Mario Sandua, Gil Orriols Jansana (préparateurs physiques) et Hélène Defrance (nutritionniste), n’est pas amenée à évoluer. De même pour Christophe Rével, actuel entraîneur des gardiens. En revanche, la cellule médicale va connaître une légère modification avec le départ du médecin actuel, Thibault Boitel.

La place de la formation

Et la formation dans tout cela ? Le projet formation ne démarre pas forcément comme prévu avec le départ de deux voire trois joueurs qui possédaient le potentiel pour rejoindre les professionnels cet été (Buayi-Kiala, Bouanani voire Messoussa). Ces trois échecs s’expliquent par plusieurs raisons : des joueurs qui n’ont pas été protégés à l’avance d’un point de vue contractuel, des joueurs qui sont en désaccord avec la nouvelle grille salariale instaurée par la direction ou qui sont en désaccord avec le projet sportif proposé. Des manques que le LOSC ne souhaite plus reproduire dès la génération 2005. En attendant, d’autres joueurs seront tout de même susceptibles d’intégrer les professionnels cet été. A commencer par le jeune défenseur central Leny Yoro. Une place est prévue chez les professionnels pour le joueur de 16 ans, en défense centrale. Des réflexions et des évaluations sont également en cours pour trois autres jeunes lillois : Carlos Baleba (milieu de terrain, 18 ans), Ugo Raghouber (milieu de terrain, 18 ans) et Joffrey Bazié (18 ans, milieu offensif). Des décisions qui seront très probablement affinées durant la préparation estivale.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Angel Gomes doit-il devenir un titulaire de l'équipe lilloise la saison prochaine ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR