Rejoignez nous !

Match

Zoom sur l’adversaire du jour : l’AS Monaco

Pierre-Louis Clavel

Publié

le

Crédit photo : IconSport

Vainqueur contre Strasbourg lors de sa dernière réception, le LOSC affronte l’AS Monaco ce vendredi soir à 21h au stade Pierre Mauroy. Zoom sur la formation de la Principauté qui a remporté ses sept dernières rencontres de Ligue 1 Uber Eats.

Une allure de Grand Prix

Dans la course pour le titre la saison dernière avec Lille et Lyon, Monaco a, comme ses anciens concurrents, manqué sa première partie de saison. A la tête de l’équipe, Nico Kovac a été remplacé cet hiver par Philippe Clément. Un changement qui semblait précipité, d’autant plus que suite à l’arrivée de l’ancien entraîneur du FC Bruges, Monaco n’a remporté que trois matchs en neuf rencontres. Neuvièmes à dix journées de la fin, les Monégasques ont également échoué en demi-finale de Coupe de France face à Nantes et en huitièmes de finale de Ligue Europa contre le SC Braga. De nombreuses déceptions qui n’ont pas empêché le club du Rocher de livrer une prestation aboutie face au PSG juste avant la trêve de mars avec une large victoire 3-0. Frais mentalement et physiquement, les Monégasques ont depuis remporté chacune de leurs rencontres, avec une série de sept succès consécutifs avant le déplacement à Lille. Une reprise en main au meilleur des moments pour l’ASM qui s’est s’invité dans la course au podium avec Nice et Rennes, déposant complètement derrière des équipes comme le LOSC et l’OL.

Des Monégasques plus patients et plus efficaces

Les débuts de Philippe Clément à la tête du Rocher ont été marqués par une mentalité très offensive mais trop énergivore. En manque de confiance, la formation monégasque avait tendance à se faire surprendre en contre-attaque et à manquer de solidité défensive. Le technicien belge a effectué des ajustements pour remobiliser son groupe. Depuis quelques semaines, Monaco évolue dans un 4-4-2 compact avec un jeu en transition et un attaquant positionné en numéro 10 en phase offensive, en l’occurrence Kevin Volland. Les ailiers ont un véritable apport défensif, à l’image de la montée en puissance de Vanderson, latéral droit de métier positionné milieu droit, qui a rayonné dans le jeu en contre-attaque des Monégasques ces dernières semaines. La révélation de la recrue hivernale brésilienne a relégué l’un des meilleurs joueurs de l’ASM en première partie de saison, à savoir Sofiane Diop, sur le banc. L’international Espoirs français a cependant effectué son retour dans le onze monégasque pendant la victoire des siens contre Angers (2-0). Un succès obtenu de manière intelligente par l’équipe de la Principauté, malgré les absences de Vanderson, Tchouameni et Disasi, qui s’est montrée patiente en première mi-temps en laissant la possession aux Angevins. Les Monégasques ont ensuite accéléré en fin de première période pour prendre l’avantage grâce à ses forces offensives, emmenés par Wissam Ben Yedder et les bons retours en forme de Kevin Volland et Aleksandr Golovin. Une physionomie de rencontre efficace et récurrente depuis quelques temps à Monaco.

A lire aussi :  Ligue 1 - J38 : Une fin de match de folie entre le LOSC et le Stade Rennais FC

Les retours en forme déterminants

A l’image de son attaque, l’effectif monégasque a clairement monté en intensité dans cette fin de saison. Irrégulier, Youssouf Fofana a refait surface au milieu de terrain aux côtés d’Aurélien Tchouaméni. En défense, Benoit Badiashile a effectué son retour de blessure en mars dernier, permettant à l’ASM de retrouver de la stabilité défensive. Les bonnes dernières sorties d’Alexander Nübel au poste de gardien de but sont également notables, au vu des débuts mitigés du portier allemand avec Monaco. Par ailleurs, le club de la Principauté récupère ses trois absents face à Angers pour le déplacement à Lille. Seul Gerson Martins (attaquant) manque à l’appel côté monégasque, hors joueurs blessés de longue date comme Cesc Fabregas (milieu relayeur) et Krépin Diatta (ailier).

A lire aussi :  Zoom sur l'adversaire du jour : le Stade Rennais FC

Le groupe monégasque : Majecki, Mannonce, Nübel – Aguilar, Badiashile, Henrique, Disasi, Jakobs, Maripan, Okou, Sidibé, Vanderson – Akliouche, Diop, Fofana, Golovin, Jean Lucas, Matazo, Tchouaméni – Ben Yedder, Boadu, Volland

Un Wissam Ben Yedder à son meilleur niveau

Monégasque depuis trois saisons maintenant, Wissam Ben Yedder continue de scorer sous les couleurs de l’ASM. L’homme au plus de 250 matchs en Ligue 1 réalise sa meilleure saison en carrière au niveau statistique en championnat avec 21 buts. En effet, l’international français est monté en puissance au fil de la saison, montrant ses dernières semaines une forme étincelante liée au retour en force de Monaco. Décisif en sortie de banc la plupart du temps en début de saison, le numéro 10 monégasque a retrouvé sa forme physique et demeure le leader incontestable de l’ASM dans cette fin de championnat. Buteur à six reprises en sept rencontres, Wissam Ben Yedder profite également du retour important de son compère d’attaque, Kevin Volland, lui aussi performant avec trois buts et deux passes décisives sur la même période.

Dans une fin de saison sans enjeu, le LOSC doit se faire violence face à Monaco, qui avait tenu en échec (2-2) les Dogues à l’aller alors qu’ils étaient menés 2-0. Côté monégasque, tous les voyants sont au vert pour rêver grand dans cette fin de sprint final.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Angel Gomes doit-il devenir un titulaire de l'équipe lilloise la saison prochaine ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR