Rejoignez nous !

Match

Cisco, supporter du SCO d’Angers : « Le collectif du LOSC est le principal danger pour les Angevins »

Pierrick Moniot

Publié

le

Crédit photo : Le Petit Lillois

Après une semaine très agitée du côté nordistes, les têtes doivent être tournées vers un déplacement périlleux à Angers. Même si le LOSC reste sur deux victoires de suite contre le club scoiste, le Stade Raymond-Kopa n’a jamais été une terre facile à conquérir pour les Dogues. Avant cette rencontre, nous sommes partis prendre des nouvelles du SCO Angers avec Cisco, un supporter du club et gérant de la page Twitter @SCO_1919. 

Angers a bien commencé son championnat avec notamment une belle victoire contre l’OL (3-0) en août dernier. Mais comme chaque année, passé l’automne, le SCO dégringole et recule au classement. Que se passe-t-il ?

Comme chaque année, c’est vrai, on rentre dans le dur à l’arrivée de l’hiver. Cette année, la passe difficile est arrivée un peu plus tôt et se prolonge un peu plus longtemps. L’équilibre collectif, la confiance, la réussite aussi, sont des aspects qui peuvent vite tourner. Le concept du grain de sable qui peut enrayer la machine. Et des grains de sable on en a eu plusieurs : une attaque en berne, une défense qui prend trop de buts, une gestion des gardiens qui interpelle, la blessure du moteur de l’équipe (J. Cabot) et surtout, des adversaires qui ne sont plus surpris par notre schéma tactique et nos intentions de jeu. Nos débuts de saisons réussis permettent de garder un bon matelas sur la zone de relégation et de nous maintenir. On espère que ce sera encore le cas cette année.

Gérald Baticle a succédé à Stéphane Moulin pour être le coach angevin cette saison. Quel est le bilan de sa première saison à Angers ?

Pour tirer le bilan, on attendra la fin de saison ! Mais à ce stade, on mesure la difficulté pour un coach de maintenir à un haut niveau de performance son groupe sur toute une saison, en faisant face aux aléas des blessures, des variations de forme, du mercato hivernal, des faits de jeu etc… La série de 7 défaites l’a fragilisé dans l’esprit de certains supporters, agacé par son manque d’adaptabilité dans la mise en place des systèmes de jeu ou ses remplacements trop tardifs dans le match. Ce qui est sûr, c’est qu’il a apporté une nouvelle animation, de nouvelles méthodes, ce qui a forcément bousculé le club et les suiveurs peu habitués à cela depuis 10 ans.

A lire aussi :  Officiel : Alexsandro (GD Chaves) signe au LOSC

Plusieurs jeunes prometteurs commencent à sortir du centre de formation angevin ces dernières années, comme Ali-Cho, Ait-Nouri etc. Est-ce une vraie fierté pour les supporters ?

Oui forcément. Mais c’est aussi surtout crucial pour un club comme le SCO. On a besoin d’un centre de formation et post-formation qui produise des joueurs capables d’évoluer en L1, de renforcer l’équipe mais aussi de contribuer à un solde positif de la balance des transferts…

Sofiane Boufal est un joueur passé par le LOSC et le SCO, où il a fait son retour l’été dernier. Que penses-tu de ses performances cette saison ?

Sofiane, c’est un Angevin. Il a grandi dans un quartier de la ville, ses parents y habitent toujours, donc le revoir revenir a été un vrai plaisir. Cette année, il fait une très belle saison. Il est en forme physiquement, toujours très propre techniquement, il illumine souvent les rencontres de sa classe. Certains trouvent qu’il ne lâche pas assez la balle, qu’il perd trop de ballon en cherchant à provoquer l’adversaire, mais c’est son jeu. Il est terriblement imprévisible et dangereux, c’est une des armes maîtresses de notre attaque.

A lire aussi :  Officiel : Jonas Martin débarque au LOSC

Est-il le danger principal de l’attaque angevine pour la rencontre contre son ancien club ?

Oui tout à fait comme je viens de le dire. Il a porté son compteur à 7 buts dimanche dernier, il est en forme et concentré sur l’objectif du maintien.

Comment sens-tu cette rencontre contre le LOSC après une mauvaise série de 8 défaites en 9 matchs ?

On peut dire aussi qu’on est sur une série de 1 défaite en 1 match ! Non sérieusement, la victoire face à Brest nous a fait du bien avant la trêve internationale. A Lyon dimanche dernier, l’équipe a délivré une belle prestation, notamment en seconde période. Nous avons besoin de points, nous avons besoin de gagner. On ne peut pas envisager autre chose que la victoire.

Quel est le principal danger lillois qui pourrait faire trembler les Angevins selon toi ?

Le collectif, la qualité intrinsèque de ce groupe, même si cette saison d’après-titre de champion est forcément moins souriante. On se méfiera évidemment de l’arme numéro 1 de l’attaque lilloise avec David, capable de marquer à tout moment.

Enfin, si tu devais imaginer un scénario de rencontre, lequel serait-il ? 

J’ai envie d’être heureux en fin de match et de ne pas stresser. Donc dans l’idéal, puisque c’est cela que tu me demandes, ce serait un but en première mi-temps, vers la 25e minute, et un en seconde à l’heure de jeu, et derrière on maîtrise tranquille, sans trembler. Une victoire 2-0 à la maison pour relancer à nouveau la machine. 

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Que pensez-vous de l’arrivée de Jonas Martin pour remplacer Xeka ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR