Rejoignez nous !

Professionnels

L’estimation des salaires du LOSC par le journal L’Equipe

Rayan Bja

Publié

le

Crédit photo : IconSport

Comme chaque saison, L’Equipe effectue une estimation des salaires des joueurs de Ligue 1. Cette saison, le LOSC affiche le septième salaire moyen mensuel brut (95.000€) le plus élevé du championnat français.

Au niveau de la grille salariale, c’est Renato Sanches, sans surprise, qui domine le classement lillois avec un salaire brut mensuel estimé à 338.000€. Burak Yilmaz (230.000€) et Jonathan David (162.500€) viennent compléter le podium. Au niveau des surprises du top 10 lillois, on peut noter la présence d’Orestis Karnézis à la huitième place (105.000€), lui qui n’a évolué qu’une fois sous le maillot lillois depuis son arrivée à Lille à l’été 2020. Contrairement aux précédentes recrues, celles de la saison 2021-2022 émargent à des standards plus faibles puisque le salaire mensuel de Gabriel Gudmundsson est estimé à 45.000€ quand Amadou Onana, Edon Zhegrova et Hatem Ben Arfa se situent aux environs des 70.000€. Olivier Létang dispose d’un salaire annuel brut de 1M€ alors que Jocelyn Gourvennec émargerait à 130.000€ par mois, faisant de lui le septième coach de Ligue 1 le mieux payé.

A lire aussi :  Paulo Fonseca : « Le match face à Nantes sera différent de celui contre Auxerre »

Le top 10 des salaires mensuels bruts d’après L’Equipe 

  1. Renato Sanches : 338.000€
  2. Burak Yilmaz : 230.000€
  3. Jonathan David : 162.500€
  4. José Fonte et Benjamin André : 130.000€
  5. Jonathan Bamba et Xeka : 120.000€
  6. Oréstis Karnézis : 105.000€
  7. Ivo Grbic : 83.000€
  8. Jérémy Pied et Isaac Lihadji : 80.000€
Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Les départs combinés de Renato Sanches et Amadou Onana vous inquiètent-ils ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR