Rejoignez nous !

Anciens

Retour sur le mercato agité du LOSC le 31 janvier 2017

Emile Simon

Publié

le

Crédit photo : IconSport

Si le mercato hiveral a été animé cette saison (signatures de Zhegrova et Ben Arfa, départs d’Ikoné et Yazici). Souvenez-vous du mercato hivernal il y a cinq ans. Avec pas moins de onze officialisations la même journée du 31 janvier 2017.

Premiers frémissements, le 29 janvier

Alors que Gérard Lopez est à la tête du club depuis plusieurs semaines, nous sommes le 29 janvier, et aucun mouvement n’a encore eu lieu du coté du LOSC. Il ne reste plus que 48h pour agir. Cependant, le budget de la phase retour n’est toujours pas validé par la DNCG.

A 18h, on apprend que Joao Sacramento, intègre le staff de Patrick Collot où il sera responsable du scouting des adversaires.

Le lendemain lundi 30 janvier, la DNCG donne enfin son accord et tout va s’emballer. Dans le sens des départs, Sankharé rejoint Bordeaux, 6 mois à peine après son arrivée dans le Nord. Quand Junior Tallo qui ne s’est jamais imposé est prêté à Amiens.

Le 31 janvier, un scénario fou

Habituellement, le marché d’hiver est un mercato d’ajustement, les clubs effectuant parfois un « panic-buy », dans les dernières heures de la fenêtre. Mais pour le LOSC ce jour là, il y aura sept arrivées et quatre départs supplémentaires.

Les officialisations pleuvent :

  • 10h00 : Signature d’Anwar El Ghazi. Le joueur de 21 ans signe pour 4 ans et demi, en provenance de l’Ajax Amsterdam.
  • 12h00 : Signature de Junior Alonso. Le défenseur international paraguayen (23 ans), signe pour 4 ans et demi également, en provenance de Cerro Porteño.
  • 14h00 : Signature de Farès Bahlouli. Le milieu offensif (21 ans) formé à l’OL, arrive de l’AS Monaco pour trois ans et demi.
  • 15h00 : Agim Zeka, albanais de 18 ans vient renforcer la CFA, mais signe pro pour 4 ans.
  • 16h00 : Gabriel dos Santos Magalhães, 19 ans, arrive de l’Avai FC. L’international U20 brésilien signe pour 4 ans et demi.
  • 23h00 : Xeka, 22 ans, milieu portugais est prêté par Braga jusqu’à la fin de saison, avec une option d’achat.
  • 23h30 : Le LOSC achève son mercato en enregistrant un autre prêt de 5 mois. Celui du néerlandais Ricardo  Kishna (22 ans, sous contrat à la Lazio Rome).

Tandis, que dans le sens des départs : Mounir Obbadi (Nice), Ryan Mendes (Kayserispor), Lebo Mothiba (prêt Valenciennes) et Morgan Amalfitano (résiliation) viendront s’ajouter aux partants de la veille.

Que sont-ils devenus ?

Tentons de décortiquer l’apport des sept premières recrues de l’ère Lopez/Campos.

Les réussites :

Gabriel dos Santos Magalhães, dit Gabriel, n’a fait qu’une apparition de 8 minutes en L1 avec Franck Passi, avant de disparaitre du groupe pro pendant quasiment deux ans. Prété à Troyes, puis Zagreb en 2017-2018, afin d’obtenir du temps de jeu, il ne jouera quasiment pas dans ces deux clubs. Devenu quatrième défenseur dans la hiérarchie des centraux lors de la reprise 2018-2019, il devra attendre six mois supplémentaires, et profiter d’une suspension d’Adama Soumaoro pour avoir sa chance (titulaire contre Guingamp, le 6 février 2019). Son ascension fulgurante lui permet de devenir rapidement titulaire aux cotés de Fonte, et de pousser Soumaoro sur la touche. Après une cinquantaine de matchs avec Lille, Gabriel rejoint Arsenal contre 26M€, son dernier match officiel étant celui joué juste avant l’arrêt COVID, contre l’OL.

A lire aussi :  Mike Maignan et Victor Osimhen (ex-LOSC) récompensés en Série A

A Londres, où il porte le numéro 6 de l’emblématique Tony Adams, Gabi a déjà dépassé son cumul lillois avec 53 matchs et 6 buts pour les Gunners. Il s’est aussi rapproché de son rêve de Seleçao.

Bilan sportif (en pro avec le LOSC) : 52 matchs, 2 buts
Bilan financier (différence entre les indemnités d’entrée et de sortie)  : +23M€

Miguel Ângelo da Silva Rocha dit Xeka. Il est le seul joueur du listing encore sous contrat, mais aussi le plus ancien joueur présent dans l’effectif du LOSC. Xeka compte environ 120 matchs sous le maillot lillois. Le Portugais était titulaire en 2018-2019 (vice-champion de France) et a grandement contribué au titre de 2020-2021 (42 matchs TCC). Par ailleurs, il a inscrit l’un de ses six buts lillois, lors du Trophée des Champions l’été dernier, permettant au club d’ajouter une ligne supplémentaire à son palmarès.

Financièrement, son arrivée définitive pour 5M€ à l’été 2017 a donc largement été amortie, et cela même s’il devrait partir libre à l’issue de son contrat en juin. L’erreur commise par le club est surement son prêt à Dijon en 2017-2018, puis la tentative de le récupérer six mois plus tard lors de l’interdiction de recrutement par la DNCG. En effet, le DFCO vexé, n’avait utilisé le milieu de terrain qu’à deux reprises sur la phase retour après cet épisode !

Bilan sportif : 118 matchs, 6 buts, 2 titres
Bilan financier : -5M€

Les opérations blanches :

Junior Alonso : Déjà international depuis 4 ans, lorsqu’il signe à Lille contre 2,5M€, le défenseur paraguayen sera très vite intégré à l’effectif. Disputant 12 matchs sous Franck Passi, puis titulaire lors de la délicate saison 2017-2018, il porta même le brassard de capitaine en Coupe de la Ligue contre Valenciennes (décembre 2017). Mais l’arrivée de José Fonte, et son statut de joueur extra-communautaire vont le propulser hors du club. En aout 2018, Alonso est prété au Celta Vigo, où il ne réussit pas à s’imposer. Il retourne ensuite en Amérique du Sud, d’abord en prêt à Boca Junior, puis transferé à l’Atlético Minero en août 2020. Après une centaine de matchs pour le club brésilien, il s’offre le titre de champion national en 2021.
Le 7 janvier dernier, il a signé à Krasnodar en Russie, tentant de nouveau sa chance en Europe. Si sa sélection ne participera au prochain mondial, Alonso est titulaire indiscutable dans la défense de la Albirroja, 38e nation FIFA en 2022.

Bilan sportif : 52 matchs, 3 buts
Bilan financier : +0,5M€

Anwar El Ghazi : Joueur le plus prometeur des sept signataires du jour, ayant nécessité un effort de 7M€. Anwar fut rapidement titulaire sous Collot puis Passi. Il marqua d’ailleurs un but important à Caen en février 2017, et contribua au maintien rapide cette saison-là. Sous Bielsa, il est buteur lors de la première journée (victoire 3-0 contre Nantes), puis, comme toute l’équipe, sombre peu à peu. Moins utilisé par Christophe Galtier qui replace Nicolas Pépé dans son couloir, Anwar fut tout de même important en janvier 2018, pour une victoire cruciale contre Strasbourg (1 but, 1 passe décisive). Prêté puis transféré à Aston Villa, le néerlandais a marqué une trentaine de buts avec le club de Birmingham, il est actuellement prêté à Everton.

A lire aussi :  Carlens Arcus (ex-LOSC) qualifié pour le barrage d'accession à la Ligue 1 avec Auxerre

Bilan sportif : 44 matchs, 6 buts
Bilan financier : +2M€

Les flops :

Farès Bahlouli : Surement le pire coup de Luis Campos, à la fois sportivement et financièrement. Doué techniquement, le joueur formé à Lyon ne semblait pas très investi à l’entrainement. Après avoir résilié son contrat avec le LOSC en décembre 2019, il passe brièvement par Lyon Duchère (N1) sans y jouer, puis s’engage au Metalist Kharkiv, en D3 ukrainienne, où il semble retrouver du plaisir. Son club a par ailleurs obtenu la montée en D2 l’été dernier.

Bilan sportif : 19 matchs, 1 but
Bilan financier : -3,5M€

Ricardo Kishna : Le pari n’était pas très risqué, puisque le néerlandais n’était que prêté par la Lazio. Et l’association avec Anwar El-Ghazi qu’il avait connu à l’Ajax aurait pu fonctionner. Néanmoins  avec uniquement treize apparitions sur la phase retour 2016/17, sans se montrer à son avantage… l’option d’achat ne sera pas levée. Porteur éphèmere du numéro 10 lillois, l’attaquant ne rejouera pas non plus à Rome, puisque la Lazio le prêta à son club formateur de La Haye, avant qu’il y signe libre en aout 2020. Handicapé par les blessures, Ricardo Kishna n’a disputé qu’une trentaine de matchs officiels, depuis son départ du LOSC, il y a presque 5 ans.

Bilan sportif : 13 matchs
Bilan financier : +/-0€

Agim Zeka : Pari peu risqué également, puisque le LOSC n’avait eu à verser que des indemnités de formation au club albanais de Skënderbeu. S’il joue quelques matchs avec la réserve et obtient une dizaine de sélections avec les espoirs albanais ; l’ailier droit cumula les prêts lors de son contrat lillois. Successivement à Varzim (Portugal), Leixões (Portugal), Fortuna Sittard (Pays-Bas). En août 2020, il fut transféré à Mouscron, lors du partenariat naissant sous Lopez. Là encore, il ne restera pas très longtemps, puisqu’il signa libre à l’Austria Vienne (Autriche) en janvier 2021, puis au FC Drita (Kosovo) en aout 2021. Il y a quelques jours, Zeka vient de retrouver son tout premier club du FC Prishtina, au Kosovo.

Bilan sportif : Aucune apparition en pro
Bilan financier : -300k€

Bilan général :

Finalement, ce mercato inaugural est à l’image de la stratégie sous Lopez/Campos. Un volume important de signatures, et des contrats majoritairement longs. De jolis coups : Gabriel, Xeka. Une balance d’indemnité positive : +16M€. Mais aussi du déchet, avec trois joueurs seulement ayant atteint les 50 matchs en Dogue.

Une petite pensée pour le CM (community manager) du club tout de même, qui ce jour là, n’avait pas chômé, et avait du suivre un rythme effréné sur les officialisations.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Angel Gomes doit-il devenir un titulaire de l'équipe lilloise la saison prochaine ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR