Rejoignez nous !

Match

Zoom sur l’adversaire du jour : le FC Lorient

Pierre-Louis Clavel

Publié

le

Crédit photo : IconSport

Pour le compte de la 20ème journée de Ligue 1 Uber Eats, le LOSC reçoit le FC Lorient ce mercredi soir à 19h. Zoom sur la formation de Christophe Pélissier qui n’avance plus en championnat.

Des Lorientais en plein doute

Après une entame de saison convaincante avec 12 points pris en 7 journées, le FC Lorient a totalement chuté en championnat en ne remportant plus aucun match depuis. Les Merlus ont même encaissé une série catastrophique de 8 défaites consécutives entre la 12ème journée et l’élimination en Coupe de France contre Rennes sur le score de 1-0, le 18 décembre dernier. Désormais dans la zone rouge à la 18ème place, l’équipe entraînée par Christophe Pélissier a perdu sa solidité défensive et n’est plus autant redoutable en contre-attaque qu’elle l’était auparavant. Le buteur Terem Moffi est en manque absolu de confiance et n’a plus marqué depuis 15 rencontres. Son compère d’attaque, Armand Laurienté, auteur d’un bon démarrage avec 4 buts inscrits en 10 journées, n’a plus le même impact depuis sa blessure d’un mois subie en octobre. Cette méforme inquiétante a amené quelques changements au sein de la formation lorientaise. En effet, pour l’opposition du Stade Rennais en Coupe de France, Christophe Pélissier a opté pour un 4-4-2 qui s’est révélé intéressant quelques jours plus tard contre le PSG, laissant de côté le 5-3-2 habituel.

Un gros match effectué contre Paris avant la trêve

Face à des Parisiens souvent peu flamboyants en première période cette saison, les Merlus ont surement effectué leur meilleure mi-temps depuis un certain temps. Dans son nouveau système, Lorient a retrouvé ses qualités en transitions avec un Armand Laurienté, plutôt en forme derrière Terem Moffi. La jeune pépite lorientaise, Enzo Le Fée, a également montré de bonnes choses en transition dans un nouveau rôle sur l’aile gauche. L’ouverture du score du club breton a eu lieu à la 40ème grâce à une frappe surpuissante aux abords de la surface. Cependant, la belle performance des Merlus fut ternie par le but égalisateur de Mauro Icardi dans les arrêts de jeu. Avec un match-nul 1-1, Lorient est au ralenti en championnat. Depuis cette rencontre jouée avant la trêve, les Merlus n’ont effectué qu’un seul match, contre Angers ce week-end. De retour en 5-3-2, les hommes de Christophe Pélissier ont été décevants en ne marquant aucun but malgré l’expulsion précoce d’un Angevin à la 14ème. D’une faiblesse offensive criante, Lorient est retombé dans le doute après un nouveau match-nul 0-0.

A lire aussi :  Zoom sur l'adversaire du jour : le Stade Rennais FC

Julien Laporte absent, Fabien Lemoine de retour

Le groupe lorientais : Nardi, Dreyer, Bartouche-Selbonne – Mendes, Le Goff, Fontaine, Hergault, Jenz, Silva, Pétrot – Abergel, Monconduit, Boisgard, Lemoine, Bourlès, Le Fée, Le Bris, Mouazan – Moffi, Laurienté, Soumano

Figurant parmi les bons éléments du début de saison lorientais, Fabien Lemoine effectue ce soir son retour après deux mois et demi d’absence. L’ancien stéphanois a cruellement manqué à l’entrejeu de son équipe ces dernières semaines. Du côté des absents, le club breton compte un bon nombre de joueurs indisponibles. Lorient est privé de son meilleur élément défensif, le défenseur central Julien Laporte, en plus de Loris Mouyokolo et Jérémy Morel, blessés de longue date au même poste. Au milieu, la récente recrue, Bonke Innocent, n’est pas disponible non plus. Enfin, les jeunes attaquants Stéphane Diarra (blessure) et Dango Ouattara (CAN) sont absents, tout comme le buteur Adrian Grbic, récemment prêté à Vitesse Arnhem.

A lire aussi :  Ligue 1 - J38 : Une fin de match de folie entre le LOSC et le Stade Rennais FC

Laurent Abergel, le véritable patron du FC Lorient

Laurent ABERGEL – Photo by Eddy Lemaistre/Icon Sport

En Bretagne depuis trois saisons, Laurent Abergel a connu la montée en Ligue 1 pour sa première année avec Lorient. La saison dernière, le joueur de 28 ans a impressionné pour son premier exercice dans l’élite par son caractère mais surtout par son travail sans relâche au milieu de terrain, à la manière d’un Benjamin André. Cette saison, le natif de Marseille a effectué une entame de championnat assez impressionnante en enchainant les grosses performances avant de baisser le rythme après la blessure de Fabien Lemoine, dont il a hérité le brassard. Malgré la mauvaise période du club breton, Laurent Abergel reste l’un des hommes forts des Merlus, en étant capable de se transcender au milieu de terrain.

A domicile contre une équipe lorientaise qui n’a plus gagné depuis le 22 novembre, le LOSC semble plus que favori ce soir. Ce sont cependant ces mêmes Merlus qui ont battu les Dogues pendant le match-aller, sur le score de 2-1 et avec la manière. Donc méfiance.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Angel Gomes doit-il devenir un titulaire de l'équipe lilloise la saison prochaine ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR