Rejoignez nous !

Match

Ligue 1 – J20 : Des Dogues opportunistes se facilitent le travail face au FC Lorient (3-1)

Pierrick Moniot

Publié

le

Crédit photo : IconSport

Dans un match en retard très important pour remonter au classement, le LOSC n’a pas fait de détails face au FC Lorient (3-1). Une performance collective qui permet aux Dogues de revenir à deux points de la première place qualificative pour l’Europe, occupée par Rennes. 

Face à un candidat au maintien, le LOSC avait l’occasion de profiter de ce match en retard pour lancer sa conquête du podium. Dixième à huit points de l’Olympique de Marseille son dernier adversaire et actuel troisième, l’équipe de Jocelyn Gourvennec se devait d’aller chercher trois points cruciaux. Ce sont pourtant les Lorientais, venus claquer le système lillois en 4-4-2, qui se montent en premier. Par l’intermédiaire du latéral droit Mendes, le club breton se crée la première occasion, mais sa frappe n’inquiète ni la défense lilloise ni Grbic. Les Dogues rentrent dans leur match au fur et à mesure et prennent le contrôle du ballon. Face à des lignes lorientaises étirées, les Lillois réussissent à enchaîner les passes sauf dans les trente derniers mètres où le plus dur reste à faire. Mais les coéquipiers de José Fonte vont obtenir l’aide du FC Lorient pour débloquer le compteur. Sur une offensive côté gauche, Jonathan Bamba centre sur Nardi qui repousse sur son défenseur Petrot. Isaac Lihadji, opportuniste et présent au bon endroit, inscrit son premier but sous le maillot du LOSC (1-0, 10e). Ce but donne de la confiance et de l’envie aux Dogues qui investissent le camp lorientais et obtiennent des coups de pieds arrêtés face à des adversaires dépassés. Burak Yilmaz tente de frapper directement un coup franc bien placé sur le côté gauche. Son ballon est contré notamment par Amadou Onana qui oblige le merlu Moritz Jenz à marquer contre son camp (2-0, 20e). Scénario catastrophe pour le FC Lorient, qui n’en a pas fini avec les malheurs. Dix minutes plus tard, Renato Sanches, en charge des phases arrêtés, frappe bien son ballon qui trompe Paul Nardi dans sa sortie. Le malheureux gardien du FC Lorient est devancé par Reinildo qui marque de la tête (3-0, 31e). Son premier but pour le LOSC en compétition officielle. 

A lire aussi :  Les compositions probables de LOSC - Stade Rennais FC

Piqués au vif, les hommes de Christophe Pélissier veulent réagir en seconde période et le montrent. En effet, les meilleures situations de ce début de seconde mi-temps sont bretonnes avec notamment Moffi, qui tombe sur Grbic et Monconduit qui est proche d’inscrire une superbe frappe. Les Dogues baissent légèrement d’intensité, laissent le ballon à leurs adversaires et opèrent en contre. Les débats se calment et les hommes de Jorge Maciel – qui remplace Jocelyn Gourvennec touché par le Covid-19 – gèrent leur avantage clair, net et précis de 3-0. Un score presque parfait pour redonner de la confiance aux Dogues à domicile et pour enclencher une bonne année sportive 2022. En effet, les Lorientais sont récompensés de leurs efforts grâce à Soumano qui marque au bout du temps additionnel (3-1, 92′). Le troisième seulement cette saison. Le LOSC (32 points) reste au contact des places européennes. Rennes, premier qualifié actuellement à la 5e place, n’est qu’à deux points des hommes de Jolceyn Gourvennec. Un succès à confirmer à Brest samedi dès 17h.  

A lire aussi :  Zoom sur l'adversaire du jour : le Stade Rennais FC

LOSC  3-1 FC Lorient

20ème journée de Ligue 1 Uber Eats – Mercredi 19  janvier – 19h00 – Stade Pierre Mauroy – Temps froid et toit ouvert  

Avertissements : aucun 

Buts : Lihadji (10’), Jenz (20’ CSC), Reinildo (30’) pour le LOSC, Soumano (92′) pour le FC Lorient

Arbitre : Florent Batta (FRA)

LOSC (4–4-2) : Grbic – Celik, Fonte, Botman, Reinildo – Lihadji (Weah 67’), Onana (Niasse 76’), Sanches (Xeka 67’), Bamba (Gudmundsson 76’) – David, Yilmaz (Gomes 81’)

Entraîneur : Jocelyn Gourvennec (absent pour cause de Covid-19 et assisté par Jorge Maciel)

FC Lorient (4-4-2) : Nardi – Mendes, Petrot, Jenz, Le Goff – Mouazan (Igor Silva 62’), Abergel, Monconduit (Lemoine 74’), Le Fée (Boisgard 63’)- Laurienté (Bourlés 86′), Moffi (Soumano 74’)

Entraîneur : Christophe Pélissier

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Angel Gomes doit-il devenir un titulaire de l'équipe lilloise la saison prochaine ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR