Rejoignez nous !

Professionnels

Olivier Létang revient sur le conflit qui oppose le LOSC à l’Excel Mouscron

Joseph Da Rocha

Publié

le

Crédit photo : IconSport

En conférence de presse, le Président des Dogues Olivier Létang est revenu sur la situation tendue entre Mouscron et le LOSC. En pleine crise, le club belge réclame une somme que le club nordiste ne souhaite pas payer.

Interrogé sur le conflit opposant le LOSC à l’Excel Mouscron, Olivier Létang a évoqué le sujet en conférence de presse ce samedi. Pour le président lillois, le contrat liant les deux clubs était surévalué, ce qui explique pourquoi le LOSC ne paie pas la somme demandée par les dirigeants belges : « La convention établie avec Mouscron date de la saison 2020/2021, et elle s’est terminée au 30 juin de l’année dernière. J’ai une pensée pour les joueurs, les salariés, les supporters, ils sont dans une posture difficile. Quand on est arrivé la saison dernière au LOSC, la situation était compliquée d’un point de vue économique, c’est un euphémisme. Désormais, les choses se passent plutôt très bien, sur le domaine sportif comme sur le domaine financier. Mais on ne peut pas tout faire, et on parle d’une convention qui date de la saison dernière et non cette saison. Il y avait un déséquilibre très fort. Le montant versé par le LOSC paraissait très grand, puisque le club versait plus de 4 millions d’euros, pour un coût que l’on a estimé entre 2,2 et 2,5 millions d’euros. Le LOSC n’était pas propriétaire, actionnaire ou sponsor de Mouscron. Le dossier est aujourd’hui entre les mains des avocats. On défend les intérêts du LOSC. On veut être juste dans ce que l’on fait. »

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Elisez le Dogue de la saison 2021-2022 (basé sur le classement du Petit Jury)

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR