Rejoignez nous !

Professionnels

Les jauges dans les stades au centre des discussions

Rayan Bja

Publié

le

Crédit photo : IconSport

Après l’adoption d’un amendement au Sénat ce mardi pour autoriser les clubs à accueillir 50% des supporters, en plus des 5.000 autorisés initialement, l’Assemblée et le Gouvernement doivent désormais se positionner. 

Si l’étape de l’adoption de l’amendement par le Sénat a créé un soulagement chez de nombreux supporters, le Gouvernement n’est pas de cet avis. D’après les informations de L’Équipe, Emmanuel Macron ne serait pas « favorable à une jauge proportionnelle avant de sortir de la phase aiguë du variant Omicron, et avant que les formes sévères du variant Delta diminuent ».

Ainsi, la jauge des 5000 supporters ne devrait pas être supprimée dans l’immédiat. Malgré un dialogue existant entre les différents acteurs du football français et le Gouvernement, la situation ne devrait pas rapidement évoluer. Une décision qui priverait la majorité des supporters lillois du match face à Lorient, prévu ce mercredi 19 janvier à 19 heures au stade Pierre Mauroy.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Gabriel Gudmundsson doit-il obtenir plus de temps de jeu ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR