Rejoignez nous !

Professionnels

Pas de jauge, il n’y aura pas plus de 5000 spectateurs au Stade Pierre Mauroy

Raphael Marcant

Publié

le

Crédit photo : IconSport

Ce lundi 3 janvier, le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, a été l’instigateur d’un nouveau vote à l’Assemblée nationale. L’amendement portant sur l’instauration de jauge proportionnelle dans les stades a été rejeté, cette dernière reste fixée à 5 000 personnes maximum.

La pandémie de Covid-19 ne cessera de tourmenter les fans de football en France et à travers le globe. Ce lundi matin, l’espoir était encore permis alors que Sacha Houlié (LREM) député de la Vienne, avait porté un amendement à l’Assemblé nationale concernant l’instauration de possibles jauges proportionnelles dans les lieux publics. Une proposition rejetée par le parlement qui a privilégié l’amendement gouvernemental promulgué par Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé. Un vote qui clôt désormais tout débat. Il n’y aura pas de jauges proportionnelles dans les stades et seuls 5 000 spectateurs pourront assister aux rencontres de football.

A lire aussi :  Tiago Djalo après OGC Nice - LOSC : « C'est le football »

Un choix expliqué par le ministre en personne dans des propos recueillis par le Journal du Dimanche : « Si nous entrions dans une logique de jauge, nous devrions inclure, par cohérence, tous les établissements accueillant du public, même petits, qui ne sont pas concernés aujourd’hui. »

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

La fin du mercato du LOSC vous inquiète ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR