Rejoignez nous !

Professionnels

Les quatre bonnes raisons de suivre le derby RC Lens – LOSC

Joseph Da Rocha

Publié

le

Crédit photo : IconSport

L’année 2021 est à peine terminée que le LOSC s’apprête déjà à retrouver le chemin des terrains français, en commençant par un déplacement chez l’ennemi historique, le RC Lens, en Coupe de France.

Programmé ce mardi soir à 21h, le match entre le LOSC et le RC Lens sera diffusé sur Eurosport. Il s’agira du premier match de l’année 2022 pour les Dogues, qui marquera l’occasion pour le groupe de Jocelyn Gourvennec de passer un nouveau tour en Coupe de France après sa victoire en 32ème de finale face à Auxerre (3-1).

Le Covid en fait (encore) des siennes

Prévu en plein milieu de semaine, dans un stade qui sonnera bien creux (5000 spectateurs prévus au Stade Bollaert-Dellelis), le deuxième derby du Nord de la saison s’apprête à être disputé dans des conditions assez surréalistes. Le groupe professionnel lillois devrait être extrêmement réduit, la faute à une véritable hécatombe de cas positifs, de blessés mais aussi de suspendus. Le retour des jauges, des clusters… le Covid marque de son empreinte ce rendez-vous attendu par tous les supporters.

Pourtant, tout pouvait être réuni pour préparer la rencontre avec espoir. Le LOSC a parfaitement terminé son année 2021, enchaînant pas moins de 11 matchs sans défaite toutes compétitions confondues, se plaçant à la huitième place de Ligue 1, au pied du top 5. Un point derrière, le RCL rencontre une dynamique inverse depuis la claque de Brest (défaite 4-0). L’équipe qui impressionnait bon nombre d’observateurs en Ligue 1 semble au ralenti depuis quelques semaines. Incapable de conserver son avantage au score à plusieurs reprises, le groupe de Franck Haise rencontre une passe difficile, qui pourrait être compliquée par le départ de certains joueurs à la CAN.

En bref, ce derby du Nord s’annonce tout de même passionnant : entre une équipe lilloise qui va tout donner pour se rattraper de son match aller raté à Bollaert, et une équipe lensoise qui doute et qui va devoir se relancer en Ligue 1, sans l’aide de son public.

A lire aussi :  CDM 2022 : L'équipe de France déjà qualifiée pour les huitièmes de finale

Le LOSC à l’aise avec les jauges ?

6 – Les jauges dans les stades, instaurées à l’été 2020 après la première vague de Covid, sont remises à l’ordre du jour par le gouvernement. Le LOSC a déjà joué dans ces conditions à 7 reprises en match officiel. Dans cette configuration, les Dogues sont invaincus, et présentent un excellent bilan comptable (5 victoires, 2 nuls).

7 – Comme le nombre de cas de Covid comptabilisé côté Dogue. Un record depuis le début de la pandémie, puisque le LOSC n’avait jamais dû faire face à d’aussi importants clusters.

Les cinq dernières confrontations : 

  • RC Lens – LOSC, 16/09/2021 : 1-0
  • RC Lens – LOSC, 05/05/2021 : 0-3
  • LOSC – RC Lens, 18/10/2020 : 4-0
  • LOSC – RC Lens, 03/05/2015 : 3-1
  • RC Lens – LOSC, 07/12/2014 : 1-1

Le duel : Yusuf Yazici – Gaël Kakuta

Arrivé de Trabzonspor il y a bientôt trois ans, Yusuf Yazici n’a toujours pas confirmé le potentiel qu’il lui était promis du côté de la Turquie. Après une adaptation difficile lors de sa première saison, “YY” avait du s’adapter à un nouveau pays, une nouvelle équipe et surtout un nouveau poste d’ailier droit qui ne semble pas lui correspondre. Coupé dans son élan par une terrible blessure au genou, le Turc avait réussi à revenir comme l’un des éléments essentiels de l’effectif de Christophe Galtier la saison dernière, enchaînant les buts en Ligue 1 comme en Coupe d’Europe au poste de numéro neuf. Mais en 2021, l’international de la sélection du Bosphore a traversé les matchs comme une ombre, sans jamais tirer son épingle du jeu, avec Galtier comme avec Gourvennec. Son agent a récemment évoqué ce qui semble inéluctable : un départ en prêt pour gagner du temps de jeu. Ce mardi, le Turc devrait vraisemblablement être aligné dans le onze de Jocelyn Gourvennec. Une occasion en or pour lui de prouver qu’il mérite bien mieux qu’un simple rôle dans la rotation. Et si Yazici faisait mentir tous ses détracteurs, dans un match aussi attendu qu’un derby du Nord ?

Chez le voisin lensois, l’ancien de Chelsea Gaël Kakuta s’apprête à effectuer son retour dans le groupe Sang-et-Or. En forme cette saison, Kakuta est l’un des dangers numéro un du côté du RCL, et son retour fera certainement du bien aux troupes lensoises. Né à Lille, l’ancien joueur d’Amiens aurait pu plusieurs fois signer au LOSC – son agent l’a proposé au club lillois en 2018 -, mais c’est finalement avec Lens que Kakuta se révèle en Ligue 1. Son entraîneur pourrait toutefois choisir de le laisser de côté suite à sa récente blessure. Véritable poison pour les défenses, Kakuta pourrait faire mal à une défense lilloise qui a du mal à garder sa cage inviolée depuis le début de la saison.

A lire aussi :  CDM 2022 : Le programme du samedi 26 novembre

Groupe du RC Lens : Farinez, Leca – Danso, Wooh, Clauss, Medina Pereira – Berg, Fofana, Kakuta, Cahuzac, Pereira Da Costa, Doucouré, Frankowski, Varane– Sotoca, Kalimuendo, Saïd, Jean, Baldé.

Absents : Haïdara, Gradit (suspension), Machado (blessure), Ganago (CAN)

Groupe du LOSC : non communiqué.

Absents : Yilmaz (suspension), Celik, Jardim, Weah (blessures), Xeka, André, Lihadji, David, Bradaric (Covid).

Un derby ne se joue pas, il se gagne !

Malgré la longue liste d’absents côté lillois, le LOSC pourra compter sur le renfort de certains de ses meilleurs jeunes. Les José Bica, Exaucé Mpembélé et autre Rocco Ascone vont-ils bénéficier de temps de jeu pour la première fois cette saison ? C’est une hypothèse qui prend de plus en plus de sens depuis l’annonce du nombre de cas de Covid dans le groupe nordiste.

Pour ces jeunes joueurs, ce derby va être l’occasion parfaite de se montrer, et de gagner des points pour éventuellement intégrer, à terme, la rotation de l’équipe lilloise. Décimée devant, l’équipe de Jocelyn Gourvennec pourra compter sur les joueurs offensifs de la réserve, qui devraient avoir leur chance de tirer leur épingle du jeu. Et si ce premier derby de l’année 2022 était la première pierre posée par le nouveau projet Létang, axé sur la formation de jeunes joueurs ? Réponse mardi soir, à 21h.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Souhaitez-vous voir le LOSC recruter cet hiver ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR