Rejoignez nous !

Match

Matt, supporter des Girondins : « L’arrivée de Gérard Lopez a été très bien accueillie et nous a permis de renouer avec le club »

Pierrick Moniot

Publié

le

Crédit photo : Le Petit Lillois

Avant le dernier déplacement des Dogues en terre bordelaise, Le Petit Lillois a choisi de donner la parole comme chaque semaine à un supporter adverse. Matt, suiveur des Girondins, a répondu à nos questions en évoquant la dynamique actuelle de son club, Gérard Lopez, Jocelyn Gourvennec ou encore son avis sur la rencontre du mercredi soir. 

Bonjour Matt, avant ce match important pour les deux équipes, Bordeaux reste sur une bonne dynamique avec deux victoires de suite. Pensez-vous qu’une nouvelle spirale peut s’installer au fil du temps et permettre une nouvelle série de bons résultats ?

Hello Le Petit Lillois ! Les deux victoires (Troyes en championnat 2-1 puis les Jumeaux de M’zouazia 10-0 en Coupe de France) sont un peu en trompe-l’œil, cette équipe est toujours l’une des pires défenses de Ligue 1, ce qui prouve que la stabilité n’a toujours pas été trouvée à la mi-saison. Capable du bon (comme contre Reims pour revenir au score et gagner en fin de match) comme du très mauvais (comme contre Strasbourg avec 3 buts encaissés en 3 minutes), cette équipe se cherche toujours.

« Il est assez difficile de tirer un bilan sur l’arrivée de Gérard Lopez a la tête du club, mais elle a été très bien accueillie par les supporters de manière générale »

Contrairement à d’autres équipes du bas de classement comme Saint-Etienne et Metz, nous avons l’impression que Bordeaux possède un meilleur effectif. La place actuelle des Girondins est-elle discutable selon vous ?

Sans qualifier l’effectif de bon, la qualité individuelle des joueurs est déjà bien meilleure que l’an dernier. L’effectif est plus équilibré, et chaque ligne possède un solide élément qui devrait constituer la colonne vertébrale. Cependant, les changements du système deviennent permanents, l’adaptation de certaines recrues arrivées en fin de mercato, et l’état d’esprit plombent grandement ce groupe au fil des matchs. On sent cependant qu’il y a moyen de faire bien mieux que cette 15ème place actuelle. Des ajustements seront faits au mercato hivernal pour y parvenir, avec pour objectif d’obtenir un maintien confortable.

Cet été, alors que le FCGB était au plus mal, Gérard Lopez est arrivé pour reprendre le club. Comment voyez-vous son arrivée au club et quel premier bilan tirez-vous de sa gestion globale ?

Gérard Lopez aux Girondins de Bordeaux – Crédit photo : IconSport

Bordeaux a connu une période particulièrement agitée depuis la saison dernière, avec un maintien obtenu sur le fil lors de la dernière journée, puis un changement de propriétaire dans les conditions que l’on connaît (relégation administrative, reprise par Gérard Lopez, mercato validé en quelques jours malgré un encadrement du budget et de la masse salariale…). A vrai dire, c’est déjà un petit miracle de voir Bordeaux en Ligue 1 vu l’état du club en 2021, d’un point de vue sportif et la gestion désastreuse des anciens propriétaires américains.

Il est assez difficile de tirer un bilan sur l’arrivée de Gérard Lopez à la tête du club, mais elle a été très bien accueillie par les supporters de manière générale, et nous a permis de renouer avec le club. Les Girondins se sont ainsi très largement rapprochés de leurs supporters, le logo a été rétabli, la communication est davantage soignée et orientée vers les supporters, et le dialogue est rétabli entre les fans et le club. Beaucoup d’actions sont également menées pour faciliter la venue au stade des supporters. D’un point de vue sportif on sent que la direction tente des choses avec un coach renommé, des joueurs intéressants, et des ambitions.

Lors de la première saison de Gérard Lopez au LOSC, le club avait joué le maintien jusqu’à la 37e journée. Cette année, la saison des Girondins semble tourner de la même façon. Est-ce que vous croyez en un avenir meilleur comme a pu avoir le LOSC après cette saison galère ?

Tout à fait. Cette saison est, encore une fois malheureusement, une nouvelle saison de transition. L’objectif premier est de stabiliser un club meurtri sportivement, financièrement, qui avait perdu le soutien populaire du fait de l’ancienne direction, et de redonner envie aux supporters de venir au stade. La saison dernière a mis à rude épreuve les supporters et cette saison semble bien partie pour retracer ce schéma là, mais cette fois le club et ses supporters sont davantage soudés.

« Je garde l’image d’un entraîneur (Gourvennec) particulièrement entêté, parfois hautain, avec des principes de jeu qu’il a totalement renié. »

Arrive à l’été à la suite de JLG, Vladimir Petkovic peine à faire jouer cette équipe bordelaise. Êtes-vous satisfait de son travail et le voyez vous comme le coach idéal à l’avenir ?

Vladimir Petkovic est un coach que j’apprécie beaucoup pour son travail sur l’aspect mental d’un groupe, ce qui a fait la force de la Nati durant 7 ans, avec un superbe bilan à la clé. Cependant diriger une sélection et entraîner un club sont 2 choses différentes et il lui est souvent reproché de ne pas assez étudier ses adversaires, et de ne pas adapter son schéma tactique. A sa décharge il n’est pas le décisionnaire principal dans le recrutement et n’a pas pu se préparer pour reprendre cette équipe.

Si l’équipe a montré de belles choses par intermittence, l’équilibre n’a pas encore été trouvé et Petkovic se retrouve peu à peu en sursis. Il devra se reprendre et la courte trêve hivernale sera une dernière occasion de tenter de façonner ce groupe pour aller chercher les points et le maintien rapidement. Pour moi il n’est pas le coach idéal pour les Girondins, même si cela pourrait évoluer si la dynamique s’inverse et ses idées se mettent en place. Je ne doute pas une seule seconde de la capacité de Gérard Lopez et Admar Lopes à aller chercher un autre coach si Petkovic venait à laisser sa place.

Que retiens tu de l’entraîneur Jocelyn Gourvennec passé par les Girondins lors de sa dernière expérience de coaching ? 

Gourvennec est un entraîneur qui a connu une bonne période avec Bordeaux, avant de totalement saborder son travail lors de sa deuxème saison. Entre choix incompréhensibles (faire partir Pallois pour installer Toulalan en défense, faire le forcing pour recruter De Préville …) et entêtement dans son système de jeu, il a laissé de grosses séquelles dans le club. C’est d’ailleurs l’un des rares entraîneurs ces dernières années qui a eu un budget conséquent pour monter son effectif (+ de 35M€ investis en 2 saisons). Je garde l’image d’un entraîneur particulièrement entêté, parfois hautain, avec des principes de jeu qu’il a totalement renié. Son départ et l’arrivée de Gustavo Poyet qui nous emmène en coupe d’Europe sont assez révélateurs.

Plusieurs joueurs réussissent à se montrer dans cette période difficile comme Adli ou encore Elis, la recrue hondurienne. Quel joueur est le plus susceptible de faire du mal au LOSC ?

Alberth Elis en pleine action face au Stade Brestois – Crédit photo : IconSport

Pour moi Elis et Hwang sont deux joueurs susceptibles de faire mal à la défense lilloise. Ils sont souvent bien placés pour jouer le contre, ils sont assez difficiles à marquer pour les adversaires. Il faudra aussi surveiller l’ancien lillois Junior Onana, blessé ces 2 derniers matchs, qui fait un excellent début de saison lorsqu’il est épargné par les blessures. Il aura à cœur de faire un gros match contre son ancien club s’il venait à faire partie du onze titulaire.

Le LOSC a souvent eu du mal au Matmut Atlantique, mais la saison dernière, Lille avait fait craquer les Girondins en s’imposant 3-0. Cette saison, comment imaginez vous le scénario du match ? Un pronostic ?

Le LOSC n’a gardé sa cage inviolée qu’une seule fois lors de ses dix derniers matchs, et les Girondins n’y sont jamais parvenus cette saison. Je m’attends donc à une rencontre avec beaucoup de buts. Mais même en étant optimiste je ne vois pas vraiment les Girondins s’imposer à domicile. Cependant avec une rotation moins importante pour le LOSC que pour les Girondins le week-end dernier, peut-être que les Lillois pourraient laisser quelques espaces. Je vois le LOSC prendre rapidement 2 buts d’avance et se faire peur en fin de match pour ne s’imposer que d’un but d’écart.

Merci à @MattFCGB pour sa disponibilité et ses réponses à nos questions.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Gabriel Gudmundsson doit-il obtenir plus de temps de jeu ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR