Rejoignez nous !

Match

Ligue des Champions – J6 : Les notes des Dogues après VfL Wolfsburg – LOSC

Rayan Bja

Publié

le

Crédit photo : IconSport

En s’imposant lors de la dernière journée des phases de poules de Ligue des Champions, Lille pouvait confirmer sa place de leader du groupe et se qualifier en huitièmes de finale. Ce que les Dogues, dont voici les notes, ont parfaitement fait. 

Ivo Grbic (6) : Il a failli obtenir un quatrième clean-sheet en six journées mais le but de Steffen l’a privé de cela. Malgré tout, il a été très bon sur ses interventions et ses sorties. Le Croate est à l’origine de l’ouverture du score en lançant la contre-attaque vers Celik.

Zeki Celik (6,5) : Impliqué sur l’ouverture du score en servant Ikoné, il a été solide sur la suite du match, bloquant parfaitement Otavio puis Roussillon.

José Fonte (7) : Le capitaine de Lille a réalisé un match plein, mettant à mal Weghorst dans les duels et se faisant rarement prendre à défaut.

Sven Botman (7) : Mis au repos contre Troyes, l’international Espoirs néerlandais a retrouvé sa place de titulaire avec brio, que ce soit dans le jeu aérien et dans sa lecture du jeu. Il a fait quelques relances dangereuses dans l’axe en première mi-temps.

Reinildo (6,5) : Comme souvent en Ligue des Champions, il a répondu au rendez-vous physiquement et dans l’intensité. Il a eu du mal, avec Gudmundsson, à gérer la supériorité numérique allemande dans le couloir mais il ne s’est jamais caché.

Jonathan Ikoné (8) : L’homme du match à coup sûr. Dans tous les bons coups lillois, il est passeur décisif sur le premier et le troisième but lillois, il aurait même pu marquer après deux slaloms dans la défense allemande. Toujours appliqué défensivement, l’international français a répondu présent, comme très souvent dans les gros matchs, et cela malgré un début de semaine difficile d’un point de vue personnel. Chapeau.

Benjamin André (7) : Le leader de l’entrejeu a vécu un début de match difficile avant de complètement rentrer dans son match et de bousculer tous les Allemands face à lui. Plusieurs récupérations de balle en position haute qui ont amené de belles situations de Lille.

Renato Sanches (5) : Le seul Dogues qui n’a pas forcément répondu au rendez-vous. Il perd énormément de ballons dangereux, loupe beaucoup de passes faciles. Mais sa présence reste toujours aussi importante dans le milieu lillois.

Gabriel Gudmundsson (6) : Dans une position de milieu latéral gauche, il a réussi une bonne première période avec une belle qualité de percussion dans la première demi-heure notamment. Comme Reinildo, le 3 contre 2 allemand à gauche a été difficile à gérer mais il n’a jamais abdiqué.

Jonathan David (6) : L’homme fort de l’attaque lillois a cette fois-ci vécu un match difficile, ne permettant pas au jeu lillois de se développer offensivement. Mais il est parfaitement à l’affut pour inscrire le but du break lillois, son troisième dans la compétition.

Burak Yilmaz (6) : A l’inverse de David, il a commencé fort avec cette ouverture du score et une grosse activité lors de la première demi-heure. Plus en difficulté par la suite, notamment sur le repli défensif mais sa capacité à résister aux duels a permis aux Dogues de sortir certains longs ballons.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Selon vous, à quelle place finira le LOSC en fin de saison ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR