Rejoignez nous !

Professionnels

Mathieu Bodmer (Amazon Prime) : « Chaque fois que le LOSC mène au score, il y a ce stress »

Joseph Da Rocha

Publié

le

Crédit photo : IconSport

Après la rencontre entre le LOSC et le FC Nantes, les chroniqueurs du diffuseur Amazon ont débriefé une rencontre qui ressemble à beaucoup d’autres cette saison pour les Dogues.

En premier lieu, Thierry Henry est revenu sur les maux lillois rencontrés en ce début de saison. Pour l’ancien international français, les Dogues ne jouent pas de manière assez constante pour espérer mieux en championnat : « C’est le problème pour Lille cette saison : ça ne tient pas. Ils ont eu du mal à garder le score et à défendre, ça n’a pas été évident pour eux. Mathieu (Bodmer) l’a dit, il y a l’avant Champion’s League, et l’après. Ce n’est pas le même effectif que le PSG. Ils se sont éteints. Ils jouent par à-coups. On ne sent pas de maîtrise en possession ou hors possession. Ils pêchent énormément sur ça. Le problème de Lille, cette saison, c’est Lille. Il y a un vrai problème, des joueurs qui ne sont pas contents quand ils sortent, ce n’est pas toujours évident. Peu importe l’équipe contre laquelle il joue. Avec Galtier, on savait comment Lille allait jouer. Ce n’est pas facile pour Gourvennec ».

A lire aussi :  Lucas Chevalier raconte la saison 2020-2021 avec le LOSC

De son côté, Mathieu Bodmer, ancien joueur passé par les Dogues, considère que les carences lilloises sont à la fois dues à un problème physique mais aussi mental : « Ils devraient être dans les 5 premiers au point de vue comptable. Ils n’arrivent pas à tenir 90 minutes. Est-ce un problème d’effectif ? En tout cas, il y a comme un manque d’énergie par moment. Mais avec les joueurs qu’ils ont, et l’expérience acquise la saison dernière, il faut faire mieux. Jouer à Rennes ne sera pas un cadeau. Tous les matchs sont compliqués pour les Dogues. Il n’y a pas de match facile. Je pense que c’est physique et mental. En début de match, ils font 15 très bonnes premières minutes, puis en deuxième mi-temps, ils ré-accélèrent. L’année dernière, chacun savait ce qu’il devait faire. Il y a des erreurs qu’ils ne faisaient pas. Ils perdent beaucoup de points. Chaque fois qu’ils mènent au score, ils ont ce stress, qu’il n’avait pas du tout l’année dernière parce qu’ils savaient qu’ils allaient gagner ».

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Gabriel Gudmundsson doit-il obtenir plus de temps de jeu ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR