Rejoignez nous !

Professionnels

Jocelyn Gourvennec et Tiago Djalo reviennent sur la forme de Jonathan David

Joseph Da Rocha

Publié

le

Crédit photo : IconSport

Avant la réception de Nantes ce samedi, l’entraîneur des Dogues Jocelyn Gourvennec est revenu sur la forme étincelante de son attaquant Jonathan David, encore buteur ce mardi.

Le Canadien semble intouchable, et jamais sous le coup de la pression. C’est en tout cas ce que constate son entraîneur à Lille : « C’est vrai qu’il donne l’impression qu’il n’y a rien qui peut lui arriver. Avec lui, on a pris des risques sur ses retours de sélection, mais encore une fois, si on les a pris, c’est que tous les matchs sont importants et c’est vrai qu’il a cette capacité à récupérer très bien de ses efforts. Il fait beaucoup d’efforts, il est très intense quand il attaque et puis en plus, il est très adroit. Je pense que dans le groupe, il est très apprécié parce qu’il est toujours de bonne humeur et toujours très travailleur. C’est un partenaire qui est facile pour chacun des joueurs du vestiaire. Il est très important. Il aura une très belle carrière, c’est évident, ce qu’il fait à son âge, c’est remarquable ».

Jocelyn Gourvennec a également révélé une anecdote sur son arrivée à Lille, et sur sa première discussion avec Jonathan David : « Je lui ai parlé quand j’ai signé à Lille. Quand je suis reparti aux Pays-Bas, on a ramené Jona’ avec nous qui est arrivé du Canada. On s’est parlé à ce moment-là, c’est la première fois qu’on se parlait. De temps en temps, je lui dis “tu te rappelles ce qu’on s’est dit le premier jour ?”, et il me dit qu’il n’oublie pas. Je suis content parce qu’il a fait une prépa et ce n’était pas le cas l’année dernière. Il avait mis du temps. Il se sent bien. Je parle souvent avec lui, mais ça ne dure jamais longtemps et c’est toujours très court parce qu’il intègre vite ».

Le défenseur portugais Tiago Djalo, lui aussi passé en conférence de presse, a partagé le constat émis par l’entraîneur du LOSC Jocelyn Gourvennec : « C’est un joueur que l’on respecte beaucoup. C’est toujours difficile de le marquer. Il y a du temps pour rigoler, mais quand on parle de travail, il est présent ».

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Gabriel Gudmundsson doit-il obtenir plus de temps de jeu ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR