Rejoignez nous !

Professionnels

Jocelyn Gourvennec analyse LOSC – RB Salzburg

Raphael Marcant

Publié

le

Crédit photo : IconSport

Victorieux sur la plus petite des marges face au RB Salzburg, (1-0), le LOSC n’a pas marqué la compétition de son empreinte mais s’est imposé. Un succès qu’analyse Jocelyn Gourvennec, piqué par un journaliste en conférence de presse sur le mérite de sa formation.

Vivement critiqué lors de son entrée dans la compétition, le LOSC a déçu avant de rebondir et d’enchaîner deux succès consécutifs qui lui permettent désormais d’être seul leader du groupe G. Une position arrachée au RB Salzburg après une victoire arrachée sur la plus petite des marges, (1-0). Un score loin d’être conséquent mais suffisant pour Jocelyn Gourvennec qui estime que sa formation méritait quelque chose de cette rencontre : « Est-ce que l’on mérite de gagner, ce sera vos commentaires mais moi je peux analyser le jeu. On a fait le match que l’on voulait, c’est à dire donner peu de matière à Salzburg qui est une équipe très forte pour aller chercher les opportunités que laissent l’adversaire, qui presse beaucoup, qui est très forte en transition, qui a de la vitesse devant et qui fait mal. Pour éviter tout ça il faut simplement ne pas faire d’erreurs. On a eu 20 premières minutes où on a laissé trop d’espaces, où on a eu des pertes des balles au cœur du jeu, ce qu’ils adorent. On a essayé de corriger ça en première puis en seconde période. De ce point de vue là, je pense qu’on leur a laissé peu de choses et que notre passage en 4-3-3 nous a aussi aidé. Après, est-ce que l’on mérite ou est-ce que l’on ne mérite pas… en tout cas on a gagné 1-0. »

Une victoire qui lui permet de se tourner et de se projeter vers l’avenir alors qu’une qualification en 8èmes de finale de Ligue des Champions n’a jamais été aussi proche. L’espoir fait vivre mais Jocelyn Gourvennec reste nuancé. Il sait pertinemment que tout rapidement changer dans le football : « Avant de parler de qualification il faut que l’on reparte du premier match à Wolfsburg pour lequel on avait dit qu’on allait jouer la Champions League à 300% et c’est ce que l’on fait. On le montre à tous les matchs. On avait perdu à Salzburg mais c’était du à nos erreurs, on était sorti de notre match. On a corrigé les choses. On a une grande efficacité défensive depuis qu’on a démarré la compétition. […] C’est le football et tout est encore possible mais être aujourd’hui leader du groupe avec 8 points à un match de la fin, on a fait beaucoup d’efforts. Je pense qu’on fait honneur à la compétition et à la Ligue 1, ce n’est pas rien. Quand je vois le stade ce soir, c’est une grande satisfaction. »

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Quel avenir pour Tiago Djalo avec le retour de Sven Botman ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR