Rejoignez nous !

Match

Les quatre bonnes raisons de suivre LOSC – RB Salzburg

Joseph Da Rocha

Publié

le

Crédit photo : Le Petit Lillois

C’est un rendez-vous que beaucoup de supporters lillois auront eu le soin de noter dans leur agenda. Ce mardi à 21 heures, le LOSC affronte Salzburg dans le cadre de ce qui ressemble déjà à une finale dans le groupe G de Ligue des Champions.

Continuer la belle aventure du titre

Décembre 2006. Après avoir battu le grand Milan AC 2-0, le LOSC se qualifie pour les huitièmes de finale de la plus prestigieuse des compétitions européennes. A l’époque, le Stade Pierre Mauroy n’en est qu’au stade de projet, le domaine de Luchin est en plein travaux et les Dogues doivent se délocaliser pour jouer leurs matchs de phase de poule de Ligue des Champions. Autant dire qu’il s’agit-là d’un autre temps.

Depuis, les Dogues ont glané quatre trophées nationaux, ont permis à des joueurs comme Eden Hazard, Simon Kjaer, Gervinho ou encore Victor Osimhen de se révéler au plus haut niveau en Europe et sont devenus des acteurs majeurs du football français. Si le LOSC a plutôt réussi à se stabiliser dans le top 5 de Ligue 1, le club nordiste n’a en revanche pas vraiment connu de parcours européen de référence depuis cette victoire à San Siro en 2006. Outre des victoires de gala face à Liverpool en 2010, Milan en 2020 et Séville il y a quelques semaines, le LOSC n’a jamais réussi à dépasser les quarts de finale d’une compétition européenne depuis. En tant que champions de France, les Nordistes doivent répondre présent et montrer leur meilleur visage face à une redoutable équipe de Salzbourg.

Une histoire de série

1 – En l’emportant à Séville, les Dogues ont brisé la malédiction qui les voyait perdre ou faire match nul en Ligue des Champions depuis 2012.

A lire aussi :  Zoom sur l'adversaire du jour : le FC Nantes

0 – Le LOSC ne compte toujours aucune victoire en phase de poule de Ligue des Champions au Stade Pierre-Mauroy. LOSC – RB Salzburg serait-il un soir de première ?

La dernière confrontation : 

  • 29.09.2021, RB Salzburg – LOSC : 2-1

Le duel : Ivo Grbic vs Philipp Köhne

Crédit photo : Icon Sport – Philipp KOHN – Red Bull Arena – Salzbourg (Autriche)

Des erreurs de relance, un jeu au pied parfois douteux, un placement difficilement compréhensible et une sérénité pas toujours présente : une chose est sûre, Ivo Grbic n’a pas convaincu depuis son arrivée chez les Dogues. Remplaçant la saison dernière à l’Atletico Madrid, le Croate démarre sa première saison en tant que titulaire dans un grand club d’un des championnats du top 5. Son inexpérience semble lui jouer des tours, et malgré la présence d’une charnière composée de joueurs de talents (José Fonte, Tiago Djalo et Sven Botman). L’international Croate n’a pas le temps de tergiverser. Doublement fautif à Monaco, l’ancien joueur de l’Hadjuk Split doit désormais prouver qu’il n’est pas là par hasard. Face à Salzburg et aux assauts de la jeunesse autrichienne, menée par un Karim Adeyemi de grande classe, Grbic va devoir assurer derrière, et pourrait bien mettre bon nombre de supporters dans sa poche en cas de grande prestation.

Côté Autrichien, Philipp Köhne, gardien de but de l’équipe de Red Bull, aura à cœur de se rattraper de ses récentes performances en Ligue des Champions. Face aux Dogues, le gardien du RBS s’était troué sur l’une des seules grosses occasions des Dogues, poussant dans son propre but un coup-franc de Burak Yilmaz pas si bien tiré par l’attaquant turc. Face à Wolfsburg, le peu d’occasions de l’équipe allemande ont terminé au fond des filets de Köhne. Alors que les Dogues devront chercher à l’emporter, le gardien du RB Salzburg risque d’être exposé aux offensives des attaquants lillois, menés par un Jonathan David en état de grâce depuis le début de la saison.

A lire aussi :  Les quatre bonnes raisons de suivre LOSC - FC Nantes

Le groupe lillois : Grbic, Jakubech – Çelik, Djalo, Fonte, Reinildo, Bouleghcha – Xeka, Yazici, Renato Sanches, Gomes, Onana, Niasse, Mpembele – Bamba, David, Burak Yilmaz, Weah, Lihadji, Ascone.

Absents : Ikoné, André (suspendus), Botman (reprise), Jardim, Gudmundsson (blessés), Pied, Bradaric (non qualifiés).

Le groupe de Salzburg : non communiqué.

Un match à plusieurs millions d’euros

Ce n’est un secret pour personne. La Ligue des Champions, plus grande compétition entre clubs européens du continent, propose aux clubs le versement de primes mirobolantes en cas de qualification. Pour les matchs à élimination directe, elles rapportent un peu moins de 10 millions d’euros pour chaque tour passé. Alors que les Dogues sont en difficultés en championnat, une qualification en huitièmes de finale permettrait au club de souffler financièrement, car la situation économique du LOSC laisse à désirer.

Le mercato d’hiver approche, et le club nordiste risque de devoir vendre certains de ses meilleurs joueurs pour soulager ses finances. Mais en cas de qualification en huitièmes de finale de Ligue des Champions, la donne pourrait être différente. Qui ne rêve pas parmi les supporters de voir rester des joueurs comme Renato Sanches au moins six mois de plus ? D’un point de vue sportif, les garder pourrait permettre de se relever en championnat, ou même d’espérer faire un beau parcours en Coupe d’Europe.

L’enjeu est immense, et les Dogues vont devoir répondre présent, devant un stade sans aucun doute bouillant pour l’occasion. L’ancienne devise du LOSC, « L’histoire se joue maintenant », n’a jamais semblé autant d’actualité.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Quel avenir pour Tiago Djalo avec le retour de Sven Botman ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR