Rejoignez nous !

Match

Ligue 1 – J14 : Bis repetita pour le LOSC perdu dans le silence du Stade Louis II

Raphael Marcant

Publié

le

Crédit photo : IconSport

La quatorzième journée de Ligue 1 nous offre un magnifique choc en ouverture. Ce vendredi 19 novembre, le LOSC se déplace sur la pelouse du Stade Louis II pour y affronter l’AS Monaco, l’un de ses grands rivaux. Une opposition d’autant plus importante alors que ces deux cadors du championnat français vivent un début de saison délicat tant sur le plan du jeu qu’au niveau comptable. Après trente premières minutes d’une rare intensité, les Dogues ont sombré laissant ainsi place à la rage monégasque, (2-2).

Sur courant alternatif depuis le début de la saison, les Dogues ont une nouvelle fois été survoltés lors d’une opposition attendue. Galvanisé par l’enjeu, le LOSC entame ce choc de la plus belle des manières porté par un Jonathan David des grands soirs. Auteur d’une vilaine semelle sur Xeka, Strahinja Pavlovic offre, dès la cinquième minute, une occasion en or à ses adversaires du jour avec un penalty logique. Opportunité que l’irrésistible Jonathan David transforme sans trembler, (5′, 0-1). Le Canadien a pris l’ascendant sur Alexander Nübel. Lancés sur une folle dynamique, les Dogues enchaînent avec un second but précoce. Etincelant en cette année 2021, Jonathan David poursuit son hégémonie en inscrivant le but du break, (9′, 0-2). A la réception d’un centre précis de Tiago Djalo, notre serial buteur convertit froidement. Sous l’eau, les Monégasques subissent les multiples assauts des Dogues qui manquent à plusieurs reprises l’occasion de clore les débats avec un troisième but décisif. Un festival d’opportunités manquées pour les offensifs lillois symbolisé notamment par le face à face perdu de David à la 38ème. Une action clé que les hommes de Jocelyn Gourvennec pourraient regretter alors que Krépin Diatta réduit l’écart en fin de première période, (41′, 1-2). Pourtant à l’abri, le LOSC est désormais en grand danger et rentre fragilisé aux vestiaires.

A lire aussi :  Les compositions probables de LOSC - FC Nantes

Le début de la seconde période est loin d’être identique pour les Dogues qui subissent la révolte monégasque. Vicieux, Kévin Volland perce la protection de balle de Domagoj Bradaric et surprend Ivo Grbic d’un lob malicieux que Tiago Djalo sauve in-extremis sur sa ligne, (48′). Comparé au LOSC, la montre de M. Delajod n’a pas tremblé. Après une entame intense, un faux rythme s’installe sous le silence du Stade Louis II. Nos Lillois n’y sont plus et seul le maintien du résultat semble être l’objectif affiché. Un constat encore plus frappant après les changements effectués par Jocelyn Gourvennec lors de ce second acte, (Niasse et Lihadji). Les Monégasques mettent la pression sur les cages nordistes et un scénario que l’on connaît trop bien semble se dessiner. Un dénouement cruel inévitable qui intervient en fin de rencontre avec l’égalisation soudaine de Wissam Ben Yedder, (83′). L’international français reçoit une passe de Kevin Volland avant de surprendre Ivo Grbic de sa patte gauche, (2-2). Les semaines se suivent et se ressemblent pour nos Dogues et nous-mêmes, supporters frustrés. Le silence du Stade Louis II aura eu raison des ambitions lilloises et cela fait désormais cinq rencontres consécutives sans succès pour le LOSC en Ligue 1 qui stagne à une bien triste douzième place, (17 pts).

A lire aussi :  Ligue 1 – J15 : Votre composition idéale pour LOSC – FC Nantes

AS Monaco 1-2 LOSC

14ème journée de Ligue 1 Uber Eats – Vendredi 19 novembre – Stade Louis II 

Buts : David (5′, 9′) pour le LOSC, Diatta (41′) pour l’AS Monaco
Avertissements : Celik (7′), David (37′), Yacizi (68′), Weah (73′), Niasse (86′) pour le LOSC, Pavlovic (5′, rge 78′), Fofana (84′) pour l’AS Monaco

LOSC : Grbić – Çelik, Fonte (c.), Djaló, Bradaric – Ikoné, André, Xeka (Yilmaz 90′), Yazici (Niasse 70′) – Weah, David (Lihadji 80′)
Entraîneur : Jocelyn Gourvennec

AS Monaco : Nubel – Henrique (Jakobs 72′), Pavlovic, Disasi, Aguilar – Diop, Tchouaméni, Fofana, Diatta (Martins 46′) – Volland (Maripan 87′), Boadu (Ben Yedder 72′)
Entraîneur : Niko Kovac

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Quel avenir pour Tiago Djalo avec le retour de Sven Botman ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR