Rejoignez nous !

Anciens

Julian Palmieri (ex-LOSC) : « Jouer au LOSC m’a permis de connaitre le très haut niveau »

Martin Hubert

Publié

le

Crédit Photo : IconSport

Arrivé en provenance de Bastia pour la saison 2016-2017 au LOSC, le natif de Lyon, Julian Palmieri, avait découvert le haut niveau au LOSC. Dans un entretien accordé à Alexis Malo, il revient sur ses années lilloises, son but face à Monaco, et sa reconversion avec Alexandre Ruiz. 

Alors qu’il était habitué à la Ligue 2 en passant à Istres, au Paris FC, puis au SC Bastia, Julian Palmieri avait fait le grand saut en arrivant au LOSC, 5e de l’exercice 2015-2016. Ce changement lui a permis de découvrir la coupe d’Europe, et le haut de tableau en Ligue 1 (malgré une saison très compliquée en arrivant 12e en fin de saison) : « Bastia m’a fait une proposition de contrat assez tard. Lille est arrivé au même moment de la proposition de Bastia, et jouait la Coupe d’Europe. Lille avait répondu à mes attentes salariales. Cela ne s’était pas fait 4 ans auparavant. On s’était promis, eux comme moi, un jour de travailler ensemble. L’année où je suis arrivé, il y a eu 4 entraîneurs, c’était une année assez compliquée. Des nouveaux joueurs sont arrivés et on a dû faire avec. On a très bien vu assez rapidement que les trentenaires n’étaient pas les bienvenus. Ils sont tous partis l’année suivante. Jouer au LOSC m’a permis de connaître le très haut niveau. C’est un des top 3 des clubs français. Faire la Coupe d’Europe, c’était nouveau pour moi. Au Sporting, j’étais bien mais c’était chez moi. Cela m’a fait un gros changement », explique le latéral gauche. Sur ses 28 rencontres disputées avec les Dogues, Palmieri avait notamment marqué un somptueux but face à Monaco au Stade Pierre Mauroy (1-4), mais pour lui, ce but n’avait aucune valeur : « Je n’en garde pas un bon souvenir. J’avais fait un très mauvais match. Quand on voit ma réaction sur le but, j’en n’ai aucune puisque ce but n’allait pas sauver mon match. Le but est beau mais je n’ai aucune sensation, aucune euphorie »

A lire aussi :  Retour sur le mercato agité du LOSC le 31 janvier 2017

Passé ensuite au FC Metz en 2017-2018, puis au Gazelec d’Ajaccio en 2018-2019, Julian Palmieri est devenu consultant sportif pour une émission avec Alexandre Ruiz sur Twitch, puis pour le média Brut. Alors qu’il souhait d’abord continuer sa carrière en tant qu’entraîneur, c’est tout naturellement qu’il a accepté la proposition d’Alexandre Ruiz afin de le rejoindre en tant que consultant : « Quand j’étais footballeur, Alex m’avait contacté pour une émission sur beIN SPORTS car il apprécie que je dise toujours ce que je pense. Il y a eu un bon feeling lors de nos premiers échanges. Donc, on s’est dit, qu’on allait se retrouver après ma carrière professionnelle. Puis, il a démissionné de chez beIN SPORTS et il avait besoin de renouveau, de digital. Puis on a commencé pour l’Euro 2020 sur Twitch. Cela s’est super bien passé. Ensuite, il a été contacté par Brut et il m’a proposé de le rejoindre. C’est un honneur d’apprendre ce métier avec lui. Pour moi, c’est de très loin le meilleur journaliste, c’est lui qui a apporté le concept d’apporter le petit bureau sur le bord du terrain de Ligue des Champions entouré de son équipe de consultants. C’est lui qui fait passer le plus d’émotions. À l’époque, j’attendais le moment où la soirée commence, le moment où on va le voir parler de tout ce qui se passait autour du match. Il y a un monde entre ce qu’Alex faisait et ce qu’on voit aujourd’hui. Au début j’avais dans un coin de ma tête d’être entraîneur. Pour plein de raisons cela n’a pas pu se faire. J’ai tout de suite accroché avec le métier de consultant. Quand on était sur Twitch, on était dans des bureaux à Paris. Avec Brut Live, on peut être à distance. Il y a beaucoup de choses à faire avec Alex sur Brut Live. Brut Live, c’est aussi des reportages ! Le bon point est que je peux rester chez moi. Néanmoins, partir prendre l’avion cela fait du bien aussi. Bouger un peu, cela va aider à grandir le concept. »

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Gabriel Gudmundsson doit-il obtenir plus de temps de jeu ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR