Rejoignez nous !

Professionnels

Jocelyn Gourvennec revient sur les faits de jeu du match face à Clermont

Joseph Da Rocha

Publié

le

Crédit photo : Getty Images

En difficulté face au promu clermontois, le LOSC s’est incliné un but à zéro, replongeant dans ses travers du début de saison. L’entraîneur lillois Jocelyn Gourvennec est revenu sur les faits de jeu d’un match à oublier.

Après une prestation décevante face au Clermont Foot ce samedi, ponctuée par une défaire 1-0, l’entraîneur des Dogues Jocelyn Gourvennec a analysé les faits de jeu de la rencontre en conférence de presse : « Je pense qu’il y a faute sur Renato. Sur le but de Clermont, l’équipe a suffisamment de qualités pour surpasser les faits de jeu contraires, on ne doit pas être à la merci d’une décision arbitrale. Pour le potentiel pénalty, je n’ai pas revu l’action donc je ne commenterai pas. On n’a pas été très précis. En première mi-temps, il y a eu trop de déchets. On a des coups à jouer. Il faut mettre le bon ballon au bon moment. En étant menés au score, c’est plus difficile. On prépare bien les matchs, mais il faut aussi savoir s’adapter. Aujourd’hui, on prend encore un gros risque de faire jouer Jona’ (David). On l’a fait rentrer parce qu’il est capable de faire la différence. On voit qu’avec Burak, ce sont des joueurs importants. Mais avec l’effectif qu’on a, on doit pouvoir pallier les absences. Ce n’est pas suffisant pour continuer la série ».

Aligné pour la première fois depuis la première journée, Renato Sanches a eu du mal pour son retour. Jocelyn Gourvennec a débriefé la rencontre de l’international Portugais, avant d’évoquer la blessure préjudiciable de Sven Botman : « Renato a été très volontaire, il a beaucoup travaillé. Il n’est pas en réussite. Il aurait pu marquer assez vite mais Nsimba lui retire des cheveux. On est content de l’avoir avec nous. On sait que c’est un joueur différent. Il faut du temps pour qu’il retrouve les bonnes sensations. Il pouvait apporter du liant dans le jeu. Il est capable de tout faire. Il a beaucoup travaillé. (…) On doit s’occuper de ceux qui sont là. Bien sûr qu’on préférerait avoir Sven avec nous. Il s’est blessé en sélection. Il faut trouver des solutions en son absence. On doit continuer à avancer ».

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Quel avenir pour Tiago Djalo avec le retour de Sven Botman ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR