Rejoignez nous !

Match

Les quatre bonnes raisons de suivre LOSC – OM

Joseph Da Rocha

Publié

le

Crédit photo : Imago

Ce dimanche 3 octobre à 17h, le LOSC recevra l’Olympique de Marseille. Choc attendu de la neuvième journée de Ligue 1, voici les quatre bonnes raisons de suivre la prochaine rencontre des Dogues face à des Marseillais redoutés.

Le LOSC va enfin pouvoir souffler. Après avoir disputé 7 matchs en une vingtaine de jours, les Dogues vont avoir droit à une trêve internationale méritée. Mais avant cela, il va falloir batailler ce dimanche contre l’OM (17h), dans un Stade Pierre-Mauroy qui sera sûrement au rendez-vous.

Une reconstruction entamée

Après un début de saison loin des attentes et des standards auquel le LOSC nous avait habitués l’année dernière, les Lillois sont repartis de l’avant depuis leur match de championnat face à Reims. Désormais, le club nordiste a su enchaîner deux victoires de suite en Ligue 1, et malgré l’accroc survenu en milieu de semaine face à des Autrichiens de Salzburg réalistes (2-1), il va falloir enchaîner et terminer sur une bonne note, avant l’arrivée de la trêve internationale après ce dernier week-end de championnat. Se présente en face des Dogues une redoutable équipe de Marseille, gonflée à bloc suite à un mercato réussi et l’adoption expresse de ses nouvelles recrues et de son coach Jorge Sampaoli.

Les Phocéens réalisent un début de saison canon, avec 14 points après sept journées (le match face à Nice n’a pas été comptabilisé et sera à rejouer). Mais depuis trois rencontres, les Marseillais marquent quelque peu le pas, avec une défaite face à Lens (2-3) et deux matchs nuls, face à Angers (0-0) puis Galatasaray (0-0) en milieu de semaine. Pas de quoi être inquiet non plus, pour une équipe qui va pouvoir compter sur le retour, notamment, d’Arkadiusz Milik à la pointe de son attaque.

Mais pour le LOSC, il y a clairement un coup à jouer. La dynamique lilloise est meilleure en championnat, et une victoire face à un concurrent direct aux places européennes aurait le mérite de remettre les pendules à l’heure. Les Dogues enverraient un message fort à la concurrence, et démontreraient qu’ils seraient encore une équipe à suivre cette saison en Ligue 1. En cas de victoire, le LOSC pourrait presque faire oublier – du moins, en partie – son mauvais début de saison, en retrouvant son objectif initial, à savoir, le top 5 du championnat.

Une victoire sur le tard ?

Les Dogues ont besoin d’engranger de la confiance. Cette saison, jamais le LOSC n’a su enchaîner plus de deux victoires de suite. Les Lillois ont l’occasion d’enfin réussir la passe de trois.

A lire aussi :  Ligue 1 – J10 : Le onze de départ pour Clermont Foot 63 - LOSC

3 – Le LOSC n’a plus enchaîné trois victoires de suite en championnat depuis le 7 mai 2021. A l’époque, les Dogues se battaient pour le titre de champion de France, finalement remporté quelques jours plus tard. Depuis, la meilleure série des Dogues est celle en cours (deux victoires consécutives en championnat).

90 – C’est le nombre de minutes qu’avait dû attendre le LOSC lors du dernier match à domicile face à Marseille. Dans un Stade Pierre-Mauroy fermé pour cause de huis-clos, les Dogues avaient dû patienter jusqu’au bout du bout de la rencontre, avant que Jonathan David ne vienne délivrer les siens par deux fois, dans le temps additionnel.

Les cinq dernières confrontations :

  • 03.03.2021, LOSC – OM : 2-0
  • 20.09.2020, OM – LOSC : 1-1
  • 16.02.2020, LOSC – OM : 1-2
  • 02.11.2019, OM – LOSC : 2-1
  • 25.01.2019, OM – LOSC : 1-2

Le duel à suivre : Jonathan David vs Arkadiusz Milik

Omniprésent dans le jeu lillois depuis le début de la saison, de plus en plus réaliste devant le but, Jonathan David progresse de match en match, et endosse petit à petit le costume de leader de l’attaque du LOSC, délaissé ces derniers temps par le Kral Burak Yilmaz. Le Canadien montre de très bonnes choses, bien loin de son niveau peu satisfaisant du début de saison dernière. Cette année, les Dogues peuvent compter sur David, et ce, dès le début de saison. Une aubaine, alors que le club a bien du mal à lancer la saison de leur après-titre. Son association avec l’Américain Timothy Weah a fait des ravages face à la défense strasbourgeoise, qui aurait pu repartir avec un score bien plus lourd sans un Matz Sels des grands soirs. Le duo est attendu et espéré par une partie des supporters. Face à une équipe de Marseille qui assume un certain déséquilibre et qui n’hésite pas à laisser des espaces derrière, la vitesse et la complémentarité des deux joueurs nord-américains pourraient faire la différence.

Du côté Olympien, le retour d’Arkadiusz Milik à la pointe de l’attaque pourrait faire mal aux défenses de Ligue 1. L’attaquant polonais, passé par le Napoli et plombé par les blessures depuis quelques saisons, est un poison pour les équipes adverses. Doté d’une frappe de balle impressionnante, Milik sait utiliser son redoutable pied gauche. Aligné 17 fois la saison dernière, l’international Polonais a su marquer à 10 reprises. Il connaît bien le système de Sampaoli, lui qui est arrivé peu de temps avant l’entraîneur argentin. Face à Lille, il pourrait être titularisé pour la première fois de la saison. Le sens du but de l’ancien de Naples et les qualités de percussions de ses coéquipiers de l’attaque pourraient faire des ravages. Attention, donc, à l’attaque Marseille, que les défenseurs lillois devront maîtriser pour éviter toute déconvenue ce dimanche.

A lire aussi :  Clermont Foot 63 - LOSC : les notes des Dogues

Le groupe lillois : Grbic, Jakubech – Çelik, Djalo, Botman, Gudmundsson, Fonte, Pied, Reinildo – Xeka, Sanches, Gomes, André, Onana – Bamba, David, Ikoné, Yazici, Yilmaz, Weah.

Absents : Jardim (blessure), Ascone, Niasse, Lihadji (choix).

Le groupe de Marseille : Mandanda, Ngapandouetnbu, Lopez, Balerdi, Amavi, Peres, Lirola, Caleta-Car, Saliba, Alvaro, Kamara, Rongier, Gerson, Gueye, Guendouzi, Harit, Luis Henrique, De La Fuente, Dieng, Under, Milik, Ben Seghir.

Absent : Payet (blessure).

Un match charnière dans la saison lilloise

L’Olympique de Marseille n’est pas n’importe quel adversaire pour les Dogues. Depuis la remontée du LOSC en Ligue 1 au début des années 2000, le club marseillais a souvent dû lutter avec les Lillois pour les premières places du classement. Cette année, même si le LOSC a du mal à lancer sa saison, les deux clubs lutteront peut-être une nouvelle année pour accrocher une qualification en Ligue Europa ou en Ligue des Champions.

Si les points perdus face à des clubs de calibres inférieurs sont toujours préjudiciables dans la course à l’Europe, force de constater que les matchs entre le LOSC et l’OM sont bien souvent déterminants dans une saison de Ligue 1. En 2011, en s’imposant en Vélodrome grâce notamment à un bijou d’Eden Hazard, le LOSC avait fait comprendre à ses adversaires qu’il était bel et bien taillé pour remporter le titre de champion. En 2013, butants sur un Steve Mandanda exceptionnel, les Lillois n’avaient pu faire mieux qu’un match nul 0-0… qui les avaient empêchés de se qualifier pour une coupe européenne. Enfin, en 2020, le LOSC avait échoué aux portes de la Ligue des Champions, terminant quatrième derrière l’OM, qui était venu s’imposer sur le fil au Stade Pierre-Mauroy (2-1), après avoir remporté la première manche au Vélodrome (2-1) dans des matchs à six points pour le course à la qualification en Champion’s League.

Nul doute que ce dimanche, la rencontre à venir sera déterminante pour la suite de la saison, face à un adversaire taillé pour se battre pour le podium, comme ce fut souvent le cas depuis 20 ans.

Avant le match, n’hésitez pas à pronostiquer la rencontre sur Le Petit Prono.

Vous devez être enregistré et connecté pour pronostiquer.
Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Optimiste ou pessimiste pour la fin du parcours du LOSC en Ligue des Champions

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR