Rejoignez nous !

Professionnels

La réaction des Strasbourgeois après RCSA – LOSC

Pierrick Moniot

Publié

le

Crédit photo : Imago

Après la victoire du LOSC en terre alsacienne, Ludovic Ajorque, Maxime Le Marchand et Julien Stéphan ont réagi sur la rencontre. Si la rencontre est estimée ratée pour Strasbourg, tout n’est pas à jeter. 

Rentré en seconde période pour tenter de renverser la rencontre, Ludovic Ajorque estime que la réaction des siens était un peu tardive : « On a été trop timides et on a regardé jouer Lille. Mais on a vu que lorsqu’on pouvait emballer le match, on pouvait avoir des opportunités. Malheureusement, on l’a fait trop tard. On va tirer des leçons de ce match là. Un match ça se joue 90 minutes et nous on a joué que les 20 dernières. »

Au micro d’Amazon Prime dans le débrief de la rencontre autour de Karim Bennani et Mathieu Bodmer, Julien Stéphan est revenu sur les regrets et sur les paramètres de cette rencontre peu positifs pour les Alsaciens : « J’ai un regret sur ce match là, c’est qu’on a vu le Racing seulement 20 minutes. C’était le troisième match de la semaine, c’est une partie de l’explication, mais pas uniquement. On a clairement manqué d’intensité pendant une heure. Ce n’est pas du tout ce qu’on avait prévu. Entre ce que l’on veut faire et ce que l’on peut faire, il y a une différence. On s’est libérés dans les dernières minutes, ça a failli payer, ils ont souffert, mais 20 minutes contre le champion de France, c’est pas suffisant pour obtenir un résultat positif. »

Enfin, en conférence de presse, Maxime Le Marchand reste dans la lignée des ses deux compères mais estime que ce match est un bon moyen d’apprendre : « C’est décevant. Si on avait réussi à faire ce que l’on a fait en fin de match sur une période plus longue, on aurait sans doute pu faire mieux. On n’a pas non plus à rougir de notre prestation. On a poussé jusqu’au bout avec ce public derrière nous qui est formidable. Même à 2-0, il ne fallait pas baisser les bras. Les rentrants nous ont fait du bien aussi en apportant leur fraîcheur pour ne pas lâcher. On apprend de ce genre de rencontre. Il faut être un peu plus malins comme ils ont su le faire. »

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Optimiste ou pessimiste pour la fin du parcours du LOSC en Ligue des Champions

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR