Rejoignez nous !

Professionnels

Jérôme Rothen à propos des débordements : « On dirait des animaux qu’on a lâchés »

Joseph Da Rocha

Publié

le

Crédit photo : Imago

La nouvelle émission quotidienne Rothen s’enflamme animée par l’ancien footballeur professionnel Jérôme Rothen revenait hier sur les événements survenus ce week-end à Lens, en marge du derby du Nord. Et l’ex-monégasque ne mâche pas ses mots.

Dans l’émission Rothen s’enflamme, le chroniqueur éponyme Jérôme Rothen est revenu sur les incidents entre supporters survenus durant la mi-temps du derby du Nord le week-end dernier. L’ancien joueur de Bastia veut voir des sanctions plus fortes contre les individus responsables de ces écarts : « Je suis extrêmement déçu pour l’image du football français. On disait que c’était un épi-phénomène à Nice. C’est le reflet de la société. Il y a l’effet des confinements, de ce que les gens ont vécu avec le Covid. Ça se multiplie. Malgré une évolution dans le foot, les grillages des tribunes ont sauté. Moi, je n’ai pas vécu d’envahissement de terrain. En l’espace d’un mois, ça fait deux fois, et avec énormément de violences. On dirait des animaux qu’on a lâchés. Du coup, il va y avoir le retour des matchs à huis-clos. Je plains les joueurs. Les gens doivent se tenir. Les dirigeants sont responsables. Les présidents de la Ligue et de la Fédération ne se sont pas exprimés. C’est grave ! Le terrain est un endroit privilégié. Il faut virer ces mecs-là du stade ! »

A lire aussi :  Le Petit Prono : Pronostiquez la rencontre OGC Nice – LOSC

De son côté, Jean-Michel Larqué s’est aussi montré choqué par la multiplication de ce genre d’événements ces derniers temps dans le football professionnel français. Il considère que ces situations ne survenaient pas auparavant, lorsqu’il était joueur : « Je veux bien que les dirigeants soient plus sévères, mais avec quoi ? Tout est complexe, tout s’imbrique, c’est très compliqué. La société a changé. J’ai joué dans des stades très chauds, à Marseille, avec des supporters à trois mètres du terrain. Bilan ? 0 incident. Mettre des panneaux : suspendu à vie de stade et votre équipe a perdu. C’est trop facile ! On va voir qui sont les vrais supporters. A partir du moment où il n’y a pas de sanctions sportives... ».

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

La fin du mercato du LOSC vous inquiète ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR