Rejoignez nous !

Professionnels

Que risque le LOSC suite aux débordements de certains de ses supporters face à Lens ?

Joseph Da Rocha

Publié

le

Crédit photo : Imago

Ça n’aura échappé à personne : ce week-end, les supporters lillois et lensois ont tenté d’en découdre à la mi-temps du derby qui opposait leurs deux équipes, le LOSC et le RC Lens. La LFP devrait prendre des sanctions envers ces supporters.

Dans un après-midi cauchemardesque, ponctué par une défaite un à zéro face au rival lensois, le LOSC se serait bien passé de ce qui pourrait être une nouvelle polémique pour la Ligue de Football Professionnel. Les supporters des deux clubs ont voulu en découdre à la mi-temps du match. La préfecture du Pas-de-Calais déclarait hier via son sous-préfet que les fans lillois avaient lancé les hostilités en lançant des sièges sur la tribune lensoise, provoquant la colère de la tribune Marek, venue en nombre pour “défendre” les supporters Sangs et Or à proximité.

Arnaud Pouille, directeur général du RC Lens, s’est exprimé sur ces événements pour le quotidien L’Équipe : « Il y a eu quelques gestes qui ont mis le feu aux poudres et une réaction qui est dommageable. Mais dans ces cas-là, la prise de parole est compliquée parce que quoi que vous disiez, vous donnez le sentiment que vous voulez influer. On condamne tout acte de violence. Il y a des procédures qui sont en cours. Au niveau de la LFP, au niveau de la justice, il y aura des plaintes déposées par le club, et par le club adverse aussi de ce que j’ai compris ».

A lire aussi :  « On leur a donné le bâton pour se faire battre » : l'amertume de Mohamed Bayo après OGC Nice - LOSC

Mais que risque le LOSC ? Si l’on s’en fit à la jurisprudence, les supporters lillois risquent de ne pas pouvoir se déplacer de nouveau à Lens, dans les prochains mois. C’est ce qu’avait décidé le ministère de l’Intérieur cet été, lors du match OM – ASSE. Les supporters stéphanois avaient alors été interdits de déplacement au Vélodrome, suite à des relations tumultueuses avec les supporters adverses et des affrontements survenus notamment en 2018. Du côté de la Ligue, la situation est quelque peu inédite mais selon Me Thierry Granturco, avocat en droit du sport, qui s’est confié au média 20 Minutes, le LOSC risque une sanction moins grave que le RC Lens : « Que ce soit le Code civil, le Code pénal ou le règlement général de la LFP, il n’y a rien à faire : l’organisateur de la rencontre est responsable. Lens va prendre 100 % de la responsabilité (…) Le LOSC ne risque pas grand-chose dans les textes réglementaires du football. Par contre, quand les clubs pros se déplacent, ils doivent fournir un certain nombre de stadiers pour encadrer leurs propres spectateurs. Peut-être qu’il y a eu un défaut des stadiers lillois mais l’organisateur du match reste le principal responsable »

Après la réunion d’urgence, prévue ce lundi, la commission de discipline donnera sa réponse en fin d’après-midi ou dans la soirée. Les supporters du LOSC peuvent éventuellement craindre une interdiction de déplacement pour le prochain match à l’extérieur, à Strasbourg.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

La fin du mercato du LOSC vous inquiète ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR