Rejoignez nous !

Professionnels

Les tops et les flops de L’Équipe et de La Voix des Sports

Joseph Da Rocha

Publié

le

Crédit photo : Imago

Le Petit Lillois vous propose de revenir sur les tops et les flops de deux quotidiens fortement suivis par les supporters lillois : La Voix des Sports et L’Équipe. Avec un Jonathan David en feu et une défense de fer.

Comme le veut la tradition, La Voix des Sports et L’Équipe ont fait part de leur top et de leur flop après la rencontre LOSC – VfL Wolfsburg. Si les deux quotidiens soulignent la belle performance lilloise, tous les deux s’accordent également sur l’homme de cette rencontre : le Canadien Jonathan David. Infatigable, altruiste avec ses partenaires et tout proche de débloquer la rencontre, l’ancien de La Gantoise confirme sa bonne forme du moment et se voit gratifier d’une note de 7 par les deux quotidiens sportifs. L’Équipe remarque qu’ « il court partout, tout le temps. Ses fausses pistes profitent à Yilmaz quand il ne récupère pas lui-même des ballons. Sa vitesse a conforté le jeu en profondeur de son équipe (19e) et les transitions. Ses remises, la fluidité collective. Il n’a pas été ménagé par Brooks et aurait pu bénéficier de plus de coups francs s’il avait plus de vice (21e). Il est resté dans le combat, essayant le tir de loin (30e). Une implication non récompensée car son but (48e) est annulé par le VAR et sa reprise puissante boxée par Casteels (65e). Mais il fait expulser Brooks (63e) ». De son côté, La Voix des Sports qualifie l’international Canadien de « poison pour la défense allemande avec ses appels de balle et son pressing ».

Si le LOSC n’a pas laissé une miette à l’équipe de Wolfsburg ce soir, il le doit en grande partie à son milieu Benjamin André. En difficulté ces derniers temps, l’ancien Rennais a eu à cœur de faire comprendre aux observateurs qu’il n’avait rien perdu de ses qualités de la saison dernière : « Le milieu de terrain a livré un combat de tous les instants. Il a harcelé les Allemands pour récupérer la balle dans leur camp et, le plus souvent, il l’a distribuée avec précision. Sa frappe lobée a failli tromper Casteels (90e) » déclare La Voix des Sports. Même son de cloche du côté de L’Équipe : « Averti dès la 31e minute, cela ne l’a pas empêché de continuer à aller gratter des ballons. Lillois à en avoir le plus récupéré en première période (7), il a, malgré son positionnement un cran plus bas que Xeka, continué à jouer dans le camp adverse, en seconde, où il a failli marquer (90e). Au niveau ». Une très bonne copie gratifiée d’une note de 7.

Difficile de voir de véritables flops ce mardi soir côté lillois. On notera toutefois la timide prestation d’Angel Gomes, notamment en première mi-temps. Il faut évidemment le rappeler, mais il n’est âgé que de 21 ans et découvrait l’intensité d’une coupe européenne ce soir. L’un des Lillois les moins bien noté, avec une note de 4 dans L’Équipe et de 5 dans La Voix des Sports, qui a conclu de son match qu’il avait été : « Très discret pour sa première demi-heure en Ligue des champions, il s’est soudainement réveillé avec de bonnes déviations et deux frappes non cadrées (37e, 54e). Sa vivacité a gêné les Allemands ». Du côté de L’Équipe, plus de retenue sur la prestation de l’anglo-portugais : « Très discret au cours de la première demi-heure, il émerge sur une transversale (29e) mais oublie Yilmaz (32e) devant lui pour tenter la même en sens inverse, ce qui éteint un contre opportun. Sa belle frappe des 25 mètres non cadrée (38e) lui a donné confiance. Il a ainsi gagné en spontanéité mais ne cadre pas son tir pied droit ouvert au terme d’un contre d’Ikone (54e) »

Mais le Lillois le moins bien noté reste Jonathan Ikoné. Pourtant auteur d’une prestation plus aboutie qu’à Lorient, l’ancien milieu offensif du PSG récolte une note de 4 dans les deux quotidiens : « Il a respecté les consignes, soigné son replacement afin de ne pas trop se découvrir tout en restant à proximité de Celik. Son équipe a donc moins profité de ses accélérations, hormis en début de rencontre (8e), plein axe, où il trouve Yilmaz dans la surface mais David freine le ballon. Il aurait cependant gagné à jouer en première intention, plutôt que d’essayer de dribbler deux joueurs (20e), car son manque de simplicité a enrayé les contres ». 

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Quelles places va jouer le LOSC cette saison ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR