Rejoignez nous !

Formation

Youth League – J1 : José Bica ouvre la voie aux hommes de Stéphane Pichot

Raphael Marcant

Publié

le

Crédit photo : Imago

Pour la toute première journée de Youth League, les jeunes Dogues n’ont pas tremblé. D’une efficacité tranchante, le LOSC l’emporte d’une belle manière, (2-0). José Bica a inscrit un doublé et a porté les siens vers un succès largement mérité.

Déterminés, les Dogues veulent mordre d’entrée leur adversaire allemand. Adeptes des attaques éclairs, les hommes de Stéphane Pichot surprennent dès le coup d’envoi. Mercier sort bien de la défense pour servir Mpembele sur son côté. Le jeune Dogue, comme durant toute la première période, fait danser la samba à son vis à vis totalement dépassé par le rythme imprégné par le Lillois. Seul sur son flanc gauche, il centre pour Messoussa qui manque de mordant dans sa frappe (1’). Le LOSC met une intensité féroce dans ce début de rencontre que les Allemands ont beaucoup de mal à suivre. Une domination qui se conclut par une nouvelle tentative pour Nassim Innocenti, frappe contrée par la défense, (4′). Asphyxiée, la formation allemande revient petit à petit dans la partie alors que les Dogues doivent souffler. Wolfsburg profite d’un flanc gauche défensif mal organisé pour percer la défense lilloise. Les rotations entre le milieu et les ailes manquent clairement d’automatismes. Des errements défensifs qui forcent Negrel à la parade. Les débats s’équilibrent et la possession est désormais allemande. Une possession stérile, cadenassée par un bloc lillois compact prêt à se projeter à la moindre occasion. Très explosifs en contre, les Dogues affolent la défense allemande qui se méfie, trois hommes restant constamment à l’arrière. C’est pourtant sur ce schéma de jeu, tant affectionné par les hommes de Stéphane Pichot, que le LOSC ouvre le score. Innocenti change de côté pour servir Messoussa. Le tout jeune Dogue enchaîne les passes avec Bouleghcha qui se joue de un, deux, trois puis quatre joueurs allemands. Un véritable festival de la part du latéral lillois qui sert José Bica en profondeur. Dans son duel face au gardien, le Portugais est chirurgical (23′, 1-0). Devant au score, la bande à Mpembele recule et laisse délibérément le ballon aux hommes de Christian Wimmer. Un choix qui aurait pu coûter cher aux Dogues en toute fin de période mais Tom Negrel s’y prend à 3 reprises pour stopper l’offensive allemande. L’avantage est conservé. Les U19 du LOSC rentrent aux vestiaires heureux mais concentrés, déterminés à réitérer cette performance.

A lire aussi :  Jocelyn Gourvennec et Xeka s'expriment sur le manque de réalisme de l'équipe

L’ouverture du score de José Bica

Au retour des vestiaires, la tension est palpable, la pression du résultat imprègne les 22 acteurs présents sur la pelouse. Les esprits s’échauffent et Bica en fait les frais. Le Portugais se frotte à plusieurs reprises aux défenseurs allemands. Une atmosphère pesante que la défense lilloise perce grâce à une sérénité à toute épreuve tant dans le jeu qu’en terme de communication. Le bloc défensif des Dogues subit pourtant la foudre allemande pendant plusieurs minutes. Une fureur offensive calmée par la citadelle imprenable qu’est la défense lilloise. Negrel, Mercier, Rolland… le collectif prime sur les individualités. Après avoir laissé passer l’orage, les Dogues font parler la poudre. Rentré en cours de jeu, Saïd est intenable. Le jeune lillois déboule sur son côté pour servir Messoussa, sa frappe manque de puissance et est stoppée par un défenseur allemand, (71′). Quelques minutes plus tard, il s’en est fallu de peu pour les hommes de Stéphane Pichot. A la suite d’une action en solitaire, Mpembele décroche une frappe qui fait se lever l’ensemble des spectateurs en tribune. Une tentative hors cadre qui manque la lucarne de peu. En fin de rencontre, les Allemands se font pressants mais Negrel affiche une sérénité déconcertante dans ses cages. Malgré de nombreux changements tactiques, les Dogues sont imperturbables et suivent, avec assiduité, la philosophie de jeu imposée par Stéphane Pichot. Un choix payant puisque Bica fait le break et soulage les siens dans les ultimes instants (90′, 2-0).

A lire aussi :  François Letexier sera l'arbitre de RC Strasbourg - LOSC

Le deuxième but de Jose Bica 

Les jeunes Dogues démarrent leur campagne européenne de la plus belle des manières en s’imposant sans encaisser le moindre but. Wolfsburg semblait impuissant face à une solidité à toute épreuve démontrée par le LOSC. La vivacité des offensifs lillois a fait la différence, José Bica a fait preuve d’une efficacité meurtrière. En trois tentatives, le Portugais a fait trembler les filets à deux reprises. Une belle victoire pour nos jeunes Dogues qui brillent d’entrée en Europe. Les Lillois reviennent sur le FC Séville, tombeur du RB Salzburg plus tôt dans la journée (2-0). Les U19 montrent la voie au groupe professionnel qui affrontera, ce mardi 14 septembre (21h), le VfL Wolfsburg au Stade Pierre Mauroy.

 

LOSC 2 – 0 VfL Wolfsburg

1ère journée de Youth League – Mardi 14 Septembre, 14h – Domaine de Luchin

Arbitre : Igor Pajac (CRO)
Buts :  Bica (23′, 90′) pour le LOSC
Avertissements : Mabanza (17′), Bica (51′), Bouleghcha (81′) pour le LOSC, Garcia McNulty (90′) pour Wolfsburg

LOSC : Negrel – Bouleghcha, Mercier, Rolland, Innocenti – Messoussa (Buayi Kiala 86′), Mabanza, Raghouber, Mpembele (cap) – Vromant (Saïd 63′), Bica (Auvray 91′).
Entraîneur : Stéphane Pichot

VfL Wolfsburg : Schulze – Lang, Fobassam, Garcia McNulty, Di Michele Sanchez – Patut, Ambros (Busch 66′), Heller (cap) (Littbarski 77′) – Hinze (Nuhanovic 89′), Meier (Homann 77′), Wagbe.
Entraîneur : Christian Wimmer

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Quelles places va jouer le LOSC cette saison ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR