Rejoignez nous !

Match

Zoom sur l’adversaire du jour : le FC Lorient

Pierre-Louis Clavel

Publié

le

Crédit photo : Imago

Après la trêve internationale, place aux choses sérieuses pour le LOSC qui se déplace au stade du Moustoir pour affronter le FC Lorient ce soir à 21h. Zoom sur une équipe qui avait bien réussi aux Lillois la saison passée.

Le FC Lorient avance prudemment mais sûrement

La saison dernière, les Merlus, vainqueurs du championnat de Ligue 2 2019-2020, avaient connu un début de saison catastrophique en étant classé 19ème à la mi-saison. Pour ne pas rééditer cette triste entame, les Lorientais sont restés prudents défensivement lors des trois premières journées, à l’image de la courte victoire 1-0 obtenue contre Monaco à la 2ème journée. Cela reste cependant le seul succès en quatre rencontres du club breton qui compte 5 points avant d’affronter Lille ce soir. Par ailleurs, Lorient a conservé ses principes de jeu. Le club breton évolue en 5-3-2 et s’appuie sur le jeu long grâce à la vitesse de ses deux flèches en attaque : Armand Laurienté et Terem Moffi. Bien que le rendement des deux attaquants soit satisfaisant, Lorient manque encore de qualité technique au milieu et de percussion sur les côtés pour être plus dangereux offensivement dans ce début de saison. En revanche, l’équipe de Christophe Pélissier est parvenue à élever son niveau de jeu lors de la dernière journée de Ligue 1 face aux Lensois.

Des Lorientais plus ambitieux contre Lens

Outrageusement mis en difficulté lors du revers 3-1 face à Montpellier le 22 août dernier, Lorient a réagi la semaine suivante contre Lens à l’extérieur. Dans cette rencontre, le 5-3-2 lorientais était positionné plus haut et les Merlus ont essayé de davantage garder le ballon que lors des matchs précédents. Cependant, face à une équipe lensoise offensive et efficace, Lorient manque son entame de match et concède le premier but sur coup-franc à la 23ème. Trois minutes plus tard, les Merlus amorcent une transition supersonique. Il suffit d’une belle relance de Julien Laporte pour que Laurent Abergel puisse trouver Armand Laurienté dans la profondeur, qui termine l’action sans trembler face au but. Ensuite, Lorient gagne en confiance dans le jeu et convertit sa bonne fin de période à la 35ème par une réalisation en dehors de la surface du milieu Thomas Monconduit. En seconde période, la maîtrise est lorientaise mais les Merlus ne parviennent pas à faire le break et subissent l’égalisation lensoise signée Seko Fofana à la 70ème. Score final : 2-2, le résultat est encourageant pour une formation lorientaise qui montre qu’elle est capable de surprendre aussi bien à domicile qu’à l’extérieur.

A lire aussi :  Pierre, supporter de Salzbourg : « Ça devrait être un bon match mercredi »

Des absents en défense

Le groupe lorientais : Nardi, Dreyer, Bartouche-Selbonne – Mendes, Le Goff, Hergault, Laporte, Loric, Jenz, Silva, Petrot – Abergel, Monconduit, Boisgard, Lemoine, Bourlès, Diarra, Le Bris – Laurienté, Moffi, Grbic

Si Lorient s’est renforcé en défense avec l’achat d’Igor Silva (latéral droit) et Moritz Jens (défenseur central), le club breton a subi de multiples pépins dans ce secteur. Thomas Fontaine, qui faisait son retour d’une saison blanche cette saison, Jérémy Morel, absent depuis la reprise, et Loris Mouyokolo sont tous les trois forfaits en défense centrale. Houboulang Mendes (défenseur central) et Jérôme Hergault (latéral droit) font quant à eux leur retour de suspension. Par ailleurs, le milieu talentueux Enzo Le Fée est indisponible tandis que Quentin Boisgard (milieu offenisf) est bien présent malgré plusieurs pépins subis ces derniers temps. Enfin, les autres absences notables sont celles de l’ailier Yoane Wissa, transféré à Brentford, et du buteur Pierre-Yves Hamel, prêté lors de la dernière journée au Clermont Foot.

A lire aussi :  Pierre, supporter de Salzbourg : « Ça devrait être un bon match mercredi »

Armand Laurienté, la pépite lorientaise

Crédit photo : Imago

Formé au Stade Rennais FC, Armand Laurienté ne cesse de gravir les échelons depuis plus de deux ans au FC Lorient. Considéré comme un ailier, l’ancien international espoir s’illustre depuis peu dans l’axe, aux côtés du redoutable buteur, Terem Moffi. Positionné comme un second attaquant, Armand Laurienté brille dans les transitions par sa pointe de vitesse et sa faculté à changer de rythme. S’il pêche encore au niveau de l’efficacité et de la justesse, l’attaquant de 22 ans continue de progresser dans son jeu au fil des matchs. La pépite lorientaise s’était déjà faite remarquer la saison dernière contre le FC Nantes après avoir marqué un coup-franc stratosphérique, au-delà des 35 mètres.

Les Dogues font leur retour en championnat face à une équipe lorientaise difficile à jouer mais qui, comme le LOSC, compte plusieurs absents importants.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Quelles places va jouer le LOSC cette saison ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR